Vie quotidienne

Des petites fleurs pleines de charme

La nature s’impatiente et les signes avant-coureurs du printemps sont déjà là ! En tête, les perce-neige, hellébores et nivéoles. Bientôt suivront les iris nains et primevères jaunes. La pulmonaire est, elle aussi, de toute beauté.

Des petites fleurs courageuses : les hellébores et iris nains fleurissent,  qu’il neige ou qu’il gèle. 

Publié le

Freie Journalistin

Les lève-tôt

Grâce à une astuce, les perceneige sont de vrais briseglaces. Ils libèrent près de 10° C de chaleur, dégelant ainsi le sol gelé. L’eau fondue est bienvenue et permet aux petites fleurs de se déployer. Si vous avez omis de planter les petits bulbes en automne, achetez des perce-neige en fleur et plan-tez-les sous les bosquets ou dans le gazon. Pour la repousse, déterrez les touffes plus importantes après la floraison avec la pelle à main, partagez-les et plantez-les à un nouvel endroit.

Les nivéoles se multiplient de la même façon. Elles se distinguent des perce-neige par la forme de leurs fleurs. Leurs six sépales, dont les extrémités sont parées d’un point vert ou jaune, sont de même longueur.

Les perce-neige en revanche étalent trois longues ailettes au-dessus des clochettes, qui sont ornées d’un motif vert en forme de fer à cheval.

Nourriture pour abeilles

Tout comme la petite renoncule, l’hellébore d’hiver se tient élégamment sur une collerette vert vif et fait de l’œil au printemps, jusqu’en mars. Il répand une ambiance sereine là où il déploie son rayonnant hypanthe jaune doré. Son calice largement couvert d’anthères invite les abeilles sauvages au premier festin de l’année. Les jolis iris nains ( iris reticulataet danfordiae) apparaissent déjà en février. Avec leur petite taille de 20 cm, ils conviennent parfaitement en pot et terrine pour les petits jardins printaniers. Les anémones de Grèce ( anemone blanda), au visage semblable à celui des marguerites, les accompagnent à merveille.

La jolie pulmonaire

Des clochettes roses et bleu violet sur la même tige, qui se marient bien avec les primevères jaunes : la pulmonaire ( pulmonaria officinalis) est une beauté presque oubliée. Tout comme le laisse deviner son nom français et botanique, cette boraginacée est une plante médicinale connue de longue date pour lutter contre les troubles des voies respiratoires.

Il existe des variétés de pulmonaires au feuillage orné de jolis motifs avec des fleurs allant du tendre bleu clair au vif bleu gentiane, du rouge intense au rose vif, saumon, rose et blanc. Certaines espèces sont de précieuses plantes couvrantes, qui recouvrent complètement le sol et ne laissent aucune chance aux mauvaises herbes.

Lors des hivers doux, la pulmonaire garde un feuillage persistant, qui atteint une hauteur de 20 à 30 cm. Les touffes de fleurs de culture s’élèvent avec élégance début mars sur des tiges pouvant atteindre 50 cm de haut.

Habile combinaison

Ce n’est pas qu’en bordure de forêt que les pulmonaires et les primevères forment un couple fantastique. Elles poussent aussi au jardin sous les arbustes et tissent de magnifiques tapis de fleurs, bien avant que les premières feuilles ne bourgeonnent sur les bosquets.

Ajoutez-y du sceau de Salomon ( p olygonatum). Cette plante indigène remplace la floraison hâtive et déploie des clochettes blanches et romantiques le long d’élégantes feuilles pennées. n

Auteure   Edith Beckmann, journaliste indépendante RP de Frauenfeld ( TG ), jardinière passionnée ayant des racines dans l’agriculture

Petites astuces pour le jardin potager et d’agrément

  • En février, il est grand temps de tailler les arbres fruitiers, kiwis, vignes et bosquets ! 

  • Vérifiez et complétez les sachets de semis. Veillez à la mention « robuste » ou « résistant » en choisissant la variété et suivez les instructions de culture du sachet. 

  • Semez les artichauts, aubergines, poivrons, piments, salades pommées et iceberg, choux, choux-fleurs, choux-pommes, céle-ris-pomme et en branches sur les rebords de fenêtres. 

  • Tous les 4 ans, il vaut la peine d’analyser le sol pour déterminer les besoins en engrais avant de démarrer le travail au jardin.  3Sur les sols lourds, épandez déjà de l’engrais en février sur les arbres et les arbustes à baies. 

  • Semez en février des pois de senteur ( lathyrus odoratus ) odorants pour pouvoir semer dès le mois d’avril de jeunes plants vigoureux en pleine terre.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

11. - 18.09.2021

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.

  • Les cookies nécessaires permettent d'activer les fonctionnalités de base. Le site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies, et ne peut être désactivé qu'en modifiant les préférences de votre navigateur.