category icon

fenaco-LANDI

Le concept «frais et sympa» s’est imposé

Volg a inauguré son premier magasin de Suisse romande à Morgins, un village valaisan, il y a six ans. Depuis qu’il a franchi le «Röstigraben», Volg a constamment renforcé sa présence en Suisse romande. Cette année aussi, plusieurs nouveaux magasins Volg seront ouverts en Suisse romande.

4598293_image_4_4.jpg

Publié le

Actualisé le

ehemalige Mitarbeiterin UK fenaco

Volg Detailhandels AG

Volg a toujours été réputé pour assurer l’approvisionnement des villages de montagne les plus reculés. Dans le canton des Grisons, le spécialiste des magasins de village approvisionne ainsi quelque 120 points de vente situés souvent à l’écart des principaux axes de circulation. Dans le cadre de son expansion en Suisse romande, Volg est resté fidèle à cette stratégie. Plusieurs nouveaux magasins peuvent ainsi uniquement être atteints par des routes sinueuses. La population locale apprécie le travail logistique que Volg réalise en sa faveur. Grâce aux produits frais qu’il livre quotidiennement à de nombreux points de vente, Volg s’est en effet très rapidement constitué une clientèle fidèle.

Pam et Proxi ont été intégrés avec succès

alt_text

L’équipe du magasin Volg d’Orsière Gare a adopté le slogan «frais et sympa».

L’intégration des quelque 20 points de vente Pam et Proxi romands au sein du réseau Volg a débuté en septembre 2015. Ces points de vente sont passés aux couleurs Volg et ont été transformés par étapes successives. Depuis lors, presque tous les magasins ont été entièrement adaptés. C’est notamment le cas des points de vente valaisans de Vissoie et de Saillon. L’intégration de ces magasins a permis à Volg d’étendre considérablement sa présence en Suisse romande et de devenir le leader des gérants des magasins de détail, dans cette région également. Cette performance n’est pas uniquement due à la reprise des points de vente Pam et Proxi, qui se sont bien développés, mais également à l’ouverture de magasins supplémentaires sur de nouveaux sites dans le canton de Vaud, comme à Onnens et à Sugiez notamment.

Adapté au site

Pour coller au mieux au slogan «frais et sympa», les points de vente concernés ont été adaptés aux conditions locales et aux exigences liées au site, comme c’est systématiquement le cas chez Volg. Les sites valaisans de Vex et Veysonnaz restent ainsi ouverts sept jours sur sept, avec un assortiment adapté aux souhaits de la clientèle et avec des produits locaux. L’équipe de conseillers techniques Volg spécialisés dans les produits frais épaule et conseille les collaborateurs des magasins pour toutes les questions liées à ces produits: la fraîcheur est en effet un élément clé du succès, pour tout magasin de village. Des spécialités locales sont disponibles sous l’appellation «Délices du village». Les producteurs locaux fournissent notamment du pain, du lait, des œufs, de la viande, des fruits frais et des légumes. «Cette solution est un avantage pour toutes les parties», explique Martin Jakob, responsable du secteur Vente pour la Suisse romande. «Volg soutient les commerces locaux et est implanté dans les villages. La population s’identifie d’autant plus à son magasin de village.»

Perspectives d’avenir

Actuellement, cinq nouveaux points de vente sont prévus en Suisse romande et d’autres devraient suivre. Volg dispose d’un fort potentiel lorsque les gérants de magasins n’ont pas de successeurs, les magasins de village étant une institution importante dans les régions rurales en Suisse. Ferdinand Hirsig, président de la Direction de Volg Konsumwaren SA en est convaincu: «En Suisse romande, Volg ne dispose certes pas encore d’une implantation historique mais les générations futures considéreront ici aussi le Volg comme leur magasin de village.»

«Il y a encore un grand potentiel», souligne Martin Jakob, responsable du secteur Vente pour la Suisse romande.

Plus d’informations dans l’interview à la page suivante.

Volg Orsière Gare (VS)

Volg depuis: 2016

Surface de vente: 196 m 2

Nombre de collaborateurs: 5

Spécialités: fromages et saucisses de la région «Délices du village»

Particularité: site situé à proximité immédiate de la gare

A Orsière, l’équipe sympathique est rapidement passée de Pam à la philosophie Volg et est très fière de son nouveau magasin. Outre de nombreux et fidèles clients locaux, beaucoup de touristes fréquentent ce magasin de village.

«Il y a encore un grand potentiel»

alt_text

Martin Jakob, responsable du secteur Vente en Suisse romande chez  Volg Detailhandels AG. 

Questions à Martin Jakob, responsable du secteur Vente en Suisse romande

Revue UFA: Comment avez-vous vécu le développement de Volg en Suisse romande?

Martin Jakob:J’ai d’abord été surpris: dans le cadre des discussions que nous avons eues, bon nombre de Suisses romands que j’ai rencontrés m’ont expliqué qu’ils pensaient que Volg était un détaillant allemand. Ils n’associaient pas Volg à un magasin suisse. Notre présence accrue et les activités liées aux labels «Délices du village» et «Typiquement suisse – typiquement Volg» nous ont permis de mieux communiquer les racines suisses de Volg et de générer un grand sentiment de confiance supplémentaire. Nous avons enregistré des réactions très positives lors de la reprise des anciens magasins Pam et Proxi. La population apprécie en effet beaucoup le fait que ces magasins soient à nouveau gérés activement et qu’il soit encore possible d’effectuer des achats au village.

Quels ont été les défis les plus importants lors de la création du réseau de vente Volg en Suisse romande?

M. Jakob:Lorsque j’ai commencé à travailler pour Volg il y a deux ans environ, j’ai été confronté, avec ma nouvelle équipe, à des défis importants. Il s’agissait alors de faire passer 20 ex-magasins Pam et Proxi aux couleurs Volg et d’approvisionner en plus de cela 70 détaillants indépendants, dont 30 magasins Prima. Cela s’est avéré d’autant plus difficile que dans de nombreux magasins, les équipes ont dû être totalement remaniées et que certains collaborateurs ne connaissaient pas encore la philosophie Volg, parce qu’ils n’avaient pas «grandi» avec cette dernière. Ils ont donc dû apprendre à en connaître les fondements et à l’apprécier. Ils s’y sont toutefois très rapidement identifiés et vivent aujourd’hui le slogan «frais et sympa» par conviction.

Quelle est l’image des points de vente Volg en Suisse romande aujourd’hui?

M. Jakob:Dans les points de vente existants, nous constatons que cette image est bonne et surtout qu’elle s’améliore encore constamment, d’autant plus que nous visons une collaboration étroite avec les producteurs locaux dans le cadre du concept «Délices du village». Nous disposons encore d’un énorme potentiel, dans l’ensemble de la Suisse romande. Je m’en réjouis.

Quelles différences constatez-vous dans la gestion quotidienne des affaires entre la Suisse alémanique et la Suisse romande?

M. Jakob:Je pense que beaucoup de ces soi-disant différences reposent uniquement sur des préjugés, des deux côtés. Lorsqu’on privilégie le respect mutuel, on est mieux accepté. Je ne parle peut-être pas parfaitement français, mais la personne à qui j’ai affaire constate que je fais des efforts: la glace est alors très vite brisée. Les Suisses romands sont chaleureux et fiables, j’aime beaucoup travailler avec eux. n

AuteureSarah Sinn, Communication d’entreprise fenaco, 8401 Winterthour

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.