category icon

Technique agricole

Un combat chaud contre les adventices

L’eau chaude stocke beaucoup d’énergie et agit efficacement contre les plantes indésirables. L’entreprise WeedControl propose des appareils pour lutter avec de l’eau à 100° C et sans herbicide contre les plantes sur les places, les cours ou contre des néophytes résistants dans les prés. Plusieurs modèles font aussi office de nettoyeur haute pression avec de l’eau chaude ou froide.

Démonstration du EWK Garden par Hanspeter Bleuler.

Démonstration du EWK Garden par Hanspeter Bleuler.

Publié le

Actualisé le

Rédacteur, Revue UFA

Depuis 2001, la Suisse interdit de manière générale l’utilisation d’herbicides sur les routes, les chemins et les places ainsi qu’à leurs abords, parce que les substances appliquées sur ces surfaces peuvent être facilement rincées et lessivées et parvenir jusque dans les eaux. Cette interdiction des herbicides ne concerne pas seulement les services d’entretien des communes et des cantons, mais aussi les particuliers. Le principe de la lutte contre les adventices avec de l’eau chaude ne date pas d’aujourd’hui. La génération de nos grands-parents éliminait déjà les plantes indésirables à l’aide de ce moyen.

L’entreprise

Forts de ces constats, l’agriculteur et entrepreneur de travaux agricoles Beat Wyss et l’agriculteur Hanspeter Bleuler ont fondé l’entreprise WeedControl GmbH en 2018. L’année suivante, ils importent de Finlande les premiers appareils de lutte contre les adventices Eco WeedKiller (EWK), directement du fabricant. Après une visite en Finlande, les deux associés deviennent importateur général de ces appareils pour la Suisse, et l’aventure commence.

Effets sur les plantes

Dans la nature, aucune plante verte ne dispose de protection naturelle contre de l’eau à 100° C. Dans ces conditions, les cellules des parties vertes éclatent, la plante se dessèche et meurt rapidement. « L’emploi d’eau chaude, sans pesticide, reste sans incidences sur l’environnement et notre eau potable », explique Beat Wyss lors de la présentation des différents appareils de la gamme EWK. « A noter également que l’eau transporte une grande quantité d’énergie. Bien plus que la vapeur ou l’air », poursuit l’entrepreneur. Le spécialiste précise encore que par rapport à un brûleur à gaz, la méthode de l’eau chaude évite tout risque d’incendie. L’eau chaude agit aussi sur plusieurs centimètres de profondeur dans le sol et touche ainsi une partie de la racine. Lors de l’application, les barrières en bois, les filets et voiles de protection ne sont pas endommagés.

Les appareils électriques

L’entreprise commercialise pour l’instant cinq appareils en Suisse. Les deux premiers modèles sont prévus pour être branchés au secteur et nécessitent une prise à 10 ou 16 ampères. Le modèle Garden est muni d’un réservoir de 25 l d’eau chauffée à 100° C en 60 à 90 minutes. Il permet ensuite d’éliminer des adventices ou de la mousse durant environ 12 minutes de travail. L’appareil est équipé de deux roues et d’une poignée. Il est ainsi facilement transportable et peut atteindre tous les endroits grâce à un tuyau de 3 m.

alt_text

Les appareils EWK sont conçus de manière simple et pratique.

Le modèle EWK Pro 3sp est un appareil professionnel. « Pour chauffer la réserve de 300 l d’eau, il faut compter 8 heures de chargement », explique Hanspeter Bleuler lors de la démonstration. « Le réservoir est parfaitement isolé et maintient l’eau à une température prête pour l’emploi durant 8 heures », précise-t-il. La pression de l’eau chaude complétée par un réservoir d’air comprimé pousse l’eau vers un tuyau d’une longueur de 18 m. Une lance à roulettes de 18 cm de large ainsi qu’une lance ronde sont disponibles. Selon la lance employée, cet appareil permet de travailler environ une heure. Le poids à vide de 330 kg du EWK Pro 3sp nécessite de le charger sur une remorque pour les déplacements. Il est prévu pour lutter contre les adventices autour des bâtiments, dans les cultures de fruits ou de légumes et des rosiers. « Un travail répété réduit sensiblement la pression de néophytes résistants ainsi que les rumex », explique Beat Wyss.

Appareils autonomes

Le modèle EWK Pro 10 est équipé d’un brûleur diesel. Les modèles EWK Pro 20 Dual et Pro 20 Dual Spezial disposent de deux brûleurs. Un réservoir est intégré sur chacun des appareils, mais ceux-ci peuvent aussi être branchés directement sur une prise d’eau. « Malgré un tuyau de 80 m de long, la température de l’eau à la lance atteint toujours 100° C », déclare Beat Wyss. Pour éviter les problèmes de calcaire, les modèles Pro disposent d’un réservoir prévu pour un adoucisseur d’eau. En tournant une poignée et grâce à une lance adaptée, l’Eco WeedKiller devient un nettoyeur haute pression à eau chaude ou froide. A la place de la lance, l’entreprise propose également un outil spécifique pour le nettoyage de surface comme les terrasses, les pavés ou les dalles de jardin.

Pour ces appareils destinés à une utilisation professionnelle, des lances de 25 cm ou 50 cm de largeur de travail sont prévues. Pour les modèles EWK Pro 20, jusqu’à 22 l d’eau sont chauffés par minute et à disposition pour travailler.

Le principal avantage de ces appareils de lutte contre les adventices réside dans leur simplicité. L’efficacité de l’eau bouillante, sans herbicide, est connue depuis très longtemps et ces engins permettent une utilisation polyvalente. Beat Wyss le résume par « les bonnes choses doivent être simples ». 

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.