Solution trouvée pour viande assaisonnée

Le 26 août 2020, le Conseil fédéral a décidé de prélever les mêmes tarifs douaniers sur la viande importée assaisonnée que sur la viande fraîche non assaisonnée.

csm_mariniertes-fleisch_pixabay_3466ecfc5a

Publié le

Actualisé le

L'augmentation du tarif douanier est le résultat d'une initiative parlementaire de décembre 2015, qui demandait que les tarifs douaniers plus élevés soient appliqués à la viande d'importation crue et assaisonnée. Cela signifie que la viande crue assaisonnée doit être soumise aux droits de douane comme la viande fraîche et non comme une préparation de viande. Cette exigence sera mise en œuvre à partir du 1er janvier 2021. Le Conseil fédéral l'écrit dans une communication.

En compensation, la Suisse augmente son contingent tarifaire pour la viande rouge de 1200 tonnes, poursuit-elle. Une quantité minimale de 600 tonnes est prévue pour l'importation de viande salée et assaisonnée. Celle-ci ne peut être transformée qu'en viande séchée afin de ne pas affecter le marché suisse de la viande fraîche.

Source : LID

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.