category icon

fenaco-LANDI

Initiatives numériques

Faire ses achats, chercher un appartement, évaluer la qualité de services, etc. : Internet intervient de plus en plus dans toutes ces opérations que l’on effectue en ligne. Or, ce qui se passe à l’échelon privé est également en train de s’imposer dans le monde professionnel. Au sein du groupe fenaco-LANDI, plusieurs mesures liées à la numérisation ont été prises et d’autres sont en préparation.

Le Smart Farming consiste à planifier, gérer, saisir et documenter les processus de la production agricole.

Le Smart Farming consiste à planifier, gérer, saisir et documenter les processus de la production agricole.

Publié le

Actualisé le

ehemalige Mitarbeiterin UK fenaco

La numérisation au sein du groupe fenaco-LANDI

Cela fait déjà plus d’une année qu’au sein du groupe fenaco-LANDI, plusieurs équipes ont discuté et évalué de façon approfondie les chances et les risques liés à la numérisation pour l’entreprise et ses membres. Il est temps de faire un premier bilan intermédiaire des deux premières initiatives stratégiques qui en sont nées pour fenaco, soit le E-commerce et le Smart Farming.

E-commerce LANDI

Acheter via Internet est devenu une opération courante pour un nombre toujours croissant de consommatrices et consommateurs. L’initiative stratégique E-commerce LANDI a permis de compléter le commerce stationnaire florissant des quelque 280 magasins LANDI par une plateforme commerciale en ligne. « Avec cette nouvelle boutique en ligne, LANDI tient compte du changement des attentes des consommateurs : les canaux de vente existants sont complétés judicieusement, ce qui contribuera à la réussite générale », explique Ernst Hunkeler, président de la Direction de LANDI Suisse SA. « Cette nouvelle boutique en ligne permet aux clients de commander en ligne la quasi-totalité de l’assortiment LANDI, et ce dans toute la Suisse. » La boutique en ligne LANDI a été lancée sur le réseau en octobre 2017. Après le premier mois, 5000 commandes ont déjà été passées.

fenaco Produits du sol  Une appli pour mesurer le rendement des pommes de terre

L’appli Solgrader permet de photographier les tubercules de pommes de terre et de les analyser directement. L’utilisateur obtient ainsi au champ des informations importantes sur le rendement, qui constituent une aide à la décision précieuse pour les producteurs, l’industrie et le commerce.

fenaco Produits du sol  Une appli pour annoncer les volumes récoltés

L’appli Récolte permet aux maraîchers d’annoncer directement leurs volumes de récolte à leur partenaire commercial fenaco. Ce dernier a besoin d’informations structurées pour pouvoir procéder de manière professionnelle aux ventes groupées à ses clients, comme les grands distributeurs ou les grossistes.

Anicom SA  Annonce des animaux par smartphone

L’appli Anicom propose une section « actualités » pour le public et une section réservée aux clients. Dans celle-ci, les producteurs peuvent annoncer et commander des animaux, recevoir les données d’abattage, consulter l’historique d’un animal grâce à un scanneur de codes-barres et consulter les prix hebdomadaires en vigueur.

Serco Landtechnik SA  Récupérer les données des machines

« Claas telematique » permet de récupérer les informations importantes concernant les machines (localisation ou données relatives à leurs performances et à leur fonctionnement). « Easy on Board » est un système qui permet d’utiliser les machines compatibles Isobus via une tablette (iPad).

Smart Farming

La numérisation de l’agriculture et du secteur alimentaire, autrement dit le Smart Farming, est un des principaux enjeux de la branche en termes d’innovation. Le Smart Farming ne se limite pas seulement à la gestion électronique des machines et des outils. Il sert en effet à planifier, gérer, saisir et documenter les processus de production agricole dans tous les domaines, aussi bien en production animale qu’en production végétale. En l’occurrence, toutes les données pertinentes pour l’agriculture sont relevées pour en tirer des informations intelligentes et, surtout, qui soient un gage d’utilité supplémentaire pour l’agriculture. L’objectif consiste à promouvoir une agriculture plus efficiente et plus durable, ainsi qu’une traçabilité transparente de la production primaire jusqu’aux rayons des magasins. L’efficacité, le développement durable et la transparence au sein de la chaîne de valeur peuvent aider les agricultrices et les agriculteurs suisses à se différencier de leurs concurrents étrangers et à soutenir la stratégie qualitative adoptée par l’agriculture et le secteur alimentaire suisses.

En un mot

Planifier l’avenir

La numérisation a donné naissance à des entreprises avec des modèles d’affaires entièrement nouveaux qui agissent comme des éléments perturbateurs. Ainsi, grâce à de nouvelles technologies, ces entreprises mettent au point des modèles d’affaires très innovants, au point d’évincer des produits, des prestations, voire des entreprises entières. Elles se sont fait très rapidement un nom sur le marché et ont souvent beaucoup de succès, sans aucune infrastructure physique onéreuse. AirBnB (prestataire de nuitées qui ne dispose pas de biens immobiliers en propriété) ou UBER (fournisseur de prestations de transport de personnes sans véhicules en propriété) en sont deux exemples. Grâce à la numérisation, ce n’est plus le plus grand qui surpasse le plus petit. Désormais, c’est le plus rapide et le plus innovant qui dépasse le plus lent.

