category icon

Production végétale

La surface biologique mondiale ne cesse de croître

Plus de 72,3 millions d’hectares de surface agricole sont cultivés en bio. L’Institut de recherche de l’agriculture biologique FiBL et l’IFOAM – Organics International présenteront les dernières données sur l’agriculture biologique dans le monde le février 2021 lors du BIOFACH, le salon pilote mondial des aliments biologiques, qui se déroule cette année en ligne.

Weltkarte_F
(pixabay.com)

Publié le

La tendance positive de ces dernières années se poursuit: la demande de produits biologiques continue à croître et la surface bio augmente, comme le montrent les chiffres provenant désormais de 187 pays. La dernière édition de l’étude "The World of Organic Agriculture" en témoigne: cet annuaire statistique de l’agriculture biologique dans le monde est publié conjointement par le FiBL et l’IFOAM – Organics International, la Fédération internationale des mouvements de l’agriculture biologique. La collecte de données est réalisée avec le soutien du Secrétariat d’État à l’économie suisse (SECO), du Centre du Commerce International (ITC), du Fonds Coop pour le développement durable et de NürnbergMesse, l’organisateur du salon BIOFACH.

Le marché bio mondial continue de croître

En 2019, le marché mondial des aliments biologiques s’élevait à 106 milliards d’euros. Le premier marché était celui des États-Unis (44,7 milliards d’euros), suivi par l’Allemagne (12,0 milliards d’euros) et la France (11,3 milliards d’euros). Certains marchés importants ont enregistré des taux de croissance à deux chiffres; le marché bio français, par exemple, a connu une croissance de 13,5 %. Ce sont les consommatrices et consommateurs danois et suisses qui ont dépensé le plus pour les aliments bio en 2019 (respectivement 344 et 338 euros par habitant). Le Danemark détenait en outre la part de marché bio la plus élevée (12,1 % de son marché alimentaire total).

3,1 millions de productrices et producteurs bio

En 2019, on a recensé 3,1 millions de productrices et producteurs bio à travers le monde. L’Inde reste le pays ayant le nombre de productrices et producteurs le plus élevé (1 366 000), devant l’Ouganda (210 000) et l’Éthiopie (204 000).

Hausse constante de la surface agricole biologique

Au total, 72,3 millions d’hectares de surface agricole étaient cultivés en bio fin 2019, soit une hausse de 1,6 % ou de 1,1 million d’hectares par rapport à 2018. L’Australie est le pays ayant la plus grande surface agricole biologique (35,7 millions d’hectares), suivie par l’Argentine (3,7 millions) et l’Espagne (2,4 millions).

Avec l’Australie, la moitié de la surface agricole biologique mondiale se trouve en Océanie (36,0 millions d’hectares). L’Europe compte la deuxième plus grande surface (16,5 millions d’hectares), suivie par l’Amérique latine (8,3 millions). La surface consacrée à l’agriculture biologique a augmenté sur tous les continents, à l’exception de l’Asie (principalement en raison d’une réduction de ces surfaces en Chine) et de l’Océanie.

Dans 16 pays, 10 purcent ou plus de la surface agricole est cultivée en bio

À l’échelle mondiale, 1,5 % de la surface agricole est cultivée en bio. Cependant, de nombreux pays ont des parts beaucoup plus élevées. Les pays ayant la part bio la plus élevée par rapport à leur surface agricole totale sont le Liechtenstein (41,0 %), l’Autriche (26,1 %) et São Tomé-et-Príncipe (24,9 %). Dans 16 pays, 10 % ou plus de la surface agricole est cultivée en bio.

Les statistiques mondiales montrent un engagement continu pour la transparence dans le secteur du bio

"Les statistiques mondiales sur l’agriculture biologique représentent une base utile pour les programmes de coopération au développement et surtout pour les stratégies visant à promouvoir l’agriculture biologique et ses marchés. Les données collectées permettent de déterminer l’impact des activités respectives. Cette publication témoigne de notre engagement constant à mettre en évidence les développements dans le secteur du bio", explique Louise Luttikholt, directrice exécutive de l’IFOAM – Organics International. Knut Schmidtke, Directeur pour la recherche, la vulgarisation et l’innovation au FiBL Suisse, déclare: "L’annuaire reflète parfaitement la confiance des personnes dans le monde entier envers l’agriculture biologique et le rôle important de cette dernière face à l’alimentation, l’environnement et le développement durable."

Dans de nombreux pays, la crise liée à la COVID-19 a entraîné une forte hausse de la demande de produits biologiques. "Nous nous attendons à ce que les données pour 2020, qui seront disponibles dans un an, révèlent les répercussions de la pandémie sur le secteur du bio", affirme Helga Willer, responsable de l’édition de l’annuaire statistique au FiBL.

Source: FiBL

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.