Gestion

La nouvelle loi sur l'expropriation à partir de Janvier

Le Conseil fédéral met en vigueur la loi révisée sur l'expropriation au 1er janvier 2021. L'indemnisation pour l'expropriation de terres cultivées est augmentée.

La terre agricole doit être utilisée de manière économique.

(Photo: Stefan Gantenbein)

Publié le

Actualisé le

Afin de garantir que les terres agricoles ne soient pas expropriées à trop bas prix, dans un souci d’utilisation économique du sol, le Parlement a fixé l’indemnisation en cas d’expropriation de terrains cultivables à trois fois la valeur maximale d’expropriation conformément au droit foncier rural.

Plus de sécurité juridique

La loi sur l’expropriation actuelle, qui date de 1930, prévoit une procédure d’expropriation autonome. Or, la plupart des expropriations qui surviennent aujourd’hui sont liées à des projets qui requièrent une procédure d’approbation des plans coordonnée conformément au droit fédéral. De ce fait, la procédure d’expropriation autonome prévue jusqu’ici dans la LEx ne s’applique que rarement. La modification de la loi sur l’expropriation tient compte de cette évolution. Parallèlement, une meilleure coordination avec les lois sectorielles est assurée pour les personnes concernées dans l’intérêt de la sécurité du droit.

L'ancien système atteint ses limites

La Constitution garantit un examen des demandes d’indemnisation dans un délai raisonnable. Les demandes d’indemnisation résultant d’expropriations sont examinées par les treize commissions fédérales d’estimation décentralisées, où des juges spécialisés travaillent à titre accessoire. Ce système atteint toutefois ses limites lorsqu’une commission fédérale d’estimation est excessivement sollicitée en raison d’importants projets. En permettant désormais d’engager durablement ou provisoirement des membres de commission à plein temps, la modification de la loi crée les conditions nécessaires pour réagir rapidement à de telles situations.

Indemnisé par le Caisse fédérale

Le Conseil fédéral a décidé de fixer au 1er janvier 2021 la date de l’entrée en vigueur des modifications de la loi, sous réserve que le délai référendaire ne soit pas utilisé. Il a en parallèle adapté les ordonnances d’exécution par rapport à ces modifications. La dissociation des émoluments payés par les expropriants et des indemnités versées aux commissions d’estimation est au cœur de ces modifications. En effet, actuellement, les commissions fédérales d’estimation perçoivent leurs indemnités en prélevant des émoluments aux expropriants (système d’émoluments). Désormais, elles seront indemnisées par la Confédération. En contrepartie, les émoluments de procédure seront versés à l’intention de la Caisse fédérale. Les commissions d’estimation seront ainsi moins dépendantes des expropriants.

Source : CF

Newsletter

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter dès maintenant et gagnez de superbes prix !

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

11. - 18.09.2021

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.