category icon

fenaco-LANDI

fenaco se mobilise pour le bois suisse

En Suisse, fenaco compte parmi les entreprises qui vendent et utilisent le plus de bois suisse. Nouvelles constructions, logistique, énergie ou produits en vente : le groupe fenaco-LANDI mise sur cette ressource renouvelable.

La matière première renouvelable est un élément incontournable pour le groupe fenaco-LANDI : pour la nouvelle LANDI Konolfingen, par...

La matière première renouvelable est un élément incontournable pour le groupe fenaco-LANDI : pour la nouvelle LANDI Konolfingen, par exemple, seul du bois suisse a été utilisé. 

Publié le

La sylviculture suisse a toujours eu une grande importance pour fenaco société coopérative. En Suisse, les forêts s’étendent sur 1,27 million d’hectares, couvrant un tiers du territoire. Environ 10 % d’entre elles appartiennent à des paysannes et paysans suisses, et donc à de nombreux membres du groupe fenaco-LANDI. Ce dernier utilise du bois suisse dans la mesure du possible, misant sur cette matière première renouvelable dans de nombreux domaines. Le bois suisse fait partie intégrante des appels d’offres de construction de fenaco. En outre, la coopérative agricole utilise de plus en plus de grandes caisses et de palettes en bois suisse pour le transport et le stockage. Agrola, société-fille de fenaco, est l’un des principaux fournisseurs de pellets de bois. Enfin, cette ressource se retrouve en vente dans les rayons des LANDI, par exemple sous forme de bois de chauffage. « Nous sommes l’une des entreprises qui vend et utilise le plus de bois suisse. Cet engagement, nous voulons le renforcer », déclare Martin Keller, Président de la Direction de fenaco.

230 magasins, 180 000 mètres cubes de bois

« De nombreux membres du groupe fenaco-LANDI sont des propriétaires forestiers. Dans leur intérêt, il est logique que nous utilisions un maximum de bois. C’est en outre un matériau naturel, durable et chaleureux », explique Josef Lötscher, chef de l’unité de prestations Service des immeubles. Il gère notamment la planification et la construction d’infrastructures pour fenaco.

Les constructions en bois sont aussi la marque de fabrique des magasins LANDI : la première LANDI de ce type a ouvert à Ebikon (LU) en 1994. Depuis, 230 magasins LANDI construits au total avec 180 000 m 3 de bois suisse – de 500 à 2500 m 3 par magasin – sont sortis de terre dans tout le pays. « Cette quantité repousse en dix jours dans nos forêts ! En outre, 180 000 m 3 de bois sont capables de stocker 180 000 tonnes de CO2 . Or le CO2 fixé dans le bois y reste, même une fois celui-ci transformé, et le bois qui repousse dans la forêt stocke à son tour du CO2 », explique Rolf Betschart, responsable des constructions LANDI au sein des entreprises Strüby.

De nombreux autres exemples montrent l’importance que revêt le bois suisse dans les bâtiments de fenaco société coopérative. Citons les locaux de l’univers découverte de Ramseier, à Sursee (LU), la plateforme de fenaco Production végétale, à Moudon (VD), les bâtiments de Landor, à Auhafen, près de Bâle, ou encore la halle de stockage de fenaco Produits du sol, à Bätterkinden (BE). Sur ce dernier site, de nouveaux bureaux sont d’ailleurs en construction. Ils porteront le label « bois suisse ». « Nous utilisons du bois suisse dans tous nos projets de construction qui s’y prêtent. Mais nous sommes aussi restreints par divers facteurs, tels que les normes et les dispositions légales. Cela concerne surtout les bâtiments de production où il y a des aliments », explique Josef Lötscher.

Volumineuse commande pour la logistique

fenaco utilise aussi de plus en plus de bois indigène pour le transport et l’entreposage : au début de l’année, fenaco Produits du sol a passé sa première grosse commande de palox en bois (4700 articles), destinés au transport et au stockage de pommes de terre et de légumes. Pour ce faire, elle a mandaté deux fabricants suisses. Lors de l’appel d’offres lancé l’année dernière pour le pool de palettes de fenaco, Traveco, qui appartient à fenaco, a tenu compte dès le départ de l’aspect « swissness ». Sur les 100 000 palettes achetées annuellement, elle a pu faire passer la proportion de bois suisse de zéro à 40 %.

Du bois suisse dans les rayons

fenaco société coopérative augmente aussi constamment la part de bois suisse dans le commerce de détail et le commerce de pellets de bois : LANDI Suisse s’approvisionne autant que possible en produits en bois suisse. Il s’agit par exemple des harasses ou d’outils de jardinage tels que les râteaux à feuilles qui ont un manche en bois. Depuis le début de l’automne, LANDI Suisse propose du bois en stère provenant à 80 % des forêts suisses. « En 2010, nous n’avions pas encore trouvé de fournisseur suisse pour le bois vendu en stère. Dans les années qui ont suivi, nous avons pu augmenter régulièrement la part d’origine suisse », se réjouit Urs Christen, Product Manager chez LANDI Suisse. Les pellets de bois disponibles en sacs de 15 kilos sont également fabriqués à partir de bois 100 % suisse. Agrola est responsable de l’achat et de la distribution des grandes quantités de pellets de bois, allant de deux tonnes pour les maisons individuelles à plusieurs centaines de tonnes pour les immeubles ou les centres industriels. Néanmoins, le volume de production des fabricants régionaux ne suffit pas encore à couvrir l’ensemble de la demande. C’est pourquoi près de 20 % des pellets de bois proviennent des régions frontalières.

alt_text

L’univers découverte de Ramseier s’étend sur 900 m 2 . Il a été construit par des entreprises de la région. Près de 250 m 3 de bois d’œuvre suisse y ont été utilisés.

Exploiter davantage le potentiel du bois suisse

Pour fenaco, il est important de renforcer le dialogue et la collaboration à long terme avec l’industrie du bois suisse. « Nous voulons continuer à être un partenaire fiable pour les propriétaires forestiers et les producteurs·trices de bois en Suisse. Nous croyons que l’industrie du bois suisse va gagner en compétitivité. Ainsi, nous pourrons continuer de croître ensemble », conclut Martin Keller.

En un mot

Le bois a encore un grand potentiel

Le bois est non seulement un matériau chaleureux, mais aussi une ressource durable et polyvalente. Mes parents le savaient déjà, puisqu’ils utilisaient le bois d’épicéa de leur propre forêt pour la ferme familiale. fenaco société coopérative voit elle aussi dans le bois un matériau de grande valeur. Ces dernières années, au sein du groupe fenaco-LANDI, nous avons accompli d’immenses progrès dans son utilisation : nous avons augmenté la part de bois suisse non seulement dans le commerce de détail, la logistique et les dispositifs de chauffage, mais aussi dans nos propres bâtiments – même sur des constructions à plusieurs étages.

« Le bois, source d’énergie, devient un pilier de la transition énergétique. »

Mais le bois suisse a un potentiel encore plus grand : sans surexploiter la forêt, nous pourrions récolter chaque année huit millions de mètres cubes de cette matière renouvelable – soit le double de la quantité actuelle. La forêt est un réservoir naturel d’énergie et de CO 2 . Le bois, source d’énergie, remplace peu à peu les combustibles fossiles et devient un pilier de la transition énergétique. Les technologies avant-gardistes nous offrent de nouvelles perspectives. Pour les agriculteurs et les agricultrices c’est une opportunité, car ils sont sept sur dix à posséder une forêt.

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici
Gâteau aux pommes de terre

 

Gâteau aux pommes de terre

Chutney de pommes

 

Chutney de pommes

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.