category icon

Production végétale

Une campagne marquée par de nombreux défis

Les pommes de terre ont connu un bon début de saison cette année avec des conditions de croissance optimales. En raison de la situation du coronavirus, les ventes ont aussi été bonnes, mis à part pour les pommes frites. L’année très précoce place tous les segments face à des défis importants.

Les calibres des variétés à chips augmenteront dès cet automne.

Les calibres des variétés à chips augmenteront dès cet automne.

(Patrick Kreienbühl)

Publié le

La récolte des pommes de terre a commencé très tôt cette année, les conditions de croissance ayant été idéales. Plantées dans des sols secs, les plantes ont développé de bonnes racines et les précipitations sont intervenues de manière optimale. Les quantités contractuelles sous plastique ont pu être écoulées comme prévu dans le segment de la consommation fraîche et des chips grâce à une demande soutenue, la pandémie du coronavirus ayant stimulé les achats. En revanche, les ventes de produits surgelés destinés au canal de la restauration et aux chaînes de fast food ont été fortement impactées. Le marché s’est redressé depuis l’été.

Stocks garantis

Les sondages nationaux effectués par Swisspatat le 20 août ont montré des rendements nettement supérieurs à ceux de l’année dernière, avec une estimation d’environ 50 tonnes brutes par ha. La situation du marché pour la consommation fraîche semble équilibrée et l’industrie espère que l’augmentation des ventes se poursuivra ces prochains mois. Concernant la marchandise pour l’industrie, il faut partir du principe qu’il sera difficile de transformer toutes les quantités de pommes de terre sous contrat. Dans cette éventualité, une « cellule Corona » composée de membres du groupe de travail « marché » de Swisspatat a mis en place une gestion de stocks garantis. Ces entrepôts seront exclusivement destinés au stockage de la marchandise contractuelle que l’industrie ne sera pas en mesure de transformer en raison de la chute des ventes. Ces stocks garantis seront financés par le fond d’écoulement des excédents. Cette année, les producteurs, le commerce et l’industrie verseront une retenue supplémentaire de 0.10 CHF / 100 kg. La récolte est actuellement bien avancée, surtout pour les variétés de consommation fraîche. Les conditions ont été exceptionnellement sèches et chaudes. L’interruption de la récolte aurait été une bonne solution pour éviter des dégâts mécaniques. Globalement, on peut dire que les conditions de récolte et de stockage ont été tout sauf optimales.

Changement de calibre des plants pour les variétés à chips

Objectif : l’écoulement des plants petit calibre 32 - 35 n’a jamais été très bon dans les variétés à chips, ce qui a engendré des pertes non négligeables pour tout le secteur de la production de plants certifiés. Cette situation a nécessité une augmentation des importations pour couvrir les manques. Le passage au calibre 32 - 40 et 40 - 50 devrait améliorer sensiblement l’homogénéité des lots et améliorer l’offre pour les clients. Une adaptation des calibres pour d’autres variétés est à l’étude.

Calibre : dès cet automne, les plants des variétés à chips de production suisse (Figaro, Hermes, Kiebitz, Lady Claire, Lady Rosetta, Pirol, Verdi, et SHC 1010) seront disponibles en calibre 32 - 40 mm et 40 - 50 mm.

Source : swisssem – Fédération suisse des producteurs de semences

Récolte des plants 2020

L’estimation des rendements des plants par Swisssem pour 2020 est élevée et laisse penser que l’approvisionnement sera bon. Cependant, la pression des pucerons a été particulièrement forte cette année. Bien que les critères de qualité pris en compte dans l’évaluation d’Agroscope à Changins ne révèlent pas de problèmes importants, le stockage des plants sera un défi majeur cette année. Les fanes ont été détruites à un stade très précoce en raison de la forte pression d’infection virale et l’âge physiologique des plants est déjà bien avancé en raison des températures élevées. Le stockage devrait donc exclusivement avoir lieu dans des locaux appropriés. Les conditions de livraison des plants ne seront pas modifiées et la différence de prix entre l’automne et le printemps est toujours de 7 francs par 100 kg. Les plants peuvent être commandés en Big Bag dès 6600 kg par variété. 

Planification des surfaces 2021 : perspectives pour la consommation fraîche et l’industrie

Le volume des ventes en consommation fraîche est stable, de sorte qu’aucune correction significative n’est nécessaire en termes de volumes pour la culture 2021. En ce qui concerne la répartition des variétés, il convient de tenir compte des évolutions suivantes :

Précoces

Les ventes des variétés Agata et Lady Christl sont limitées à la phase de démarrage de la nouvelle récolte. Par conséquent, ces variétés ne doivent être plantées que dans des régions très précoces et la récolte doit être effectuée tôt. Par la suite, la variété Annabelle en chair ferme et Concordia en chair farineuse complètent l’approvisionnement précoce. La surface sous plastique reste inchangée.

Variétés à chair ferme

En chair ferme, nous prévoyons une nouvelle augmentation des quantités cultivées pour les variétés Erika, Venezia, Queen Anne et Ballerina. En revanche, Ditta et Gourmandine seront diminuées en conséquence. Les surfaces des variétés premium ( Appnal ) restent inchangées.

Variétés à chair farineuse

En chair farineuse, nous poursuivons l’augmentation de Concordia, et Victoria reste d’actualité. Lady Félicia est désormais sortie de l’assortiment. Jelly ne peut être commercialisée qu’en triage grossier et les variétés à peau rouge Laura et Désirée restent possibles en quantités limitées. Les ventes de Bintje sont encourageantes, de sorte que des quantités supplémentaires sont possibles.

Pommes de terre de transformation

La demande pour la récolte 2021 doit être planifiée en automne 2020, et de nombreuses incertitudes pèsent sur l’estimation des besoins. Si une nouvelle estimation est faite d’ici fin février, nous ajusterons les surfaces au besoin.

Variétés à frites

En ce qui concerne la répartition des variétés, rien ne change. Aucune nouvelle variété dans le secteur frites n’a été ajoutée à la liste. Agria reste de loin la variété principale, Markies et Fontane sont également de la partie. La culture de Fontane est limitée, mais constante.

Markies se prête très bien au stockage à long terme et reste donc dans la course. La variété Lady Anna sera diminuée en raison des tests de friture insatisfaisants. Innovator reste la variété phare en chair claire, suivie par Ivory Russet.

Variétés à chips

La variété Lady Rosetta, d’abord sous plastique puis en plein champ, se récolte de mi-juin à début octobre. Dès que nous connaîtrons les quantités stockées, nous pourrons définir les surfaces à prévoir sous plastique. Les principales variétés de stockage sont Pirol, suivies de Lady Claire, Verdi et Kiebitz pour l’approvisionnement tardif. Les variétés Levitana, SHC 1010, Sorentina et Thalassa sont également cultivées sur des surfaces limitées. La variété Panda n’est plus à l’assortiment et la variété Figaro sera plantée pour la dernière fois en 2021 sur une petite surface.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.