Dans ce contexte, il est stratégiquement important que le groupe fenaco-LANDI (gfL) fasse des réflexions sur sa propre stratégie en matière de numérisation. La Direction de fenaco a défini les piliers de cette stratégie il y a environ un an et demi. Les deux premières initiatives stratégiques définies sont le E-commerce LANDI et le Smart Farming. Ces deux initiatives sont décrites dans l’article principal. Le gfL ne veut pas oublier ses valeurs et ses atouts. Simultanément, il doit suivre l’évolution rapide dans le domaine de la numérisation. En effet, une chose est sûre : la numérisation n’a jamais été aussi rapide qu’aujourd’hui. En collaboration avec nos membres, nous voulons utiliser cette « mutation numérique » pour participer activement à l’aménagement de l’avenir du secteur agricole et alimentaire suisse.

Michael Buser

Membre de la Direction Responsable du département Informatique et Logistique

Plateforme de données commune

Sur la base des informations qu’ils enregistrent durant leurs travaux quotidiens, les agriculteurs sont en mesure d’optimiser de façon indépendante leurs décisions d’entrepreneurs. Par ailleurs, ces données peuvent être utilisées comme documents et moyens de preuve vis-à-vis des cantons, de la Confédération, des prestataires de labels et de divers organismes de contrôle. Il est ainsi possible de minimiser la fréquence des doublons dans la saisie des informations et de réduire par la même occasion la charge administrative.

alt_text

Un des objectifs du Smart Farming consiste à promouvoir une traçabilité transparente de la production primaire jusqu’aux  rayons des magasins. 

La numérisation de l’agriculture ne se traduit pas uniquement par une augmentation constante du volume des données, mais également par un accroissement de leur diversité et leurs possibilités d’utilisation. Pour éviter aux agriculteurs de devoir s’inscrire dans d’innombrables systèmes et plateformes pour accéder aux informations souhaitées, il faut, dans l’intérêt de l’agriculture suisse, créer une plateforme couvrant le plus largement possible leurs besoins. Cette plate-forme doit aussi être ouverte aux fournisseurs de machines, d’outils et de logiciels. Le développement et la programmation d’une plateforme aussi complexe, qui va collecter les données importantes, les traiter et les mettre à disposition des protagonistes du marché tout en assurant la sécurité des données et la protection de la personnalité, vont coûter extrêmement cher. Les investissements nécessaires sont de toute façon hors de portée d’une entreprise individuelle, d’autant moins que le marché suisse est de relativement petite taille et que tous les producteurs ne vont pas utiliser la plateforme. « Il est donc primordial qu’une telle plateforme suisse soit développée en coopération avec les partenaires sectoriels importants et sur la base d’une plateforme internationale de Smart Farming qui soit un leader sur le plan international. Les forces, les ressources et les connaissances doivent être regroupées dans l’intérêt de l’agriculture suisse pour que la plateforme soit économiquement supportable et crée rapidement une utilité évidente pour les agriculteurs », explique Heinz Mollet, chef de la Division Agro de fenaco. Sur la base de ces réflexions, fenaco évalue la création et l’exploitation d’une plateforme commune de Smart Farming baptisée Barto, ceci en collaboration avec Identitas, Agridea, l’Union suisse des paysans et la Fédération des Producteurs Suisses de Lait, ainsi qu’un partenaire technologique international. Cette plateforme doit être neutre en termes de concurrence et accessible à l’ensemble des protagonistes des diverses branches. Les exigences que Barto devra satisfaire seront encore définies de façon plus détaillée et adaptées aux besoins spécifiques de l’agriculture et du secteur alimentaire suisses, en intégrant des productrices et des producteurs au processus. En participant activement à la numérisation, l’agriculteur prend le contrôle de ses données numériques dans le processus de production et peut les utiliser pour en tirer le meilleur parti. 

Auteure   Sarah Sinn, Communication d’entreprise fenaco, 8401 Winterthour

Semences UFA  Protection des plantes par multicoptère

L’utilisation d’un multicoptère facilite la protection biologique et durable du maïs. Les trichogrammes, insectes de la famille des ichneumonidés, peuvent être répartis sur toute la surface du champ de maïs en ménageant le sol et en économisant la main-d’œuvre.

UFA SA  Trois applications : le portail TORO, la marque auriculaire intelligente et la détection précoce des veaux malades

Le portail Toro pour les clients est un service offert aux engraisseurs de gros bétail. Les données de pesage et d’abattage y sont disponibles en ligne grâce à diverses interfaces. Les dépouillements sont réalisés rapidement et permettent un survol des événements intervenus dans la stabulation. L’appli mobile est spécialement conçue pour y être utilisée.

Autodidacte, la marque auriculaire « Smartbow » permet d’augmenter le bienêtre animal et la rentabilité. Cette marque auriculaire intelligente envoie en continu des données à un système d’analyse. Il en résulte une détection plus sûre des chaleurs, une surveillance de la rumination et de la santé et une localisation de la vache en temps réel 24 h sur 24. Le système de gestion permet une surveillance systématique du troupeau et une intervention immédiate en cas de besoin.

Grâce au Smart Calf System, l’activité, l’intensité de la tétée, la consommation de buvée et d’eau sont mesurées et analysées en permanence. Les veaux malades sont détectés plus précocement et une lampe LED sur le collier assure une identification rapide. La première installation réalisée en Suisse se trouve sur l’exploitation d’essai UFA-Bühl.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.