category icon

Vie quotidienne

Petites fleurs à aimer

Les cymbalaires forment de magnifiques tapis floraux. Ces vivaces tapissantes décorent les jardins de rocailles, les murs de pierres sèches, les plates-bandes ou les balcons.

Ravissants coussinets: ibéris blancs, phlox mousse roses et alyssum saxatile jaunes.

Ravissants coussinets: ibéris blancs, phlox mousse roses et alyssum saxatile jaunes.

Publié le

Actualisé le

Freie Journalistin

Côté jardin  Vivaces tapissantes

Les éléments en béton sont des supports idéaux pour retenir les talus. Mais ce n'est qu'une fois totalement recouverts de plantes qu'ils constituent un vrai plaisir pour les yeux. Les vivaces tapissantes ont tout pour plaire: elles n’ont pas besoin de beaucoup de terre, nécessitent peu de soins et fleurissent abondamment chaque année.

Après 2 à 3 ans, les pierres sont totalement recouvertes et des traînes somptueusement entremêlées se forment. Même les passants les plus pressés sont impressionnés par ces belles cymbalaires. Elles sont malheureusement trop rarement utilisées bien qu’elles soient pluriannuelles, faciles à entretenir et persistantes en hiver.

Nul besoin de sarcler ou de biner là où elles déploient leurs superbes couleurs. Il convient également de ne pas trop les arroser. Outre leur aspect magnifique, ces menues petites fleurs offrent aussi de la nourriture à profusion aux papillons, abeilles, bourdons et autres insectes. Leur voile floral se déverse telle une cascade à partir des pots ou des caissettes de balcon. Les cymbalaires sont idéales en tant que sous-couche procurant de l'ombre aux plantes qui apprécient l'humidité, telles les clématites, lys, glaïeuls, dahlias, roses, plantes en bac et arbustes d'ornement.

Modestes et peu exigeantes

Les vivaces tapissantes se satisfont de tous les types d’emplacement dès lors que ces derniers sont bien ensoleillés. Dans l'allée menant à la porte d'entrée, elles occupent les plus petits recoins et s'y déploient généreusement.

Plantez-les dès lors avec un espacement de 25 cm. Diminuer l'impétuosité des cymbalaires qui grandissent en largeur avec une bêche après la floraison ou coupez simplement quelques boutures aux ciseaux et re-plantez-les en touffe.

Le tiers supérieur des plantes se dénude avec les années dans les murs en surplomb et les pierres Löffel. Coupez quelques boutures et replan-tez-les au pied de la plante-mère, pour que le tapis reste épais et conserve un bel aspect.

Multiplication facile

Toutes les ramifications étant munies d'un rhizome, il est facile de multiplier les cymbalaires. Demandez aussi à des connaissances de couper quelques boutures d'une vivace tapissante dense. Le moment idéal étant quand elle a fané.

Les boutures peuvent être plantées directement dans la terre ou dans un pot, au nouvel emplacement prévu. Arrosez-les abondamment et maintenez suffisamment d’humidité jusqu'à ce qu'elles prennent racine. Les vivaces tapissantes sont également très belles en caissettes, pendues audessus de la balustrade ou à l'intérieur du balcon. Aubriète, ibéris blanc et alyssum saxatile jaune se combinent à merveille.

Le céraiste (cerastium) existe dans des variétés plus ou moins prolifères et des tailles de 8 à 25 cm de haut. Les plantes fleurissent en blanc avec des feuilles argentées et tissent de somptueux tapis de fleurs en mai et en juin. Elles forment ainsi une jolie sous-couche pour des plantes vivaces telles les herbes-aux-chats ou les pivoines. 

Petites astuces pour le jardin potager et d’agrément

• Un sol aéré stocke mieux l’humidité qu’une croûte de terre fermée. Binez avec assiduité!

• Couvrez constamment les surfaces de sol nues avec du paillis composé de gazon bien haché ou de compost.

• Arrosez si possible le matin. L’arrosage du soir attire les limaces!

• Eau d’arrosage idéale pour pots et plates-bandes: mettre des orties dans l’arrosoir, remplir d’eau et laisser reposer 24 h. Renouvelez l’eau jusqu’à la décomposition des feuilles. Pour qu’elles restent dans l’arrosoir, enfoncez de la laine de bois à l’intérieur du bec.

• Prévention du mildiou: aspergez les tomates chaque semaine avec un mélange lait-eau (1 l lait, 1 l eau). Pour éviter le contact avec le sol, ôtez les feuilles inférieures.

• Ajoutez une seconde fois de l’engrais aux rosiers en juin. Pour stimuler la nouvelle formation de boutons: coupez les fleurs fanées en-dessous de 2 feuilles formées.

AuteureEdith Beckmann, journaliste indépendante RP de Frauenfeld (TG), jardinière passionnée ayant des racines dans l’agriculture

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.