category icon

Technique agricole

Travail superficiel après récolte

Les adventices et les résidus de récolte trop importants posent des problèmes pour la mise en place de la culture suivante. Un travail du sol profond n’est souvent pas nécessaire et s’avère assez gourmand en énergie. Les avantages d’un travail superficiel sont autant agronomiques qu’économiques. La qualité du travail dépend de la machine, du type de disques et du rouleau.

Travail superficiel avec des disques crénelés et inclinés.

Travail superficiel avec des disques crénelés et inclinés.

Publié le

Actualisé le

Rédacteur, Revue UFA

Déchaumeur à disques

Le déchaumage est une intervention importante à plus d’un point de vue. Après la récolte, un passage avec cette machine sert autant à l’élimination des adventices qu’à l’enfouissement des résidus de matière organique. Un brassage superficiel est également atteint par la même occasion. Avec l’emploi d’herbicides sélectifs et performants, l’aspect «élimination des adventices» devient moins important. La lutte contre les graines perdues à la récolte reste importante comme pour le colza par exemple.

Lorsque la paille n’est pas exportée ou hachée et répartie uniformément, un déchaumage prend de l’importance pour l’incorporation convenable de ces résidus. Les limites d’une machine apparaissent d’autant plus que les conditions sont difficiles: type de sol, humidité et quantité de paille comme après maïs par exemple.

Les exigences envers un déchaumeur sont également d’assurer une préparation du sol idéale autant dans des itinéraires de culture traditionnels, que pour les techniques simplifiées, par un travail régulier et sans bourrages. Lors de la préparation d’un lit de semences, la surface doit être parfaitement nivelée aussi entre les passages de la machine.

Héliodor 9/300

En version porté, fixe (sans répliage hydraulique), Lemken propose ce modèle de deux à quatre mètres de largeur de travail. La distance entre les disques des cinq modèles reste identique. Seul le nombre de disques change. Le type de construction du châssis avec deux rangées de disques est volontairement compact avec un centre de gravité plus proche du tracteur. Les disques crénelés attaquent le sol avec un angle de 10,5° et de 16,5° par rapport au sens de marche. Les disques extérieurs réglables en hauteur évitent la formation d’un bourrelet de terre entre les passages. Chaque disque est monté sur le châssis avec un ressort à lame qui fait office de sécurité d’effacement en cas de contact avec un obstacle. Les disques ne demandent aucun entretien, puisqu’ils sont tenus par des roulements, dans un boîtier hermétique. Pour cette machine plutôt légère en version de base, des poids d’alourdissement jusqu’à 400 kg sont disponibles. Lemken propose le modèle Rubin avec des disques de plus grand diamètre et pour un travail plus profond.

Terradisc 3001

Cette machine du fabricant Pöttinger est conçue pour le déchaumage et la préparation du lit de semence avec des disques de grand diamètre montés sur deux rangées. Deux porte-disques avec un disque chacun sont fixés sur une coquille de serrage sur le châssis de la machine (système Twin Arm). Les paliers de disques sont sans entretien. Quatre boudins caoutchouc de 40 mm entre le profil de la poutre et la coquille de serrage assurent la sécurité non-stop de la machine. L’espace important entre les disques et les coquilles de serrage assure le passage de la terre et des résidus. Les porte-disques légèrement vrillés augmentent l’ouverture vers l’arrière. Le réglage hydraulique de la profondeur de travail par le rouleau assure en même temps la profondeur du peigne qui est fixé sur les bras du rouleau. Le peigne est disponible en option et les disques extérieurs sont réglables en hauteur pour éviter la formation de billon.

Catros+ 3001

Le modèle Amazone Catros+ convient particulièrement bien pour enfouir une quantité importante de résidus, grâce à ses disques à grandes crénelures. Le modèle Catros est équipé de disques d’un diamètre de 460 mm sans crénelures. La vitesse de travail pour cette machine de la marque Amazone se situe dans une plage de 12 à 18 km/h. La particularité du modèle réside dans la possibilité de pouvoir décaler hydrauliquement les rangées de disques. Les disques sont vissés individuellement sur le châssis avec un système de sécurité non-stop formé d’éléments en caoutchouc. Les paliers de chaque disque sont également étanches et ne nécessitent aucun entretien. Sur la première rangée, les disques sont positionnés avec un angle de 17° et sur la seconde rangée avec un angle de 14°. Selon le constructeur, cette position plus inclinée diminue l’angle de projection de la terre et des résidus de récolte pour un meilleur travail de la machine. Amazone propose neuf rouleaux suiveurs différents dans son assortiment.

Optimer+ 303

Kuhn propose deux versions de cette machine. Le modèle plus compact permet un travail avec un tracteur moins puissant également au relevage. Le montage d’une herse entre les disques et le rouleau n’est par contre pas possible sur le modèle compact. Les bras de support des disques sont plats, pliés et traités thermiquement avec des moyeux à doubles roulements sans entretien. Les disques affichent une inclinaison de 6° et 16° vertical et horizontal. La sécurité non-stop des disques se distingue par l’emploi de blocs élastomère en polyuréthane avec une longue durée de vie, une grande dureté pour maîtriser la pénétration dans le sol et la profondeur. La profondeur de travail se règle mécaniquement via le rouleau suiveur, le réglage hydraulique est disponible en option. Quatre types de rouleaux sont proposés: à tubes, T-ring, T-Liner ou Packliner.

alt_text

Déchaumage après colza pour favoriser la repousse des graines.

Malgré une grande ressemblance entre les machines décrites, des différences importantes existent. Notamment au niveau de la fixation ou la suspension des disques, de leur inclinaison et des angles d’attaques par rapport au sol et au sens de travail. Le réglage de la profondeur se fait par le rouleau suiveur, dont plusieurs modèles existent pour chaque marque. Le montage d’un semoir est une option intéressante pour ces machines de travail superficiel du sol. Il est ainsi possible d’économiser un passage sur la parcelle. 

Auteur Jean-Pierre Burri, Revue UFA, 1510 Moudon  Photos  Jean-Pierre Burri

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.