Maïs grêlé: Laisser en place ou broyer et enfouir ?

Les tiges sont cassées et les feuilles en lambeaux. Il faut maintenant décider quoi entreprendre. Il est recommandé d’attendre et de patienter avant d’ensiler ce genre de maïs. Les maïs qui ont en-dessous de 28 % de matière sèche perdent énormément de jus et cela n’en vaut pas la peine.

Hagel-Mais
(Photo: Semences UFA)

Publié le

Actualisé le

Le maïs touché par la grêle présente beaucoup de blessures. Celles-ci sont des portes d’entrées pour le charbon commun. Si 50 à 75 % de la masse foliaire est détruite, que les spathes sont fermées, que la tige est intacte et que les soies sur les épis sont présentes, nous recommandons de continuer d’observer la culture. Une récolte normale est encore possible.

Lorsque les plantes sont très fortement touchées et qu’il n’y a plus que des cannes de maïs la récolte aura une matière sèche estimée de 12 à 15 %. La part de jus sera alors très haute et la qualité médiocre. De plus, les plantes sont souvent très sales, ce qui augmente le risque d’une mauvaise fermentation.
Pour les parcelles fortement touchées avec un faible potentiel de rendement, il est souvent plus judicieux de broyer le maïs et de mettre en place une dérobée vigoureuse.

Le service externe de Semences UFA se tient à votre disposition en cas de questions.

Source: Semences UFA

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.