Technique agricole

Volume de chargement et stabilité dans la pente

Dans les conditions de fortes pentes, les machines doivent être adaptées. La nouvelle autochargeuse PrimAlpin du fabricant autrichien Reform apporte de réelles nouveautés en plus de l’expérience de longue date de la marque. Du rendement et aussi du plaisir dans son travail sont ainsi possibles grâce au Muli T7 S de la dernière génération.

Muli T7 S avec l’autochargeuse Reform PrimAlpin dans le terrain.

Publié le

Actualisé le

Rédacteur, Revue UFA

Reform PrimAlpin

4689944_image_6_24.jpg

Un volume de 24 m 3 pour l’autochargeuse Reform PrimAlpin.

Sur son exploitation, Ueli Lustenberger a employé successivement le Muli 600 SL, puis le Muli 575 GSL et, depuis quelque temps, le Muli T7 S. Près de la moitié de la surface de son exploitation affiche une déclivité supérieure à 35%. Il est donc obligé d’avoir des machines adaptées à son terrain.

4689944_image_7_24.jpg

Six peignes ameneurs décalés au milieu assurent un chargement performant du fourrage.

Pour l’affouragement de ses vaches laitières, Ueli Lustenberger produit environ 1000 m 3 de foin et environ 250 m 3 d’ensilage d’herbe. Trois hectares sont réservés à la pâture. Le reste de la surface est fané, ensilé ou affouragé en vert. L’exposition sud et la pluviométrie relativement élevée dans la région permettent une exploitation intensive avec 5-6 coupes par an.

Cette année, Ueli Lustenberger a rentré tout son foin avec le nouveau modèle PrimAlpin de Reform. Il en est très satisfait et apprécie tout particulièrement son grand volume de chargement, la largeur de son pickup et la grande ouverture de la porte arrière relevant en même temps la barre transversale.

Pick-up et ameneurs

Ce nouveau modèle d’autochargeuse multicoupe PrimAlpin est équipé d’un pick-up d’une largeur de 1,9 m muni de cinq rangées de dents. La stabilité et l’adaptation au terrain sont assurées par trois roues de jauge à l’arrière d’un pick-up à suspension optimisée et monté sur parallélogramme. Le réglage mécanique de la hauteur sur le côté du pick-up se fait en continu, manuellement et sans outils.

La PrimAlpin se caractérise par son système d’ameneurs entraînés par une boîte à engrenage. De chaque côté, les cames sont fraisées dans un bloc, ce qui assure un fonctionnement régulier et silencieux des six peignes ameneurs forgés et décalés au milieu de la largeur.

Un système d’ouverture simple de chaque côté de la machine à l’aide d’une clé permet d’installer 19 couteaux au maximum avec un verrouillage efficace. L’opération ne nécessite pas de recourir à des outils supplémentaires et permet une coupe courte pour l’ensilage d’herbe par exemple. L’ensemble du dispositif de chargement peut facilement être enlevé pour un nettoyage, un service ou toute autre réparation. «Grâce à la puissance du moteur et au fonctionnement doux et régulier de la machine, je peux adopter un régime moteur de 1500 tours/min environ, tout en disposant d’un grand rendement de chargement», explique Ueli Lustenberger.

Description technique

Volume/poids 24 m 3 / 1560 kg Porte arrière Hydraulique avec levage du tube transversal Groupe de chargement  • Transmission latérale par boîte à engrenage • Came fraisée  • Six peignes ameneurs forgés  • Max. 19 couteaux  • Coupleur rapide Reform de l’autochargeuse sur le Muli  Pick-up  • Suspension optimisée  • Cinq rangées de dents  • Largeur de 1900 mm  Options  • Lubrification centralisée  • Direction sur les 4 roues  • Phares de travail

Volume de chargement et service

Ueli Lustenberger a constaté une nette augmentation des volumes de chargement par voyage. Le tapis mouvant fonctionne parfaitement sur des glissières synthétiques. L’ouverture de la porte arrière avec le relevage du tube transversal au-dessus du cadre rabattable améliore l’évacuation du foin lors du déchargement. L’exploitant évoque également la manivelle servant à tendre les cordes au-dessus de la machine. Cette manivelle est située à l’avant gauche de l’autochargeuse, mais il serait préférable qu’elle soit installée sur le côté droit. Le conducteur ne se déplacerait alors qu’une fois autour du véhicule pour déverrouiller et régler la tension du cordage. Ueli le dit lui-même: «Avec le PrimAlpin et le Muli T7 S, j’utilise un véhicule bien pensé et bien conçu, même s’il est un peu plus lourd que le modèle précédent.» Il précise encore que «pour l’entretien et les services, l’atelier Lingg de Doppleschwand est rapide, professionnel et très performant».

