category icon

Technique agricole

Un large choix de dérouleuses portées

Des dérouleuses de balles portées, sur le marché, il en existe des dizaines. La quasi-totalité peut s’utiliser avec un tracteur, un frontal, un télescopique ou un valet de ferme, ceci grâce aux attelages spécifiques à chaque modèle. Les marques se différencient par les options qu’elles proposent.

Disposant d’un petit valet de ferme, Cédric Rochat a fait installer des roues sur sa dérouleuse portée afin de pouvoir soulager le...

Disposant d’un petit valet de ferme, Cédric Rochat a fait installer des roues sur sa dérouleuse portée afin de pouvoir soulager le poids. 

Publié le

Actualisé le

Jusqu’en 2019, c’est à la main que Cédric Rochat et son père déroulaient les balles de foin et de paille. « Cela représente un gain de temps incroyable, je ne comprends pas ceux qui n’en ont pas encore », réagit l’agriculteur de la Vallée de Joux (VD). Après avoir comparé différentes marques et discuté avec son mécanicien pour s’assurer de la réalisation d’éven tuelles réparations, il décida, principalement pour des raisons de coûts, d’importer une dérouleuse portée de la marque polonaise SID. Il apprécie aussi « qu’elle propulse la paille sans la broyer, ce qui réduit le développement de poussière ».

Travail facilité

Dérouler du fourrage ou projeter de la paille, la plupart des marques présentes sur le marché offrent ces deux options. Certains fabricants, tel Warzée, proposent des options « kit paillage » qui peuvent être ajoutées aux machines lors de l’achat. « Toutes les machines Warzée disposent par ailleurs du système Pick&Go qui permet d’aller chercher la balle à l’aide du pic intégré à la machine. Une fois la balle en place dans la dérouleuse et sans descendre du valet de ferme, on reprend la machine avec le pic pour aller dérouler la balle ou pailler », explique Eloy Frésard du garage du même nom aux Emibois (JU). Cette option est disponible auprès d’une petite dizaine de constructeurs figurant dans le tableau.

Cependant, il est presque toujours nécessaire de travailler avec des balles rondes. En effet, les machines capables de défaire les balles indépendamment de leur forme ronde ou carrée sont rares. Le modèle Warzée DE500 (dérouleuse pour balles rondes et pailleuse pour balles rondes et carrées) ou la Hustler Unrolla, prévue pour les balles rondes mais permettant de défaire des balles cubiques de moyen format grâce à des barres latérales optionnelles, font figure d’excep tions. Elles sont également capables de distribuer différents types d’aliments en vrac (ensilage, céréales, betteraves fourragères) grâce à un fond entièrement clos et à des tôles avant et arrière (en option) qui empêchent toute perte de fourrage, selon les informations des constructeurs. « La Hustler Unrolla LX 105 est le modèle le plus vendu. Cette dérouleuse de construction très robuste par ses chaînes porteuses dispose aussi de roulements intégrés affichant une faible usure même en cas d’utilisation importante », relève Florian Binggeli du Garage des 3 Sapins à Diesse (BE).

alt_text

L’emploi d’une dérouleuse de balles facilite le travail et permet d’économiser du temps.

Pic&Go

Le constructeur français Emily propose aussi une gamme variée de dérouleuses pour balles rondes, dont une famille Pick&Go disponible avec le même pique-botte. Ce tablier dispose d’un brevet pour son engrenage évitant les à-coups et facilitant l’attelage, comme le précise le fabricant. La possibilité de distribuer le fourrage à gauche, à droite ou au centre / arrière est un autre élément intéressant que l’on retrouve sur plusieurs modèles. C’est le cas de la Lucas UBI Orientable, de l’Agrisphère ou de la Galonnier GD150FT.

D’autres marques se différencient par des spécificités comme la caisse inclinable de chez Lucas ou la dérouleuse broyeuse de chez Elho. Celle-ci ressemble à un grand tonneau, dans lequel la balle entière est déposée à l’aide d’un bras hydraulique. Spécialement conçue pour broyer la paille ou le fourrage avant la distribution, la Elho RotorCutter permet d’ajuster la longueur de coupe des brins.

Utilisation de la dérouleuse

Quant au profil des acheteurs, « il s’agit plutôt d’agriculteurs élevant des vaches allaitantes. Les producteurs laitiers distribuent quant à eux une ration affichant une plus grande diversité de fourrages dont la densité énergétique est tendanciellement plus élevée. Ils utilisent alors plutôt une mélangeuse », constate Jean-Pierre Kocher de chez Kocher & Cie SA à Corgémont (BE), qui commercialise des dérouleuses de la marque Göweil. Alors que Florian Binggeli relève que « ces machines sont vendues aussi bien dans des exploitations avec du jeune bétail, des vaches mères, ou des vaches laitières, nous avons des machines qui fonctionnent dans tous les secteurs à parts égales ». 

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.