category icon

fenaco-LANDI

Les sites réduisent leurs émissions de CO2

Grâce à l’utilisation du gaz naturel et des pellets de bois, de turbines à gaz ou d’installations photovoltaïques, plusieurs sites de fenaco société coopérative ont nettement amélioré leur bilan carbone.

Nouvelle conduite de gaz naturel pour Frigemo SA à Cressier. 

Nouvelle conduite de gaz naturel pour Frigemo SA à Cressier. 

Publié le

Actualisé le

Efficacité énergétique au sein du groupe fenaco-LANDI

fenaco société coopérative travaille en permanence à la réduction de la consommation d’énergie au sein de l’entreprise. Au cours des dix prochaines années, en effet, l’efficacité énergétique doit être améliorée de manière significative, soit d’au moins 20%. Les premiers projets ont été mis en œuvre avec succès et fournissent des résultats positifs.

1200 t de CO2 en moins

L’entreprise de production de denrées alimentaires Frigemo SA à Cressier a déjà remplacé en 1995 le chauffage à huile lourde au profit du chauffage au gaz butane, moins polluant. Cinq ans plus tard, les brûleurs combinés ont été modifiés de manière à pouvoir fonctionner au butane et au biogaz (gaz de fermantation, méthane) issu de la station d’épuration des eaux qui équipe le site. Frigemo peut ainsi couvrir 5% de ses besoins en énergie avec du gaz de sa propre production. En passant de l’huile lourde au gaz butane, l’entreprise n’a pas seulement réduit nettement ses émissions de CO2, mais également sa production d’agents polluants de l’air, comme le souffre, la suie et les particules fines.

La fusion des compagnies d’approvisionnement des cantons de Fribourg, Neuchâtel et Vaud incluait notamment la construction d’un gazoduc entre Neuchâtel et Bienne pour connecter les communes et les bâtiments scolaires avoisinants. Comme Frigemo est un des plus gros consommateurs de la région, l’entreprise s’est déclarée disposée à installer une conduite de gaz de 1,5 km de longueur pour relier directement le site de production de Cressier. Cette nouvelle conduite est entrée en service le 1 er janvier de cette année. Pour une consommation d’énergie identique, Frigemo réduira désormais ses émissions de CO2 de 10 à 15%: elles passeront de 8000 t à 6800 t par an, soit une réduction totale de 1200 t.

«Nous assumons ainsi notre responsabilité écologique et nous sommes engagés à produire durablement. C’est pourquoi nous sommes très heureux d’apporter une nouvelle contribution active en faveur de l’environnement grâce à cette nouvelle installation», déclare Urs Vollmer, responsable du développement durable chez fenaco société coopérative et membre de la Direction de Frigemo SA.

Vif intérêt pour la turbine à gaz

Les entreprises de fenaco société coopérative de la zone Merkur/ Schellenrain à Sursee utilisent chaque année environ 24 000 t de vapeur. Cette production de vapeur utilisera à l’avenir le gaz naturel et sera complétée par une turbine à gaz pour la production d’électricité. La conduite de gaz en construction devrait être mise en service en été 2017. La nouvelle installation permettra de réduire les émissions de CO2 d’environ 1300 t par an et de remplacer la consommation de 1,8 million de litres de mazout chaque année. Par ailleurs, l’électricité produite par la turbine à gaz couvrira 25% de la consommation des bâtiments de la Merkurstrasse. Ces 950 000 kWh correspondent à la consommation d’environ 200 villas familiales.

Cette installation avec turbine à gaz a provoqué un vif intérêt de la part de diverses institutions. Ce projet permettra en outre de relever de nombreux chiffres-clés concernant l’utilisation d’une turbine à gaz dans le secteur industriel et générera de nouvelles connaissances dans la perspective d’installations futures. C’est en effet la première fois qu’une installation de ce type et d’une telle ampleur est construite en Suisse.

Explications de l’Office fédéral de l’énergie OFEN

Gaz naturel – Le gaz naturel se compose essentiellement de méthane (CH4), un hydrocarbure incolore et inodore. De tous les agents énergétiques fossiles, c’est celui qui affiche la teneur la plus faible en carbone (C) et la plus élevée en hydrogène (H). C’est la raison pour laquelle les émissions de CO2 qui résultent de sa combustion sont presque 50% plus faibles que celles du charbon et 25% plus faibles que celles des huiles de chauffage, pour une quantité équivalente d’énergie produite.

