category icon

Vie quotidienne

Un rituel annuel pendant l’avent

« Les sapins de Noël de la famille Bühlmann » sont très appréciés dans le canton de Lucerne. Cette exploitation ne mise pas seulement sur le « Swissness » pour les sapins de Noël. Le service, le conseil, les aspects culinaires et la fête annuelle qu’elle organise sont des éléments tout aussi importants.

« Les sapins qui se distinguent par une croissance symétrique des branches latérales, des aiguilles fournies et une pointe intacte sont c...

« Les sapins qui se distinguent par une croissance symétrique des branches latérales, des aiguilles fournies et une pointe intacte sont classés en premier choix et bénéficient des prix les plus élevés », explique Werner Bühlmann.

Publié le

Actualisé le

Vente d’arbres de Noël

Le chemin qui mène à l’exploitation de la famille Bühlmann passe par une voie étroite au-dessus de la place aérienne militaire d’Emmen. Chaque année, en novembre, l’exploitation des Bühlmann fourmille d’activités. Pour de nombreux habitants de l’agglomération lucernoise, l’achat d’un sapin de Noël local fait partie des événements annuels incontournables. Des parents accompagnés de leurs quatre enfants sont le premier signe annonciateur de ces journées mouvementées. Werner Bühlmann vient tout juste de descendre de son tracteur et échange quelques mots avec ces visiteurs. Il est assez rare que les gens choisissent leur arbre de Noël à l’avance. « Il est déjà arrivé que des enfants posent d’immenses dessins sur le sapin de Noël de leur choix », explique Werner Bühlmann en effectuant une visite guidée à travers l’exploitation. Pendant la période de l’Avent, un petit marché de Noël est organisé à l’intention des clients. Les visiteurs en profitent pour se réchauffer en buvant du vin chaud. A l’achat d’un sapin de Noël, les visiteurs reçoivent une saucisse de porc produite à la ferme ainsi qu’une foule de conseils pour que leur arbre de Noël conserve un aspect irréprochable.

L’aspect régional joue un rôle très important

Werner Bühlmann, qui a remis son exploitation à ses fils, avait lui-même repris les activités liées à la vente de sapins de Noël des mains de son père. Après une tempête et de gros dommages à la forêt, au milieu des années soixante, Candit Bühlmann, son père, décida de planter des sapins rouges et les commercialiser en tant que sapins de Noël.

Au départ, les ventes se limitaient à quelques centaines de sapins par an. Grâce aux talents de vendeur de Candit Bühlmann, la clientèle s’est étoffée progressivement. En 1974, les Bühlmann commencèrent à vendre des sapins de Noël à l’entrée du Shoppingcenter d’Emmen. La concurrence ne resta toutefois pas les bras croisés, les grands distributeurs et les magasins de construction découvrant eux aussi cette activité. « Les grands magasins n’avaient bien entendu aucun mal à pratiquer des prix inférieurs aux nôtres. Nos concurrents ne vendaient cependant pratiquement que des sapins importés » explique Werner Bühlmann. Deux nouvelles tendances vinrent toutefois au secours de la famille Bühlmann. La première est la préférence marquée des clients pour les sapins Nordmann, qui se conservent plus longtemps. L’expérience a démontré que cette variété de sapins pousse bien en Suisse. La seconde tendance est le « régionalisme ». « Il y a 10 ans, nous commercialisions entre 500 et 800 sapins importés.

Aujourd’hui, nous n’en vendons plus que 100 à 300. Tout le reste est d’origine indigène », précise Werner Bühlmann.

La vente de sapins de Noël reste une activité annexe

Les plantations de sapins Nordmann sont situées à proximité immédiate de l’exploitation. Les sapins sont des plantes sensibles. Ils supportent très mal les gels tardifs au printemps. Sur les 8000 à 10 000 sapins qui poussent à l’hectare, seuls une infime partie sera réellement commercialisable. Les sapins qui se distinguent par une croissance symétrique des branches latérales, des aiguilles fournies et une pointe intacte sont classés en premier choix et bénéficient des prix les plus élevés. La demande en sapins de Noël suisses ayant fortement augmenté, les Bühlmann travaillent avec une exploitation partenaire du canton d’Argovie. Thomas Bühlmann, le fils de Werner, dirige désormais l’exploitation et souhaite continuer à développer les activités liées aux sapins de Noël. « La numérisation est un défi pour nous. Nous nous demandons si la vente en ligne pourrait être une option. » La vente traditionnelle à la ferme va toutefois perdurer. Werner et Thomas Bühlmann sont d’avis que la vente de sapins de Noël restera une activité annexe. En effet, avec un troupeau laitier d’une centaine de vaches et une porcherie d’engraissement, les ressources en travail sont fortement mobilisées pendant le reste de l’année. « Nous souhaitons continuer à approvisionner notre clientèle actuelle et la garder ». 

Auteur   Manuel Fischer, Service d’information agricole LID, Weststrasse 10, 3000 Berne 6, www.lid.ch

www.buehlmannsweihnachtsbaeume.ch

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.