category icon

Production végétale

Production biologique 2024

La demande en matières premières indigènes issues de la production biologique reste importante, en particulier pour les céréales et les oléagineux. Il existe ainsi un certain potentiel de croissance dans la production. La demande porte en particulier sur le blé panifiable et, en raison des directives restrictives en matière d’affouragement des ruminants, sur les matières premières destinées à la production d’aliments composés. Cependant, la diversité et l’équilibre de la rotation des cultures sont essentiels dans la production bio.

Le lupin est une matière première très précieuse pour l'alimentation animale bio, avec un grand potentiel d'avenir pour l'alimentation humaine.

Le lupin est une matière première très précieuse pour l'alimentation animale bio, avec un grand potentiel d'avenir pour l'alimentation humaine.

(màd)

Publié le

Une brève rétrospective de la campagne 2023 montre que celle-ci a été moyenne pour la production bio quant à la récolte et plutôt inférieure à la moyenne en termes de qualité. S’agissant des céréales panifiables, les quantités récoltées sont restées presque identiques malgré la hausse des surfaces cultivées et les teneurs en protéines étaient bien plus faibles. D’autres paramètres de qualité (teneur en mycotoxines, germination et ergot) étaient satisfaisants grâce aux conditions sèches pendant la floraison et la récolte.

En ce qui concerne les oléagineux bio, le printemps humide a fait baisser les rendements alors que les conditions de récolte étaient excellentes. Quant au soja, il présentait une haute qualité et de bons rendements, grâce aux conditions météo idéales.

Concernant les céréales fourragères, la quantité de blé récoltée a été bien inférieure, nombre d’exploitations en reconversion ayant préféré l’option du blé panifiable Bourgeon de reconversion ; seule la quantité de maïs grain a crû, en raison des conditions de récolte très favorables.

Enfin, les légumineuses à graines ont connu des pertes de rendement notamment pour les pois et les féveroles. Les matières premières indigènes disponibles pour la production d’aliments composés ont ainsi diminué de 2000 t par rapport à 2022.

Hausse constante prévue en 2025

Pour les semis 2025, les ventes de produits bio devraient continuer à croître. Les exploitations en reconversion sont encouragées à cultiver des céréales fourragères et des légumineuses à graines. Pour les exploitations Bourgeon, ces cultures sont aussi un changement bienvenu dans la rotation, notamment les légumineuses comme les pois, le soja et la féverole. La demande restera élevée à l’avenir.

Il est aussi possible de cultiver du blé panifiable Bourgeon de reconversion dans le cadre d’un contrat de production (désormais avec des variétés prédéfinies).

Les ventes de blé panifiable de qualité Bourgeon sont aussi en hausse. Il faut choisir avec soin les variétés en tenant compte des conditions du sol et des nutriments. En plus d’un rendement élevé, il faut également viser une teneur élevée en protéines ; pour les exploitations qui ont peu d’engrais de ferme, il est ainsi recommandé de renoncer aux variétés Montalbano et Wital.

Les quantités des autres cultures céréalières sont plutôt stables ; pour l’épeautre, les nouvelles variétés de l’association GZPK semblent de mieux en mieux s’implanter. Seule l’avoine alimentaire bio, dont la culture est gérée par le biais de contrats, a connu des difficultés de commercialisation.

Les oléagineux bio restent recherchés, à l’instar du colza, dont la culture peut encore être étendue sur des sites appropriés. 

Variétés recommandées pour le blé bio

Blé panifiable Rosatch, Wiwa, Montalbano (pour sites riches en éléments nutritifs), CH Nara (à paille courte), Piznair, Diavel et Wital (pour sites riches en éléments nutritifs)

Blé fourrager Poncione et Spontan

Informations sur les semences, les variétés et les possibilités de culture sur www.semencesufa.ch et dans le catalogue de Semences UFA « Semences de céréales pour la récolte 2024 ».

Agri Quiz : Activité de loisir

Agri Quiz : Activité de loisir

Au printemps, les activités de loisirs en plein air reprennent. Testez vos connaissances sur le droit d'accès libre, le droit foncier, les questions de responsabilité ou les offres et événements agrotouristiques à la ferme en participant au quiz agricole de la Revue UFA.

Vers le quiz
Quiz Agri : Le lisier - Un engrais de haute valeur

Quiz Agri : Le lisier - Un engrais de haute valeur

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Pourquoi est-il obligatoire de stocker le lisier en hiver ? Quel système d’épandage réduit le plus les pertes d’ammoniac ? 

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.