category icon

Production végétale

Ce qui importune les pucerons

Cette saison, nombre d’agriculteurs·trices ont fait la même expérience dans leurs cultures sous abri : il était difficile de freiner la prolifération des pucerons, quelle que soit l’espèce concernée (puceron vert du pêcher ou puceron à taches vertes de la pomme de terre). Dans ce genre de situations, il est alors important d’agir de manière ciblée contre les ravageurs.

Momie de puceron parasité par un hyménoptère parasitoïde.

Momie de puceron parasité par un hyménoptère parasitoïde.

(Agroline Bioprotect)

Publié le

Agroline Bioprotect/Product Manager abeilles sauvage

Il existe différents insectes auxiliaires et acariens prédateurs pour contrer les ravageurs usuels dans les cultures maraîchères sous abri (thrips, pucerons et mouches blanches). Ceux-ci peuvent être employés de manière préventive ou au début d’une attaque pour tenir en échec (voire éliminer) les ravageurs.

Lutter de manière stratégique

Pour lutter contre les pucerons, une méthode qui a fait ses preuves dans diverses cultures est le recours échelonné à un mélange d’hyménoptères parasitoïdes et de cécidomyies prédatrices. Les premiers pondent leurs œufs dans les pucerons ; après l’éclosion, la larve consomme son hôte de l’intérieur, ne laissant qu’une carcasse. Les deuxièmes pondent leurs œufs à proximité des colonies concernées ; après l’éclosion, les larves mangent leurs proies. Ces auxiliaires ayant des cycles de vie et des mécanismes d’action différents, leur intervention est différée dans le temps. Ainsi, il se peut que les pucerons bénéficient d’une période où, n’étant pas réfrénés par des prédateurs, ils prolifèrent. Il est donc impératif de contrôler les cultures régulièrement.

Parfois, il en faut plus

Dans certains cas (foyers d’infestation récurrents, dépôts visibles de miellat avec fumagine ou espèces de pucerons particulièrement coriaces), des mesures supplémentaires sont nécessaires. Listées ci-après, celles-ci sont aussi possibles en culture bio. Premièrement, les foyers faciles à atteindre sont à traiter avec des produits à base de sels de potassium (acides gras) ; il en va de même en cas d’infestation par des pucerons noirs de la fève, qui se logent volontiers dans les jeunes pousses des concombres et dont les auxiliaires ne viennent quasi jamais à bout. Deuxièmement, si diverses cultures présentent des pucerons du pêcher et de la pomme de terre ainsi que d’autres insectes suceurs de plantes, il est judicieux d’utiliser de manière ciblée un produit à base d’azadirachtine A à effet partiellement systémique. Troisièmement, pour des infestations très virulentes, il convient de recourir à un produit à base de maltodextrine. Enfin, en cas de recours à un produit phytosanitaire, il vaut en règle générale mieux se concerter avec le service de conseil en production végétale pour adapter les modalités d’utilisation des auxiliaires. 

Notre conseil

Il vaut mieux faire des contrôles

Des rondes d’inspection en continu dans les cultures sous abri, voilà l’un des services que propose Agroline. Dans ce cadre sont évalués la santé générale des plantes, et en particulier, le degré de prolifération des ravageurs ainsi que la taille de la population d’auxiliaires. Les agriculteurs·trices peuvent alors prendre une décision fondée concernant l’emploi de produits phytosanitaires. En particulier, dans le cas d’une attaque sévère de pucerons, ils devront se demander si les auxiliaires pourront encore déployer les effets escomptés ou non.

Rentabilité dans la porcherie

Rentabilité dans la porcherie

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz

Articles les plus lues

Opatija

Voyage agricole des lecteurs·trices en Croatie et Slovénie

Plus d'information

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.