Phyto News 202210 Image

Publié le

Le rumex est l’adventice la plus répandue dans les surfaces herbagères. Lutter contre sa propagation est long et laborieux. Si tous les rumex ne sont pas arrachés lors de l’élimination mécanique, ils peuvent repousser et les efforts auront alors été vains. Cette plante doit sa ténacité à sa racine pivotante, qui peut mesurer jusqu’à deux mètres. Les traitements chimiques plante par plante et de surface sont des méthodes de lutte efficaces et sûres. Traiter une plus grande surface permet d’éliminer durablement d’autres adventices, telles que les renoncules. En automne, le rumex fait le plein de nutriments et d’énergie, qu’il stocke dans ses racines afin de repousser l’année suivante. C’est donc la période idéale pour un traitement chimique. Les techniques de dernière génération (spot spraying) permettent une utilisation ciblée des produits contre les rumex sur de grandes surfaces fortement colonisées. Les matières actives parviennent jusque dans la racine lors d'une application en période de sève descendante, garantissant la mort de la plante.

Les conseils de l’expert

Quand lutter contre les rumex ?

Le succès d'une lutte efficace est obtenu après plusieurs années. La lutte doit être systématique et comprend plusieurs étapes : couper les inflorescences avant la fauche, favoriser un bon enherbement, traiter au printemps et en automne.

Pourquoi traiter les anciennes plantes de rumex à l’automne ?

L’application de Harmony SX en automne permet de lutter non seulement contre les rumex tenaces mais aussi contre les renoncules. La substance active est véhiculée dans la plante avec la sève descendante. Une plante atteinte à la racine ne repoussera pas l'année suivante.

Lors de l’application, comment voir quelles plantes ont déjà été traitées ?

Disponible sous forme de pastilles, Ally Tabs contient un colorant rouge ; il permet ainsi de reconnaître les plantes déjà traitées et de réaliser une application plante par plante efficace. 

A quoi faut-il faire attention ? 

Il est important que les feuilles soient bien recouvertes et que le produit soit pulvérisé sur toute la plante. L’ajout d’un agent mouillant (Gondor 50 ml / 10 l d’eau) permet de briser la tension superficielle ; ainsi, le produit ne perle pas, la substance active est mieux répartie et absorbée.

Cyrill Rennhard Product Manager chez Stähler Suisse SA

Conseil produit

Articles les plus lues

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.