category icon

Technique agricole

Y a-t-il une cage dans les parages ?

C’est une question que l’on peut se poser avant de procéder à une nouvelle acquisition. Les cages de parage se déclinent en une multitude de modèles et de degrés d’équipement, si bien qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Rapide tour d’horizon et comparatif de quelques modèles.

Grosses Bild_Rosensteiner 3_csm

Publié le

Actualisé le

Agriculteur et journaliste indépendant

Les interventions sur les onglons comptent parmi les opérations les plus dangereuses dans l’élevage bovin. Pour éviter les risques, tant pour l’homme que l’animal, il convient de bien choisir son modèle de cage de parage. Alors que les exploitations laitières peuvent en principe se contenter d’un simple travail (congrain), les éleveurs de vaches allaitantes sont souvent contraints de s’équiper de cages de contention dotées d’un dispositif de parage, car elles permettent d’immobiliser les animaux pour effectuer d’autres manipulations dans des conditions sécurisées. Cependant, plus les moyens de contention sont importants, moins l’accès aux onglons sera facilité et plus la cage de parage sera onéreuse. Une utilisation en commun permet de réduire les coûts mais se heurte à des divergences au niveau des besoins individuels des éleveurs et des risques sanitaires, notamment la maladie de Mortellaro.

Analyse des besoins et choix de l’emplacement

Face à une offre pléthorique, le choix de la cage de parage la plus adaptée est conditionné par une multitude de facteurs. Outre le type, la structure et la taille de l’exploitation, on peut encore citer les facteurs suivants : affectation de la cage (seulement cas d’urgence ou aussi entretien et soins aux onglons), formation de l’éleveur, tempérament des animaux, place et hauteur à disposition, travail en solo ou accompagné, maux de dos, moyens de contention existants.

La cage de parage doit être confortable pour l’animal.

Quant à l’emplacement, il est judicieux de positionner la cage dans un lieu où le bétail circule naturellement sans que cela n’affecte son environnement. Une arrivée d’eau pour nettoyer les pieds, un bon éclairage et un écoulement conforme des jus sont également à prévoir. 

Cages verticales

Parmi les cages verticales les plus répandues, les modèles les moins chers sont dotés de roulettes et viennent se placer autour de l’animal immobilisé au cornadis. « Ces cages sans fond sont toutefois à réserver à des animaux calmes », prévient Killian Kaufmann, conseiller en élevage chez Ernest Roth SA à Porrentruy. « Si les animaux se débattent, la cage peut vaciller, ce qui n’arrive pas avec un travail (congrain) disposant d’un fond », ajoute-t-il.

Les cages plus élaborées, dont le prix augmente en fonction du degré de sophistication, permettent une meilleure contention des animaux et offrent un regain de confort. Elles peuvent disposer d’une motorisation – électrique, hydraulique ou pneumatique – de différentes fonctions comme le levage des sangles ventrales, des pattes avant et arrière ainsi que l’actionnement de l’anti-recul.

« L’immobilisation des pattes avant est souvent le point faible dans les cages de parage », observe Sylvie Froidevaux, vétérinaire à De-velier-Dessus (JU). « Pour la prise des pattes arrière, un soulèvement par le jarret empêche les animaux de tirer vers l’avant et de mettre trop de poids sur les sangles ventrales, qui doivent être larges et de bonne qualité. Les systèmes mixtes, qui permettent également d’immobiliser les pieds au pâturon, ont ma préférence », précise-t-elle.

Des portes ou des panneaux tubulaires à l’arrière de la cage facilitent grandement l’entrée des animaux. Les cages verticales peuvent être munies d’une foule d’équipements tels que cornadis autobloquant, panier avant, dispositif anti-recul, lève-tête, etc.

Cages professionnelles

Les ongleurs professionnels sont souvent équipés de cages de parage performantes transportables sur remorque. Sur les cages montantes, les béquilles placées sous le plancher peuvent s’allonger de quelques dizaines de centimètres pour offrir une position de travail améliorée. « Toutes les fonctions principales sont hydrauliques avec une pompe actionnée par un moteur électrique 400 V », décrit Joël Tornay, pareur professionnel à Sembrancher (VS).

Les cages basculantes, quant à elles, retournent les animaux d’un quart de tour sur le côté, si bien que les quatre pieds peuvent être immobilisés simultanément à une hauteur de travail adéquate. L’angle de travail s’en trouve cependant modifié et demande un peu d’habitude. Le tableau ci-contre compare une sélection de modèles de cages de parage pour chaque catégorie. 

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Testez vos connaissances: Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz
Quiz sur les céréales

Quiz sur les céréales

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Les questions portent sur l’origine du blé, ses caractéristiques ainsi que les pratiques agronomiques en la matière.

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.