category icon

Production végétale

Plus qu’une simple protection

En raison de leur simplicité et de leur faible coût de construction, les serres en plastique ont le vent en poupe. Les fabricants de films réagissent à cette tendance en proposant des produits qui offrent plus qu’une simple protection contre les événements météorologiques.

Les films sont flexibles et adaptés à toutes les formes de serres.

Les films sont flexibles et adaptés à toutes les formes de serres.

Publié le

Actualisé le

Culture maraîchère  Films pour serres maraîchères

La qualité des films pour serres maraîchères a pu être beaucoup améliorée par le passé. Des propriétés importantes pour la culture maraîchère, telles que la transparence, la résistance, l’élasticité, la stabilité aux UV, la diffusion de la lumière, les caractéristiques thermiques et la tension superficielle, étaient au centre des efforts.

Elasticité extrême

Les films PE-EVA ont constitué une avancée majeure par rapport aux films traditionnels en polyéthylène (PE) pur. L’ajout d’éthylène-acétate de vinyle (EVA) rend non seulement ces films plus malléables et plus souples, mais la perméabilité au rayonnement infrarouge est également réduite en fonction de la teneur en EVA. Des films spéciaux, tels que « Solar EVA 5 », possèdent, de plus, des composants qui assurent une part élevée de rayonnement diffus. Cela réduit le risque de brûlure des cultures et rend souvent inutile l’ombrage des serres. En été, ces films permettent une baisse de la température d’environ 5° C. Autre caractéristique intéressante: une perméabilité réduite au rayonnement thermique, d’où un refroidissement nocturne moins élevé dans la serre qu’avec des films normaux. Les plantes restant actives plus longtemps, la durée de culture est raccourcie et les rendements augmentent. La réduction du risque de gel nocturne fait aussi baisser les frais de chauffage. Un produit similaire appelé « Sun 5 Pro » est aussi proposé par la firme FVG. Il s’agit d’un film extrêmement résistant. La résistance au déchirement se remarque surtout au niveau des plis, points faibles de tous les films. Grâce à sa grande élasticité, le fabricant affirme que le film reprend sa position initiale même après de fortes intempéries ou une pression exercée par le poids de la neige. Quant à la perméabilité à la lumière, elle dépasse celle des autres films de 3 à 4 % vu l’épaisseur moindre.

Ombrage et refroidissement

Les films contenant de la poussière de cuivre assurent une diffusion optimale de la lumière. En raison de la perméabilité aux rayons UVB, les plantes durcissent mieux et produisent davantage d’anthocyanes, ce qui assure une coloration optimale. Les films interférentiels contenant des pigments de couleur vont encore plus loin pour obtenir un effet d’ombrage et de refroidissement, notamment dans les régions chaudes. Le rayonnement incident est modifié selon l’épaisseur et la couleur de la couche. En réponse aux périodes toujours plus chaudes, Folitec propose le film « Luminance » qui réduit le rayonnement infrarouge et augmente le rayonnement photosynthétiquement actif, utile aux plantes. « Luminance » est qualifié de film assurant ombrage et refroidissement.

Filtre pour le rayonnement

Pour augmenter la durée de vie des films PE, on ajoute des stabilisateurs filtrant la part d’UV de la lumière. Cela n’est néanmoins pas souhaitable en culture maraîchère, la lumière UV ayant des effets positifs: plantes compactes et endurcies, couleurs intenses ainsi que composants et arômes bien développés. Les films dits PE-UV résolvent ce problème. Ils contiennent des stabilisateurs, lesquels laissent néanmoins passer une grande partie du rayonnement UV. Le développement de ces films a débouché sur les films PE filtrants. L’ajout de certains additifs permet de filtrer diverses longueurs d’onde de la lumière. Le déplacement en direction du rayonnement UVB est intéressant, car cela peut être utilisé pour réguler la croissance.

Films autonettoyants

Le film « F-Clean » en fluoropolymères (éthylène-tétrafluoroéthylène ou ETFE) constitue depuis quelques années le summum des films plastiques. Avec une perméabilité à la lumière pouvant atteindre 94 %, il est plus transparent que le verre ou d’autres produits en plastique. Il porte bien son nom: « F-Clean » est autonettoyant en raison de la faible tension superficielle. Le film possède, de plus, d’excellentes caractéristiques an-ti-gouttes. Le condensat forme un film et ne goutte pas. Outre la variante claire normale, le film existe aussi sous forme diffuse. Cette dernière variante convient aux plantes sensibles à la lumière, enclines aux brûlures en été. Elle offre aussi une plus grande luminosité lorsque le ciel est couvert et une meilleure diffusion de la lumière dans la serre. « F-Clean » est certainement l’un des meilleurs films disponibles sur le marché. Il coûte néanmoins presque autant que le verre blanc. Un système spécifique est par ailleurs nécessaire pour le fixer car il est très lisse. 

AuteurPeter Springer, Cet article a été initialement publié dans Le Maraîcher 2/2017.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.