Production végétale

Estimation des récoltes de céréales, d’oléagineux et de protéagineux

Swiss granum estime à fin mai la récolte 2020 à environ 450‘000 t de céréales panifiables aptes à la panification (y compris quantité évent. impropre à la panification), 466‘000 t de céréales fourragères (sans céréales panifiables évent. impropres à la panification), 18‘000 t de protéagineux et 101‘000 t d’oléagineux. En raison de la sécheresse en mars et en avril et pour le colza aussi des températures froides pendant la floraison, les estimations sont inférieures à celles de mars.

Publié le

Céréales panifiables aptes à la panification

En raison des conditions météorologiques, les estimations actuelles sont inférieures à la tendance observée mi-mars. La surface de céréales panifiables (y c. blé dur) est estimée à environ 2‘000 ha de moins qu’en 2019. Une réduction est aussi attendue pour les surfaces de blé panifiable et de seigle, alors que la surface d’épeautre devrait croître. La surface de blé dur est présentée pour la première fois séparément et s’élève à 600 ha. On note une progression de la classe de blé II par rapport à l’année dernière, ce s’explique par la forte augmentation de la culture de la variété de blé panifiable Spontan. La quantité de la récolte 2020 de céréales panifiables apte à la panification est estimée à environ 450'000 t et se situe dans le même ordre de grandeur que l’année dernière. Pour des raisons de qualité, une part non encore déterminée ne pourra néanmoins probablement pas être déclarée apte à la panification à la récolte et sera écoulée dans le canal fourrager. Cette quantité est actuellement encore contenue dans l’estimation.

Céréales fourragères

Les estimations actuelles pour les céréales fourragères sont également inférieures à celles de mars. Au total, la surface cultivée (sans le maïs grain) est estimée à environ 4‘600 ha ou 7.9% de plus que celle de l’année précédente. L’augmentation se répartit à parts égales entre le blé fourrager et l’orge. Pour le moment, la surface du maïs grain ne peut pas encore être estimée.
Concernant les céréales fourragères (sans le maïs grain), il faut s’attendre à une récolte plus grande que celle de l’année dernière. La récolte de blé fourrager devrait augmenter de 40.8% comparativement à 2019 et celle d’orge de 6.1%. La récolte 2020 de céréales fourragères est estimée au total à près de 466‘000 t. Cette estimation ne comprend pas la quantité de céréales panifiables éventuellement impropre à la panification. Celle-ci n’est pas encore quantifiable et dépend de l’évolution du temps et des conditions de récolte.

Oléagineux / protéagineux

La récolte des oléagineux et des protéagineux devrait être inférieure à ce qui a été estimé en mars. L’état des cultures est ainsi pris en compte ainsi que pour le colza les températures froides pendant la floraison. Avec près de 18’000 t, la récolte de protéagineux devrait être légèrement inférieure à celle de l’année précédente. Quant à la récolte d’oléagineux, elle est estimée à près de 101‘000 t (dont environ 84‘000 t de colza), soit une augmentation d’environ 10% par rapport à 2019. Les besoins accrus en colza indigène ne pourront donc probablement de nouveau pas être couverts avec cette récolte. Soulignons néanmoins que des incertitudes existent encore concernant la surface effectivement cultivée, les rendements moyens et par conséquent la quantité de colza récoltée.
Rappelons que ces chiffres sont provisoires et que les prochains recensements de swiss granum doivent être attendus pour procéder à une évaluation globale.

Estimation des récoltes de swiss granum

La division Agristat de l’Union suisse des paysans procède à plusieurs estimations des surfaces cultivées et des récoltes de céréales, d’oléagineux et de protéagineux de mars à août sur mandat de swiss granum. Les estimations sont basées sur les ventes de semences, sur des sondages effectués auprès de près de 1’000 producteurs de céréales et d’oléagineux ainsi que sur les résultats du relevé fédéral des structures agricoles. D’autres paramètres, tels les conditions climatiques lors des semis, les lots de semences non utilisés ou les surfaces effectivement cultivées au cours des années précédentes, sont aussi pris en compte.

Source: Swiss granum

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

11. - 18.09.2021

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.

  • Les cookies nécessaires permettent d'activer les fonctionnalités de base. Le site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies, et ne peut être désactivé qu'en modifiant les préférences de votre navigateur.