category icon

Production végétale

Des variétés de blé d’automne performantes

Semences UFA, Landor et Agroline ont réalisé des essais communs de blé d’automne sur quatre sites en Suisse. Des variétés connues ou nouvelles ont été cultivées en conditions extenso et PER (prestations écologiques requises). Elles se distinguent par une résistance élevée aux maladies et à la verse.

Photo de la plateforme d’innovation à Bünzen. Les nouvelles variétés convainquent par leurs bonnes résistances aux maladies mais aussi à la verse.

Photo de la plateforme d’innovation à Bünzen. Les nouvelles variétés convainquent par leurs bonnes résistances aux maladies mais aussi à la verse.

(Christian Keller)

Publié le

Semences UFA

Responsable Marketing fenaco Production végétale

Après une année 2021 très pluvieuse, les producteurs·trices de céréales ont bénéficié cette année d’une bonne récolte. Le temps sec dans de nombreuses régions de Suisse a limité la pression des maladies dans les cultures céréalières et l’humidité des grains lors de la récolte. Cette situation a aussi prévalu sur les quatre plateformes d’innovation mises en place cette année pour le blé d’automne.

Nouvelles variétés très résistantes aux maladies

Piznair, Cadlimo et Diavel sont des variétés nouvelles de blé panifiable de la classe « Top ». Testées pour la première fois l’an dernier, elles ont confirmé leur potentiel dans les essais de cette année. En effet, par rapport à d’anciennes variétés, elles présentent une bonne, voire très bonne résistance aux maladies.

Avec sa haute qualité boulangère, Cadlimo, une variété tardive de la classe précitée, a été intégrée directement dans l’assortiment Leader. Caractérisée par des rendements élevés, elle s’est démarquée tant en production PER qu’en extenso. Dans la même classe, Diavel s’est aussi distinguée ; variété très précoce, elle peut aussi être cultivée comme blé de printemps (blé alternatif). En semis d’automne, il est conseillé d’augmenter sa densité de semis car Diavel talle peu. Quant à Piznair, elle s’est surtout démarquée par sa teneur élevée en protéines. Les variétés éprouvées de l’assortiment Leader, comme CH Nara et Montalbano, restent très recommandées.

Parmi les blés de la classe 1, la nouvelle variété Campanile s’est distinguée par son potentiel de rendement élevé, aussi en production extenso. Elle a aussi montré une résistance élevée à la verse et une bonne qualité boulangère.

Nouvelle variété mi-tardive de blé fourrager, Campesino offre un très bon rendement ; elle pourrait à terme remplacer la variété Sailor.

Ces variétés ont confirmé leur potentiel dans les essais de cette année.

Axen, Bonavau et Alpval

De toutes nouvelles variétés ont aussi été testées dans les essais concernés : des blés de la classe « Top », comme Axen ou Bonavau, mais aussi de classe 1, comme Alpval. La semence de ces variétés est actuellement multipliée. De faibles quantités en sont disponibles pour la culture normale. Variété précoce, Axen présente de bons paramètres qualitatifs. Quant à Bonavau, elle se distingue par sa petite taille et ses gros épis, comme Nara, ce qui la rend très résistante à la verse.

Blé d’automne bio : bons résultats

Dans l’essai bio de Zollbrück, les variétés Rosatch et Montalbano ont fourni des rendements élevés (63 et 65 kg / a), et ce malgré des dégâts d’hivernage parfois importants dans la parcelle. En tant que variété bio, Rosatch présente une teneur élevée en protéines et en gluten humide. Grâce à leurs bonnes résistances à la verse et aux maladies, ces deux variétés conviennent à merveille à la culture bio intensive. Les teneurs en protéines de toutes les variétés de l’essai ont dépassé 14 %.

Essai d’épeautre bio à Zollbrück

Les variétés d’épeautre Gletscher, Polkura, Ostro et Edelweisser ont aussi été testées à Zollbrück. Toutes les variétés ont montré une bonne résistance aux maladies. Ostro est un peu plus sensible à la rouille jaune et à la rouille brune.

 

Plateformes d’innovation pour les céréales

Les plateformes d’innovation pour les céréales ont été mises en place pour la première fois cette année afin de donner une vision d’ensemble de la production végétale et de montrer de nouvelles méthodes. Elles s’articulent autour des essais variétaux de blé d’hiver de Semences UFA, où des variétés connues sont comparées avec des variétés nouvelles en production PER et extenso. Elles intègrent aussi des essais de traitement des semences, lesquels comparent des produits traditionnels avec le nouveau procédé Thermosem.

Un essai de fumure, dans le cadre duquel la fumure azotée traditionnelle est comparée à la fertilisation selon la méthode Nmin, a aussi été réalisé. Avec la fertilisation selon Nmin, l’azote contenu dans le sol est pris en compte lors de chaque apport d’engrais.

Sites expérimentaux
– Chavannes-le-Chêne (VD)
– Bünzen (AG) – Altikon (ZH)
– Jegenstorf (BE)
– Zollbrück (BE) (essai de céréales bio)

   

A lire dans l’édition de novembre

– Essai Thermosem
– Essai variétal d’avoine alimentaire (Husky Canyon, Lyon, Delfin)
– Essai de fumure selon la méthode Nmin
– Modèle de prévision pour la protection des plantes avec des stations météorologiques locales

Articles les plus lues

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.