category icon

Technique agricole

Du silo à la crèche sans détours

Avec l’augmentation du nombre d’animaux par troupeau, l’utilisation d’une mélangeuse à fourrage automotrice peut présenter plusieurs atouts. Des économies sont réalisables au niveau du temps de travail et du carburant consommé. De 11 à 33 m 3 , de nombreux modèles et équipements sont disponibles.

Grosses Bild_Trioliet_IMG_9267-triotrac_

Publié le

Actualisé le

Rédacteur, Revue UFA

En bref

– L’automotrice économise du temps et du carburant.

– Elle est une machine performante.

– Elle permet le chemin direct du silo à la crèche.

Les désileuses mélangeuses automotrices sont des machines performantes, relativement peu nombreuses en Suisse. En France en revanche, l’intérêt pour ce type de machines semble plus important, étant en croissance. Les statistiques de l’Axema, syndicat regroupant les constructeurs et importateurs de machines agricoles, le montre assez clairement, avec des ventes dépassant 100 machines en moyenne par année. De plus, avec l’augmentation du nombre d’animaux dans les troupeaux, ces machines sont employées aussi bien par des CUMA que sur des fermes exploitées à titre privé. Sur son exploitation à Bettens (VD), Alexis Reymond emploie une mélangeuse automotrice depuis presque vingt ans. « Notre première machine affichait un volume de 12 m 3 . Avec le modèle actuel Storti de 24 m 3 , je prépare la ration pour 80 à 90 vaches », explique l’agriculteur.

Economie de temps et de carburant

Dans un but de rationalisation et d’économie de travail, la mélangeuse automotrice se trouve en concurrence directe avec les systèmes d’affouragement robotisés. Une des différences principales réside dans le fait qu’un véhicule automoteur est conçu pour une préparation quotidienne de la ration prélevée directement tranchée dans le silo. L’ensilage est alors pesé précisément à l’aide de la balance intégrée. Le brassage est réalisé rapidement, généralement au moyen d’un mécanisme à une ou deux, voire trois vis verticales. Des modèles à vis horizontales existent, mais sont rares. « Comme je mets aussi du fourrage en balles rondes, il faut une machine de construction solide », explique Alexis Reymond. C’est pourquoi il a opté pour des vis mélangeuses renforcées, équipées de huit couteaux chacune et de contre-couteaux réglables sur sa mélangeuse Storti.

En comparaison avec une mélangeuse à fourrage tractée, l’automotrice permet aussi un gain de temps. Pratiquement, une économie de temps de dix minutes par mélange peut paraître faible, mais représente 60 heures de travail par an en comptant un mélange quotidien. Sans compter les services à réaliser sur un seul véhicule. Les études indiquent aussi une économie de carburant, le modèle attelé nécessitant un second véhicule, chargeur télescopique ou tracteur équipé d’un chargeur frontal, pour effectuer le remplissage de la mélangeuse.

Reprise du fourrage

Lors de la préparation d’une ration mélangée, la structure finale du fourrage revêt une grande importance du point de vue de la santé des animaux. Pour la reprise du fourrage au silo, la majorité des automotrices disposent d’un rotor équipé de couteaux dont la disposition et la forme doivent permettre de maintenir la structure. Les constructeurs BvL et Trioliet se distinguent sur ce point de la manière suivante : le premier par un système de rotor à dents qui peigne le front d’ensilage plutôt que de la fraiser. Le second propose sur ces machines un système qui coupe le fourrage proprement et laisse un front lisse et ferme qui empêche l’air de pénétrer dans l’ensilage. « Le rotor de la Storti muni alternativement de couteaux droits, courbés à gauche et courbés à droite, laisse un front d’ensilage net, ce qui est important puisque je prépare en moyenne une ration 5 jours par semaine », déclare Alexis Reymond.

Pour le transport de l’ensilage dans la cuve, les modèles Trioliet disposent d’un tapis de caoutchouc très large posé à terre. Le fourrage coupé tombe sur le tapis roulant et arrive dans la cuve. Chez les autres constructeurs, le fourrage repris par le rotor passe directement dans le bras élévateur pour être conduit dans la cuve.

Mélange du fourrage et équipements

La cuve et les vis mélangeuses représentent le cœur de la machine. Le constructeur BvL adapte systématiquement la taille des vis au volume de cuve pour atteindre un brassage optimal. D’ailleurs, chaque constructeur mise sur une forme particulière de la vis dans le but de brasser et d’aérer le fourrage en le faisant passer sur les deux vis et dans toute la cuve. Les ensilages étant corrosifs, certains modèles de mélangeuses sont équipés d’un revêtement intérieur de cuve inox en standard ou en option. Pour Alexis Reymond, la mélangeuse automotrice est une machine efficiente : « Une construction bien pensée sans accessoires superflus assure un fonctionnement régulier sans pannes importantes ». Par expérience, il constate des coûts comparables à ceux d’une mélangeuse traînée.

« L’automotrice est une machine efficiente. »

Alexis Reymond, agriculteur

La maniabilité est un autre point important pour une machine automotrice. Avec sa mélangeuse, l’agriculteur de Bettens peut manœuvrer facilement pour distribuer le fourrage aux animaux. Ces machines imposantes d’une longueur totale de dix mètres sont bien souvent disponibles avec plusieurs modes de conduite comme la marche en crabe ou les deux essieux directionnels. Par rapport au volume de caisse, les constructeurs proposent les modèles d’entrée à une vis mélangeuse à partir de 12 à 14 m 3 déjà. Le constructeur Siloking, qui exporte ses machines dans le monde entier, est un parfait exemple pour la diversité des modèles et des équipements. Dans la catégorie de 19 à 22 m 3 , il propose pas moins de sept machines différentes, dont un modèle entièrement électrique. La tendance vers des machines électriques est réelle aussi pour les mélangeuses. L’entreprise Kurmann, importatrice BvL, reprend les cuves de la marque et les équipe d’un entraînement électrique. Ce système offre plus d’autonomie et évite surtout l’attelage de la machine à un tracteur. 

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Testez vos connaissances: Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz
Quiz sur les céréales

Quiz sur les céréales

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Les questions portent sur l’origine du blé, ses caractéristiques ainsi que les pratiques agronomiques en la matière.

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.