Pellets de bois – On entend par biomasse tous les matériaux organiques, créés directement ou indirectement par photosynthèse, qui n’ont pas été transformés par des processus géologiques (par opposition à la biomasse fossile: pétrole, charbon et gaz naturel). Utilisée à des fins énergétiques, la biomasse ne pourra jamais dégager que la quantité de CO2 emmagasinée préalablement par photosynthèse à l’aide de l’énergie solaire. A partir de la biomasse, on peut produire de la chaleur, de l’électricité et du carburant.

Source: www.bfe.admin.ch

3250 m 2 de panneaux solaires

En plus de sa future conduite de gaz naturel, fenaco dispose déjà d’une installation photovoltaïque à Sursee depuis mars 2016. Ses 3250 m 2 de panneaux fournissent environ 500 000 kWh par an, soit l’équivalent de la consommation de quelque 100 villas familiales. «Les cellules photovoltaïques en couches minces utilisées sont plus écologiques et garantissent un meilleur rendement que les cellules cristallines conventionnelles en cas de lumière diffuse, de faible ensoleillement, de brouillard ou de ciel nuageux», explique Joseph Lötscher, responsable du Service des immeubles de fenaco Suisse centrale. Pour le moment, le courant généré par l’installation est entièrement injecté dans le réseau des Forces motrices de Suisse centrale (CKW). En cas de besoin, cette injection peut être interrompue et le courant consommé sur place.

Depuis décembre 2016, fenaco société coopérative exploite des installations photovoltaïques d’une surface totale de 21 000 m 2 , qui produisent annuellement 2 374 000 kWh. Au total, le groupe fenaco-LANDI possède 48 000 m 2 de panneaux solaires générant annuellement 6 900 000 kWh, ce qui permettrait de fournir de électricité à 1300 villas familiales.

Chauffage neutre en CO2

Lorsqu’ils brûlent, les pellets de bois sont neutres en termes de production de CO2. En d’autres termes, ils n’émettent que le CO2 que le bois a emmagasiné durant sa croissance. Aujourd’hui, trois unités d’activité de fenaco (Volg Konsumwaren SA à Winterthour, Halag Chimie SA à Aadorf et Umatec à Delémont) et 55 magasins LANDI sont équipés de systèmes de chauffage à pellets de bois. Au total, ces chaufferies consomment en moyenne 1500 t de pellets de bois par an, soit l’équivalent de 750 000 l de mazout. Les nouvelles LANDI sont toutes construites aux normes Minergie et équipées de chaudières à pellets.

Pour réduire les distances de transport et améliorer l’efficience de la distribution, Agrola SA mettra en service l’automne prochain deux nouveaux entrepôts de pellets de bois à Moudon et à Münchenbuchsee. Selon les besoins, 75 à 90% des pellets de bois distribués par Agrola via les LANDI sont produits en Suisse. Afin de pouvoir couvrir les pics de consommation durant les mois d’hiver, les pellets manquants sont achetés dans les pays européens limitrophes. 

Auteure   Sarah Sinn, Communication d'entreprise fenaco, 8401 Winterthour

Le grossiste Cadar rejoint fenaco

fenaco société coopérative reprend à ses propriétaires Christian et Laurence Reber au 31 janvier 2017 le grossiste Cadar SA, dont le siège se trouve à Fleurier (NE). Christian Reber sera toujours directeur de Cadar, qui restera une entreprise indépendante.

Cadar emploie 62 collaborateurs et approvisionne quelque 650 clients à partir de son centre de distribution d’environ 4000 m 2 , dont 112 magasins mafée, qui sont gérés selon un concept spécifique (concept magasin «La Fée»). L’assortiment de Cadar englobe plus de 4500 articles dans les secteurs alimentaire et para-alimentaire. Cadar a enregistré un produit net de 56 millions de francs pour l’exercice 2015-2016.

«Grâce à cette reprise, fenaco société coopérative développe ses activités dans le commerce de détail de petite surface et renforce sa position en Suisse romande, où elle est déjà présente avec le groupe Volg», déclare Ferdinand Hirsig, membre de la Direction de fenaco, chef de la Division Commerce de détail et président du conseil d’administration de Cadar.

Christian Reber, directeur de Cadar, ajoute: «Le rattachement à fenaco société coopérative permet à Cadar de mettre à profit des synergies dans le domaine de l’approvisionnement, d’élargir de manière ciblée son assortiment, d’optimiser le service envers ses clientes et ses clients et de continuer à se développer.»

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.