category icon

Vie quotidienne

Force hollywoodienne

Le « Holly », le houx, est aux pays anglophones ce que le sapin est pour nous durant la période de l’Avent. Hollywood, la métropole des films américains, signifie donc « forêt de houx ». Cet arbuste indigène et facile a tout d’une star.

Edith Beckmann

Edith Beckmann

Publié le

Actualisé le

Freie Journalistin

Côté jardin  Houx

En Amérique du Nord, il existe d’importantes plantations de houx. Les branches de houx sont coupées et vendues sous forme de décorations de Noël. Elles symbolisent la vie éternelle, la paix et la chance. Les feuilles vert intense et les baies rouge vif représentent les couleurs classiques de l’Avent.

La demande importante qui prévaut durant la période de Noël a nui à l’existence de notre houx indigène. Même si les feuilles brillantes à l’aspect de cuir forment des épines pour se protéger des gueules d’animaux affamés, cette protection ne leur suffit pas pour résister aux gants épais de ceux qui souhaitent les cueillir. Les plantations naturelles ont été massivement pillées. C’est la raison pour laquelle le houx sauvage est désormais protégé.

Dans son jardin, on peut bien entendu en couper quelques branches. Le houx supporte bien la coupe. Sa taille et sa forme peuvent être définies avec un ciseau de jardinage. Mais attention, les jolies baies sont toxiques et les enfants sont très tentés de les grignoter !

Variantes de houx

Les jardiniers appellent cet arbuste vigoureux « ilex » et disposent de plusieurs variétés dans leur assortiment. La plupart des houx sont dioïques : quand le partenaire mâle, distributeur de pollen, est absent, les plantes femelles n’arborent presque pas de baies. Toutefois, il existe aussi des solistes, qui sont régulièrement recouverts de baies, comme l’ilex aquifolium « J.C. van Tol », une variété qui était déjà cultivée en 1895. Ses feuilles vert foncé ont très peu d’épines. Pour d’autres houx, la situation est claire : la variété ilex femelle « Blue Princess » ( princesse bleue ) a besoin d’un partenaire houx « Blue Prince » ( prince bleu ) pour se parer de somptueuses baies. Le bleu se rapporte à la couleur bleu vert des feuilles.

Substitut parfait du buis

Le houx japonais Ilex crenata Convexaaffiche des feuilles similaires à celles du buis. Cet arbuste qui supporte l’ombre est facile à tailler et remplace ainsi idéalement le buis, qui est menacé par la pyrale et les maladies fongiques.

Les houx au feuillage bicolore sont particulièrement décoratifs. Il existe des variétés aux feuilles panachées de jaune ou de blanc. Ces houx colorés attirent les regards dans les jardins à une période où la végétation est rare et procurent du panache aux espaces ombragés.

Parure de baies durable

Les couleurs des baies varient également. Outre les baies rouges de la taille d’un petit pois, on trouve aussi des espèces jaunes, oranges ou noires. Le houx crénelé fastigié ( ilex crenata « Fastigiata »), qui mesure moins de un mètre de haut, convient bien pour les petits jardins, les bacs et les caissettes. Son feuillage persistant et ses baies d’un noir éclatant sont d’un superbe effet.

Les branches de l’ ilex verticillatasont très appréciées : en effet, les baies de ce houx tiennent longtemps aux branches. Toutefois, celles-ci sont dénudées, car les feuilles jaunissent en automne et tombent, à l’inverse des autres variétés de houx qui se pavanent toute l’année avec leur feuillage verdoyant. 

Auteure   Edith Beckmann, journaliste indépendante RP de Frauenfeld ( TG ), jardinière passionnée ayant des racines dans l’agriculture

Petites astuces pour le jardin potager et d’agrément

  • Arrosez les arbustes au feuillage persistant les jours sans gel en cas de sécheresse, car l’eau s’en évapore aussi lors de la saison froide. 

  • Lorsqu’il ne gèle pas, séparez et replantez les herbes pluriannuelles comme la mélisse, la sauge, le thym et la menthe pour les multiplier. 

  • Raccourcissez les rosiers à 40 cm ; la taille principale s’effectuera au printemps. Buttez la terre et couvrez de fumier décomposé ou de compost. Couvrez de branchage dès que des périodes prolongées de froid menacent. 

  • Mettez les bulbes d’amaryllis en pot de manière à ce qu’un tiers dépasse de la terre et arrosez abondamment. N’arrosez à nouveau que lorsque la hampe florale est bien visible, sinon elle reste coincée. 

  • Placez les jacinthes de forçage sur des verres. Lors du remplissage, veillez à ce que l’eau ne soit pas en contact avec le bulbe.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.