Assemblée Générale de l’ASS

L’Assemblée Générale de l’ASS s’est tenue le mardi 17 janvier 2023 à Yverdon en présence de 213 participants. Malgré des volumes inférieurs, les comptes bouclent avec un bénéfice. 

IMG_4835

Publié le

L’Assemblée Générale de l’ASS s’est tenue le mardi 17 janvier 2023 à Yverdon en présence de 220 participants. L’exercice 2021-2022 réalise un chiffre d’affaires de CHF 16'862'230.-. Il est inférieur de 8.7 % à celui de l’exercice précédent qui était particulièrement bon. Ceci s’explique principalement par la baisse dans le secteur des plants (manque de disponibilité) et par les plus faibles rendements dans le secteur des céréales. Les comptes bouclent avec un bénéfice de CHF 83’159.-. Les ventes totales de semences et plants se sont élevées à 11'534 t, résultat inférieur de 3.3 % à celui de la campagne précédente. L’exercice sous revue a été marqué par l’agrandissement de la centrale de triage des semences qui donne entière satisfaction avec des perspectives intéressantes pour l’avenir. Après la partie statutaire, Monsieur Michel Darbellay, Responsable du Département Production, marché et écologie de l’USP, a donné une conférence intéressante sur le thème « Politique agricole : situation, évolution et perspectives pour les grandes cultures ».

Le Président Pascal Savary s’est réjoui de pouvoir enfin se réunir en présentiel et d’échanger avec les sociétaires après deux ans d’assemblée par correspondance pour cause de Covid. Malgré les difficultés quotidiennes du métier d’agriculteur, il a relevé la chance de vivre dans un pays démocratique qui garantit la liberté d’expression. Il en ira de même dans le déroulement des discussions durant l’assemblée. Pascal Savary a relevé l’importance d’une juste rémunération des producteurs de semences et plants pour leur travail au quotidien. Le maintien d’une production indigène est particulièrement important dans la situation géopolitique actuelle. La guerre en Ukraine survenue en février 2022 a complètement bouleversé l’équilibre en Europe et dans le monde. Outre les souffrances humaines, cet évènement a provoqué une crise énergétique dont les conséquences sont encore difficiles à mesurer. Dans cette situation, il nous incombe de développer des mesures et des solutions à long terme pour préparer l’avenir. A ce titre, nos prédécesseurs ont été visionnaires en 2013 lorsqu’ils ont couvert une grande partie des toitures de l’ASS avec des panneaux photovoltaïques.

S’agissant de la politique agricole suisse, Pascal Savary constate que les mesures prises par les autorités fédérales pour répondre aux initiatives phytosanitaires ne correspondent ni à la réalité du terrain ni aux bonnes pratiques agronomiques. Il cite deux exemples incompatibles avec la production de plants de pommes de terre et de semences de maïs. Le labour des terres argileuses désormais impossible en fin d’année ne permet plus de bénéficier de l’effet du gel et du dégel bénéfique sur la structure du sol. La réduction des herbicides s’appliquant désormais à l’ensemble des parcelles d’une espèce, cette mesure ne permet plus de maintenir une application d’herbicide dans les cultures de sélection pour en assurer la propreté (cf. normes de certification).

Dans son rapport, Pascal Savary a salué la construction et la mise en service de la nouvelle centrale céréales. Elle fonctionne parfaitement et donne entière satisfaction. L’inauguration officielle a eu lieu le 9 juin 2022 en présence de 180 sociétaires et invités. Après avoir décrit les différentes étapes de construction et de mise en service, Pascal Savary a donnée quelques chiffres clés illustrant l’importance de l’ouvrage. Le radier est d’une épaisseur de 80 à 120 cm. Une charge utile de 3 t/m2 avec une portée de 10 m ont nécessité une épaisseur de dalle de 48 cm. La construction comprend un volume total de béton de 1'680 m3 et 221 t d’armatures métalliques. La modernisation de nos infrastructures est importante pour l’avenir de notre coopérative. Avec la grande diversification du marché et des demandes de nos clients, il est important de disposer d’équipements de haute qualité, performants et polyvalents.

Source : ASS

Rentabilité dans la porcherie

Rentabilité dans la porcherie

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz

Articles les plus lues

Opatija

Voyage agricole des lecteurs·trices en Croatie et Slovénie

Plus d'information

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.