category icon

Vie quotidienne

Une situation idyllique

Il s’agit d’un vrai paradis. Les personnes qui se rendent au Muttenhof y passeraient volontiers leurs vacances. L’exploitation se situe à proximité de l’Aar, non loin de Soleure. Les week-ends de beau temps, le chemin réservé aux promeneurs et aux cyclistes attire une foule de citadins. Le respect mutuel est alors indispensable.

Agriculteur et programmateur informatique: David Lehmann exerce deux métiers.

Agriculteur et programmateur informatique: David Lehmann exerce deux métiers.

Publié le

Actualisé le

Journaliste indépendant, LID

Entre Soleure et l’Aar

L’exploitation du Muttenhof est située à proximité de l’Aar et dispose d’une superbe vue sur la majestueuse cathédrale St-Ursen de Soleure. « Le côté exceptionnel de ce site est une des raisons qui m’a poussé à reprendre l’exploitation de mes parents », explique David Lehmann avec un sourire. Les avantages que confère la proximité avec le fleuve vont néanmoins de pair avec quelques dangers. La famille Lehmann a notamment dû bien clôturer la place de jeu de ses deux enfants, Andrin et Jannis. La ferme se situe aux confins de la zone de loisirs de la ville. Les bains de Soleure sont situés à moins d’un kilomètre de distance et le centre-ville de Soleure à environ cinq kilomètres. Un camping jouxte également l’exploitation. Le voisin le plus proche est le chantier naval Lehmann avec lequel les exploitants du Muttenhof entretiennent de bonnes relations. Bref, la tolérance est de mise.

Un chemin réservé aux promeneurs et aux cyclistes passe à proximité immédiate de l’exploitation et sillonne les paysages idylliques de la Solothurner Witi. Ce chemin implique en revanche davantage de patience de la part de l’agriculteur et de sa famille. La Solothurner Witi est en effet une zone protégée qui revêt une importance nationale pour les animaux et les plantes, en particulier pour les oiseaux et les lièvres. Au pied du Jura, la Solothurner Witi est également un poumon pour les habitants des environs. Les week-ends de beau temps, l’activité y est particulièrement intense. Les citadins viennent en masse pour nager dans le fleuve et passent alors en vélo devant la ferme. Depuis le Muttenhof, la circulation est interdite aux véhicules. Certaines personnes imaginant que c’est déjà le cas sur le tronçon qui précède la ferme, la famille Lehmann doit essuyer passablement de critiques. David Lehmann estime qu’un peu plus de tolérance serait de mise.

Bien que l’accès à la ferme soit précédé d’un panneau « propriété privée » en toutes lettres, il arrive souvent que des promeneurs s’égarent et finissent par se retrouver devant la ferme. Cela ne serait pas un problème si les deux chiens de la famille Lehmann, « Niro » et « Zora », ne montaient pas la garde, explique David Lehmann. « Ils savent pertinemment qui a le droit d’entrer et qui doit être tenu à distance », ajoute l’agriculteur. Il y a quelques années, un de leur ancien chien avait mordu un visiteur non annoncé, ce qui avait valu aux Lehmann de s’acquitter des frais d’hospitalisation. Tout indique pourtant aux visiteurs qu’il s’agit d’un terrain privé.

Activités diversifiées

David Lehmann travaille à Langenthal en tant que programmateur informatique et exerce son métier d’agriculteur un jour par semaine, en plus du week-end. Agé de 35 ans, il a tout d’abord suivi une formation d’électronicien avant de passer le diplôme de la Haute école spécialisée en microtechnique de Granges. Entre 2013 et 2015, David Lehmann a suivi une formation en cours d’emploi à la Rüti à Zollikofen. « Cette formation m’a ouvert de nombreuses opportunités », précise le jeune agriculteur qui est propriétaire de l’exploitation parentale depuis le début de l’année 2017. Il y pratique les grandes cultures et les cultures fourragères tout en élevant 50 bovins d’engraissement et 15 vaches mères.

Ses parents s’adonnaient déjà à des activités annexes parallèlement à l’exploitation. Son père s’est ainsi spécialisé dans la pose de clôtures en créant l’entreprise « Hot-Stop Zäune Sàrl ». Marianne, la mère de David Lehmann, gère une salle de fête à l’étage inférieur de l’habitation construite il y a sept ans. Cette salle est réservée aux mariages, anniversaires et aux confirmations. La situation centrale de l’exploitation lui permet d’accueillir des entreprises issues de toute la Suisse. Marianne Lehmann n’a pas besoin de faire de la publicité.

Le bouche-à-oreille suffit en effet amplement. Interrogé sur ses projets pour l’avenir, David Lehmann explique que les vacances à la ferme seraient une possibilité envisageable pour l’avenir. La superbe situation du Muttenhof, en pleine nature à proximité de l’Aar et de la ville de Soleure, prédestine l’exploitation pour cette activité. 

Auteure   Lis Eymann, Service d’information agricole LID, Weststrasse 10, 3000 Berne 6, www.lid.ch

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.