Demande d’oeufs toujours élevée

La production reste à un niveau élevé en dépit de nombreux changements de troupeaux ces dernières semaines. La demande d’oeufs bio est bien supérieure à l’offre.

Eierkarton_unsplash
(Photo: unsplash.com)

Publié le

L’incertitude quant à l’évolution de la pandémie de coronavirus rend tout pronostic difficile. Toutefois, la demande restera certainement supérieure à la moyenne et les oeufs en coquille n’auront aucun problème à trouver des acheteurs jusqu’à Pâques du fait du confinement. Il reste à espérer que les détaillants s’abstiendront de toute action, car elles ne sont pas nécessaires.

La demande d’oeufs bio est bien supérieure à l’offre, tout comme lors du confinement au printemps 2020. Les détaillants reçoivent donc moins d’oeufs bio qu’ils n’en commandent. Il est probable que cette situation se poursuive jusqu’à Pâques 2021. Ce n’est qu’alors que la situation devrait s’améliorer sur le marché.
Les ventes d’ovoproduits restent à un niveau très bas. L’approvisionnement du marché peut être assuré sans problème. En raison des excédents, une partie des oeufs doit être vendue au niveau des prix de l’UE.

Source: GalloSuisse

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.