Une grande partie des intoxications d'abeilles aurait pu être évitée

L'année dernière 2021, le Service sanitaire apicole a pu mettre en évidence neuf cas d'intoxication. Cinq d'entre elles ont été provoquées par la substance active fipronil. Les quatre autres sont dues à une mauvaise utilisation d'insecticides.

Les abeilles sont exposées à des produits phytosanitaires dans de nombreux endroits.

Les abeilles sont exposées à des produits phytosanitaires dans de nombreux endroits.

(Agridea)

Publié le

En 2021, 19 apiculteurs ont signalé une suspicion d'intoxication de leurs abeilles au Service sanitaire apicole (SSA). Les analyses de laboratoire ont confirmé neuf cas d'intoxication aiguë. Plus de la moitié d'entre elles ont été causées par le fipronil, une substance qui, en Suisse, est autorisée uniquement comme biocide.

Trois intoxications d'abeilles par le fipronil survenues en avril étaient dues à un produit phytosanitaire contaminé utilisé en arboriculture. Le lot concerné avait déjà été rappelé en 2019. En mai 2021, cette substance active a également été détectée dans deux échantillons d'abeilles. Il n’a pas été possible de déterminer si une utilisation comme biocide ou comme produit phytosanitaire était à l’origine de ces intoxications.

«Les quatre intoxications survenues en juin et en août sont clairement dues à une mauvaise utilisation de produits phytosanitaires» explique Marianne Tschuy du SSA. «Les insecticides détectés dans les abeilles, à savoir le diméthoate, la lambda-cyhalothrine et le spinosad, sont soumis à des prescriptions de protection des abeilles. Afin d'éviter des intoxications d’abeilles et d’autres pollinisateurs, celles-ci doivent toujours être strictement respectées»

En plus des neuf cas d'intoxication confirmés, quatre autres échantillons ont été analysés en laboratoire, dont trois ne contenaient aucun résidu. Le quatrième présentait certes des résidus, mais ceux-ci ne pouvaient pas expliquer la mortalité des abeilles observée. Pour les six autres annonces, le SSA suppose que les mortalités d’abeilles sont généralement dues aux conditions environnementales extrêmes et à des charges élevées de varroas.

Source: Apiservice/abeilles.ch

Articles les plus lues

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.