Muli T7 S

Sur l’exploitation d’Ueli Lustenberger, le Muli sert presque exclusivement au ramassage du fourrage. Le coupleur rapide qui équipe les Reform depuis 30 ans permet de remplacer très facilement le PrimAlpin par l’épandeuse. La construction massive de l’essieu contribue à la fiabilité de la machine. L’arbre de transmission exempt de pièces en rotation sous le véhicule, ainsi que la garde au sol très élevée permettent de ramasser de gros andains. 

AuteurJean-Pierre Burri, Revue UFA 1510 Moudon

PhotosJean-Pierre Burri

InformationsLa Revue UFA publie, en ordre dis persé et sous le titre «Tests pratiques», des com ptes rendus relatifs à des machines agricoles. Des personnes intéressées, ou propriétaires de ma chines, sont choisies en collaboration avec les constructeurs ou les importateurs.

www.reform.com

Portrait: «Une performance impressionnante à bas régime»

L’exploitation de la famille Lustenberger est située à 800 m d’altitude, en zone de montagne II, à Steinhuserberg dans le canton de Lucerne. Sur les 35 ha de surface que compte l’exploitation, 15 ha affichent plus de 35% de pente et sont difficilement exploitables avec des machines.

Ueli Lustenberger est la cinquième génération à exploiter ce domaine. Son épouse et leurs enfants, une fille et trois garçons âgés de 11 à 22 ans, participent activement à tous les travaux. A 75 ans, le père d’Ueli est très actif et effectue environ la moitié des heures réalisées avec le nouveau Muli T7 S et l’autochargeuse Reform PrimAlpin achetée récemment.

En 2004, une nouvelle stabulation de 45 places a été construite. Le bâtiment est conçu pour des vaches laitières en stabulation libre avec une salle de traite en tandem à cinq places. Le foin et l’ensilage sont stockés sous le même toit dans une fosse de cinq mètres de profondeur. Une griffe à fourrage permet de distribuer directement la ration aux vaches laitières. Depuis maintenant deux ans, l’ancienne écurie a été transformée en salle de fête. Elle peut accueillir jusqu’à cent personnes pour des soirées ou des repas. Sans publicité particulière, les réservations sont nombreuses comme le précise l’épouse d’Ueli Lustenberger à la Revue UFA. L’exposition sud du domaine permet également d’exploiter une installation solaire de 35 KW. Ueli s’occupe encore de transport et de commerce d’animaux et est également conseiller communal. Lors de la visite de la Revue UFA, Ueli a encore une petite parcelle de foin à rentrer. La conduite dans ces terrains en forte pente nécessite une bonne maîtrise des machines et une parfaite connaissance des parcelles. Dans de telles conditions, il serait impossible de travailler avec un tracteur et une autochargeuse.

Ueli Lustenberger dispose depuis peu du dernier modèle d’autochargeuse multicoupe PrimAlpin du fabricant autrichien Reform et du Muli T7 S. Il a déjà rentré le foin pour ses 45 vaches laitières et dispose donc d’assez de recul pour juger de la qualité et des inconvénients de ces deux machines. La première constatation est que le volume est nettement plus grand sur la PrimAlpin avec 24 m 3 . «La différence lors du chargement est impressionnante, en comparaison avec le modèle précédant de 21 m 3 . Désormais j’effectue beaucoup moins de trajets pour récolter la même quantité de fourrage», affirme l’exploitant lors de la visite de la Revue UFA sur son domaine. «Le déchargement se fait plus vite et bien plus facilement», précise encore son père. Cela s’explique par l’ouverture plus grande de la porte arrière et la position plus verticale des guides recouvrant le pick-up. Aucune partie saillante ne retient le foin et la machine se vide entièrement en très peu de temps.

Ce transporteur est le troisième modèle de la marque Reform acheté par Ueli Lusten berger. L’agriculteur apprécie particulièrement la disposition des commandes, qui est très similaire sur les différents modèles successifs et surtout la puissance de 109 CV du nouveau moteur.

Newsletter

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter dès maintenant et gagnez de superbes prix !

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

11. - 18.09.2021

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.