category icon

Production végétale

Trajectoire de réduction des éléments nutritifs

A partir de 2024, la marge de tolérance admise dans les bilans de fumure pour l’azote et le phosphore sera supprimée. Dès 2023, il sera déjà possible d’abaisser volontairement à 90 % les apports d’azote. Pour respecter cette prescription, il existe différents moyens auxiliaires.

Pour constituer un échantillon de sol, réaliser 20 à 30 sondages (carottes) sur une diagonale dans la parcelle concernée et les mélanger. 

Pour constituer un échantillon de sol, réaliser 20 à 30 sondages (carottes) sur une diagonale dans la parcelle concernée et les mélanger. 

(Agrarfoto)

Publié le

Consultant, Landor

Le Conseil fédéral exige depuis longtemps déjà que la quantité de fertilisants (en particulier d’azote et de phosphore) utilisés en agriculture soit réduite. L’initiative parlementaire concernée demande à présent que cet objectif soit concrétisé. Ainsi, les agricultrices et les agriculteurs doivent désormais repenser les modalités de fumure.

Connaissances du sol

Pour recourir aux éléments nutritifs de manière ciblée, il est important de bien connaître le sol en présence. Pour ce faire, il ne suffit pas d’être au fait des propriétés identifiables à l’œil nu : il faut savoir quelles sont les teneurs en différents nutriments. A cet effet, il convient de régulièrement prélever des échantillons de sol. L’idéal est de faire une analyse des éléments en réserve et de ceux immédiatement assimilables par les plantes, en prenant les échantillons de préférence toujours au même endroit. Au printemps, la méthode N min indique quelle quantité d’azote est présente dans le sol, permettant de décider de quelle manière celle-ci doit être complétée.

Bilan de fumure

Le bilan de fumure montre combien d’éléments nutritifs sont présents dans l’exploitation et quels apports sont requis dans les faits ; le formulaire F du Suisse-Bilanz, qui présente tous les paramètres de cette dernière, constitue une bonne aide.

En particulier, la ligne « Bilan global : toutes les matières nutritives de l’exploit. » montre (en kg) les quantités de nutriments qui peuvent encore être mises en œuvre et celles déjà épandues. Ces dernières sont aussi indiquées en %, facilitant leur interprétation.

En règle générale, le bilan clôturé de l’année précédente peut être utilisé comme base pour le plan de fumure de l’année en cours, à condition qu’il n’y ait pas de changements majeurs dans l’entreprise. Dans le cas contraire (modifications concernant le nombre d’animaux, le type de cultures ou surface d’exploitation) ou en cas de doute, il vaut mieux établir un plan prévisionnel. Ce faisant, il faut garder à l’esprit que ce dernier ne revêt qu’un caractère provisoire, étant donné que certains paramètres peuvent encore changer.

Plan de fumure

Le plan de fumure aide à épandre dans les cultures les éléments nutritifs requis de manière optimale. En tenant compte de certains aspects spécifiques (norme de fumure, culture précédente, engrais verts et échantillon de sol), il est possible de fournir aux plantes les nutriments à disposition selon le bilan de fumure, permettant d’obtenir de belles cultures et de bons rendements.

Une autre étape de la trajectoire de réduction est l’obligation de déclarer les ventes de produits fertilisants. Si elle est en cours de mise œuvre, son entrée en vigueur n’est pas encore connue à fin 2022. 

Rentabilité dans la porcherie

Rentabilité dans la porcherie

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz

Articles les plus lues

Opatija

Voyage agricole des lecteurs·trices en Croatie et Slovénie

Plus d'information

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.