Chiffre d’affaires en hausse pour l’ASS

Lors de l’assemblée générale de l’ASS à Payerne, les résultats de l’exercice 2022-2023 ont été présentés. Le chiffre d’affaire est en hausse et les comptes bouclent avec un léger bénéfice.

ass_09062022_cr20_preview

Publié le

L’Assemblée Générale de l’ASS s’est tenue le mardi 16 janvier 2024 à Payerne en présence de 210 participants. L’exercice 2022-2023 réalise un chiffre d’affaires de 18'663'728 francs. Il est supérieur de 10,7 % à celui de l’exercice précédent. Ceci s’explique principalement par l’augmentation des prix des semences de céréales et des plants de pommes de terre décidée par swisssem qui a plus que compensé la baisse des ventes de plants (faible récolte) et de semences de céréales. Les comptes bouclent avec un bénéfice de 13'316 francs. L’exercice a permis de réaliser des amortissements et provisions à hauteur de 324'568 francs. Les ventes totales de semences et plants se sont élevées à 10’931 t, résultat inférieur de 5,2 % à celui de la campagne précédente qui était un bon exercice. Après la partie statutaire, Monsieur Christophe Eggenschwiler, Directeur d’IP Suisse, a donné une conférence très intéressante sur le thème « Valeur ajoutée du label IP-Suisse et pouvoir d’achat sous pression : inconciliables ? ».

Marché actuel

Le Président, Pascal Savary, a relevé que le marché actuel était sous pression en raison des conditions météorologiques, des conditions cadres de la politique agricole et de la forte concurrence entre établissements multiplicateurs. Avec les étés de plus en plus chauds et secs et les précipitations souvent extrêmes en automne, le changement climatique ne peut plus être ignoré. Pour continuer à produire des aliments, des semences et des plants de qualité nous devrons nous réinventer et trouver de nouvelles solutions. Pascal Savary pense que les éléments suivants seront déterminants à l’avenir : développer des réseaux d’arrosage, mettre sur pied des assurances météorologiques, renforcer la recherche agronomique et flexibiliser les normes de prise en charge dans l’industrie agro-alimentaire.  
S’agissant de la concurrence sur le marché de semences et plants, Pascal Savary pense que les forces de l’ASS constituent de précieux atouts pour l’avenir. Il a notamment évoqué la modernité de la nouvelle centrale de triage, le personnel et les producteurs hautement qualifiés, le rôle pionnier de la coopérative dans le triage de graines alimentaires, la présence importante de la coopérative dans toute la Suisse romande depuis 115 ans et l’ancrage local à Moudon qui est un pôle agricole de plus en plus important.  
Pascal Savary a ensuite salué la revalorisation de la production de semences et plants décidée par swisssem lors de la fixation des prix indicatifs de 2022. Il a remercié tous les partenaires de la filière pour leur précieux soutien dans ces décisions. Le revenu des sélectionneurs restant toutefois insuffisant dans certaines cultures, il est maintenant important que les autorités fédérales prennent leurs responsabilités et augmentent la contribution spécifique en faveur de la production de plants de pommes de terre, de semences de maïs et de trèfle.   
Durant l’exercice 2022-2023, le Comité s’est réuni à dix reprises pour superviser la gestion de la coopérative et les nouveaux investissements. Le Comité s’est aussi penché sur le dossier de l’énergie et a exploré différentes pistes pour diminuer les coûts de l’électricité. Trois décisions importantes ont été prises : améliorer l’isolation des frigos, passer notre installation photovoltaïque en autoconsommation et étudier la possibilité de couvrir l’ensemble de nos toits avec de nouveaux panneaux solaires. Quelques changements sont survenus au niveau du personnel. Laurent Jayet a été nommé responsable du secteur céréales. Matthieu Pasquier a été engagé comme nouveau responsable agronomique du secteur céréales et reprendra la Gérance de Swissmaïs dès le départ à la retraite de Monsieur Paolo Bassetti. Muhamet Bajrami a quant à lui rejoint l’équipe de la centrale pommes de terre comme cariste et manutentionnaire.

Résultats commerciaux

Dans la partie statutaire, le Directeur, Didier Peter, a présenté les résultats commerciaux de la coopérative. Les ventes totales de semences et plants produits par l’ASS en 2022, toutes espèces confondues, se sont élevées à 10’931 t. Ce résultat est inférieur de 5,2 % à celui de la campagne précédente qui était un bon exercice. Cette baisse s’explique principalement par les ventes inférieures de semences de céréales (- 657 t) ainsi que par les mauvaises récoltes de maïs (- 117 t) et de soja (- 112 t). Pour les deux espèces précitées, les disponibilités étaient insuffisantes en raison de l’impact négatif de la canicule sur les rendements. Les ventes sont par contre en augmentation pour les plants de pommes de terre (+ 209 t), les pois (+ 38 t), le lupin blanc (+ 31 t) et le trèfle (+ 7 t). S’agissant des plants, la progression de 2022 est surtout due à la faible récolte de 2021.  
Dans un but de diversification de ses activités, l’ASS poursuit le développement du triage à façon des graines alimentaires. Les mandats ont fortement augmenté depuis la mise en service des nouveaux équipements en janvier 2022. Les sollicitations sont nombreuses et les clients proviennent de diverses régions de Suisse. Grâce à une gamme complète de machines de dernière technologie, à des convoyeurs spécifiques préservant les graines des chocs mécaniques, à la grande flexibilité de nos équipements et à la compétence de notre personnel, nous pouvons trier pratiquement toutes les espèces et assurer un haut niveau de qualité.

Comptes de l’exercice 2022-2023

Le fondé de pouvoir, Denis Huguet, a ensuite présenté les comptes de l’exercice 2022-2023. Le chiffre d’affaires s’est élevé à 18'663'728 francs. Il est supérieur de 10,7 % à celui de l’exercice précédent. Ceci s’explique principalement par l’augmentation des prix des semences de céréales et des plants de pommes de terre décidée par swisssem qui a plus que compensé la baisse des ventes de plants (faible récolte) et de semences de céréales. La progression des mandats dans le secteur des graines alimentaires a aussi contribué à ce résultat mais dans une plus faible mesure. Les charges de marchandises et de prestations pour tiers se montent à 15'540'071 francs. Elles sont aussi supérieures à celles de 2021-2022 car les augmentations de prix ont été répercutées à nos producteurs. Les charges d’exploitation se sont élevées à 2'849'352 francs et sont en augmentation de 8,4 %. Ceci s’explique par une hausse dans différents postes : charge de personnel (postes à double lors de changement de personnel), coûts d’énergie (consommation des halles réfrigérées), frais d’assurances (nouveau bâtiment sur 2 ans), administration (pas d’AG en 2022 ; informatique), maintenance dans les centrales. L’exercice 2022-2023 a permis de réaliser des amortissements et provisions à hauteur de 324'568 francs. Finalement, l’exercice sous revue boucle avec un bénéfice 13'316 francs.

Source : ASS 

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Testez vos connaissances: Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz
Quiz sur les céréales

Quiz sur les céréales

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Les questions portent sur l’origine du blé, ses caractéristiques ainsi que les pratiques agronomiques en la matière.

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.