category icon

Technique agricole

Présentation de toute une gamme de machines

Le fabricant de machines Kuhn affiche une belle stabilité et continue à miser sur l’avenir en investissant dans le domaine recherche et développement. La large gamme de machines présentée s’étend du travail du sol au matériel de récolte des fourrages en passant par les semis et la pulvérisation.

Le nouveau modèle d’andaineur à tapis Merge Maxx 950.

Le nouveau modèle d’andaineur à tapis Merge Maxx 950.

Publié le

Actualisé le

Rédacteur, Revue UFA

Kuhn

Lors d’une visite sur son site de production à Saverne (France), le groupe Kuhn a présenté ses résultats, sa gamme de machines et procédé à une démonstration pratique sur le terrain.

Fin 2016, Kuhn employait 4400 personnes pour un chiffre d’affaire de 853 millions d’euros. Depuis la fondation du groupe, l’activité n’a cessé d’augmenter au fil de la reprise d’autres entreprises et de son expansion.

Actuellement, Kuhn produit et commercialise ses machines dans le monde entier, des Etats-Unis à la Chine. «Le groupe Kuhn détient plus de 2000 brevets dans le monde et investit 4.5 % du CA dans la recherche et le développement» a expliqué Rolf Schneider, responsable des ventes internationales dans l’entreprise. La gamme s’étend aujourd’hui à dix groupes de produits. Depuis 2002, la croissance interne s’est élevée à 60 % et les perspectives d’avenir sont très positives. L’objectif consiste à continuer à développer des machines innovantes, à étoffer les réseaux de distribution et à maintenir un niveau de formation élevé des employés.

Nouvel andaineur à tapis

Le modèle Merge Maxx 950 est le résultat de dix ans d’expérience dans le domaine des andaineurs à tapis. Il s’agit d’une machine de grande largeur prévue pour former des andains réguliers qui facilitent le travail de l’ensileuse ou de la presse qui peuvent alors rouler avec une vitesse légèrement supérieure. La régularité des andains est obtenue dès la reprise du fourrage au sol par le pick-up et lors de sa répartition sur le tapis. Cet andaineur permet de calibrer les andains en les optimisant par rapport à la quantité de fourrage et de réduire le nombre de passages pour le ramassage. Sa conception basée sur deux unités mobiles confère à la machine une extrême polyvalence en matière de dépose du fourrage avec trois possibilités: 

  • dépose centrale de l’andain, dont la largeur est réglable pour s’adapter aux différentes largeurs de pick-up 

  • dépose latérale, à gauche ou à droite, ou de chaque côté 

  • dépose de deux andains, l’un au centre et autre sur le côté.

alt_text

Kuhn GA 15131, le plus grand andaineur doté de 4 rotors et travaillant jusqu’à 14.7 m de large.

Le suivi du terrain et donc la propreté du ramassage sont assurés par les patins articulés équipant chacune des deux unités. Un système à ressorts assure le débattement vertical. «Le Merge Maxx assure un travail en douceur, même pour des fourrages fragiles, en conservant toute la valeur nutritive de la récolte», selon le constructeur. «Une vitesse d’andainage accrue, une réduction de la présence d’impuretés et de pierres dans le fourrage, une durée de vie accrue des couteaux de rotors d’ensileuse ou des autres moyens de récolte ainsi qu’une diminution du nombre d’heures requises pour les chantiers constituent les principaux atouts de cette machine», selon le fabricant.

Andaineur semi-porté GA 15131

Le GA 15131 est le plus grand andaineur de la gamme, avec une largeur de travail de 9.5 m à 14.7 m pour quatre rotors et compatible Isobus. L’entraînement 100 % hydraulique des rotors permet d’économiser passablement de temps de maintenance, le graissage manuel se limitant à un seul cardan. La fonction «Boost» accélère quant à elle considérablement la récolte des andains en augmentant la vitesse des rotors avant de 20%. Les andains sont alors plus aérés selon le constructeur.

alt_text

Presse à balles rondes FBP 3135 Intelliwrap avec liage à films ou filet.

Chaque rotor est équipé de 4 roues pivotantes assurant un bon suivi du terrain dans les virages sans endommager le tapis végétal. Dans les pentes, les roues larges sont un gage de stabilité. Le réglage hydraulique permet d’adapter facilement la largeur de travail à la quantité de fourrage à rassembler. La largeur des andains varie alors de 1.4 m à 2.5 m avec une dépose centrale. En position repliée lors de transports sur route, la hauteur de la machine ne dépasse pas 4 m (en présence des fourches), pour une largeur de 3 m.

Presse FBP 3135

Avec ce modèle de presse, le liage de la balle ronde se fait à l’aide de deux rouleaux de film identiques à ceux utilisés pour l’enrubannage. Le démarrage du liage se fait par deux torches séparées et il suffit d’un de-mi-tour pour recouvrir toute la largeur de la balle. La chambre de pressage de la FBP 3135 est spécialement adaptée pour éviter d’endommager le film. Les bras de transfert sont équipés de rouleaux lisses assurant un transport sans faille et limitant la détérioration du film appliqué sur la balle.

Le passage d’un système de liage par filet à un système de liage par film se fait sans qu’il soit nécessaire de remplacer les différentes bobines sur la machine, car le système de liage film est complémentaire. Le liage se fait soit par film ou par filet, les deux produits étant prêts sur la machine. Cette presse emploie le même type de film pour le liage et l’enrubannage. Donc le film utilisé lors du système d’enrubannage 3D adhère parfaitement sur les couches de liage. Ces deux systèmes appliquent le film là où il est nécessaire, à savoir sur les parties cylindriques et sur les épaules de la balle en assurant un bon collage des couches. «L’application de film sur les parties cylindriques contribue aussi à ce que la balle conserve sa forme pendant le stockage» a expliqué le technicien de la marque lors de la présentation de cette nouvelle presse. Après le cycle 3D, 80% de la balle est couverte de film et un enrubannage conventionnel recouvre l’entier de la balle.

Afin d’adapter la conservation au fourrage et à la période de stockage, Intelliwrap permet de sélectionner le nombre de couches de film à appliquer. L’interface Process view du terminal Isobus affiche les différents processus de la machine. Chaque processus peut être mis en pause et relancé à tout moment. 

AuteurJean-Pierre Burri, Revue UFA, 1510 Moudon

PhotosJean-Pierre Burri

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.