category icon

Gestion

Des fruits frais

Les fruits indigènes sont synonymes de fraîcheur et de qualité supérieure. La diversité des espèces et des variétés permet une grande différenciation. S’agissant des fruits, cette différentiation sensorielle porte surtout sur des couleurs, des tailles, des formes et des arômes inhabituels. L’arboriculture présente un potentiel de valeur ajoutée élevé.

Les pommes de la variété Redlove se caractérisent par leur chair rouge, qui conserve sa couleur même après avoir été...

Les pommes de la variété Redlove se caractérisent par leur chair rouge, qui conserve sa couleur même après avoir été transformée. 

Publié le

Actualisé le

Agroscope

Responsable de l'administration des entreprises du groupe de recherche, Agroscope

Série: différentiation qualitative

Les pommes, qui sont le fruit le plus apprécié en Suisse, se distinguent par une diversité variétale particulièrement importante. Le marché des pommes de table est dominé par quelques variétés peu connues. Les nouvelles variétés sont souvent commercialisées en tant que variétés Club, sous une marque protégée. Leur commercialisation est alors souvent organisée de manière centralisée, par un club variétal. La mini-pomme Rockit se distingue ainsi par une taille d’environ 5 cm, un arôme sucré et une consistance croquante. Cette pomme est commercialisée dans un tube en plastique rappelant les boîtes utilisées pour les balles de tennis. Les pommes de la variété Redlove se distinguent par leur chair rouge. Ces pommes conservent leur couleur lors du processus de transformation. Le jus de pomme qui en découle arbore une couleur rouge prononcée.

La Schweizerhose est une ancienne variété de poire indigène, caractérisée par des bandes jaune-rouge. Son nom (littéralement «pantalon suisse») s’explique probablement par sa ressemblance avec l’uniforme de la garde suisse. Outre son aspect extérieur décoratif, cette poire de table a un délicieux goût juteux et sucré. Elle est par ailleurs très facile à stocker. Pour toutes ces raisons, la Schweizerhose a été couronnée variété fruitière de l’année 2011. Les fruits à pépins issus d’arbres fruitiers haute-tige appartiennent généralement à des variétés anciennes. Ces fruits sont généralement utilisés dans le cadre de la fabrication de jus de fruits et de cidre. A cette occasion, la large diversité variétale et leurs caractéristiques aromatiques permettent de presser des jus ou des cuvées élaborés à partir d’une seule variété.

Fruits exotiques

La culture et la commercialisation d’espèces de fruits moins connues représentent un défi important tout en présentant un fort potentiel. Les mini-kiwis sont cultivés depuis longtemps en Suisse, mais sont assez peu connus. Ces fruits appartiennent au même genre que le kiwi, dont ils se distinguent par la taille et l’ârome. Les mini-kiwis ont un goût assez sucré et très prononcé. Ils conviennent tant pour la consommation à l’état frais que pour la transformation.

Différenciation qualitative

La présente série d’articles s’achève avec cet aperçu d’exemples décrivant la différenciation sensorielle en arboriculture. L’ensemble de la série d’articles, englobant tous les exemples et l’article introductif, est disponible en ligne sous forme de fiche technique sur www.revueufa.ch Service des lecteurs Téléchargement

Le rapport d’Agroscope basé sur 58 exemples – tirés de la production végétale et animale – a pour objectif de permettre une différenciation dans le domaine de l’analyse sensorielle et de la santé/sécurité. Il est disponible en ligne sous www.agroscope.ch Publications Cahiers Agroscope Science

Le paw-paw privilégie les sites ensoleillés et chauds. La forme de ce fruit originaire d’Amérique du Nord ressemble à celle d’une mangue. En Suisse, les zones de culture sont limitées aux régions viticoles. En présence d’un ensoleillement suffisant, ce fruit développe un arôme qui ressemble à un mélange de mangue, d’abricot, de banane et de vanille. Les premières expériences réalisées en Suisse sont positives. 

AuteursAlexander Zorn et Martina Spörri, collaborateurs scientifiques, Markus Lips, responsable du groupe de recherche Economie d’entreprise, Agroscope, Tänikon, 8356 Ettenhausen

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.