category icon

Production animale

Augmentation des torsions de matrice

« Cette année , j’ai déjà eu trois cas de torsion de matrice ! Que puis-je faire pour lutter contre ces torsions ? »

Agriculteur P.W.

En cas de torsion de matrice, le vétérinaire est souvent le seul à pouvoir aider.

En cas de torsion de matrice, le vétérinaire est souvent le seul à pouvoir aider.

Publié le

Actualisé le

Tierärztliche Bestandesbetreuung

Les torsions de matrice sont une complication difficile qui survient lors de la mise bas mais de façon assez peu fréquente. Plusieurs études ont démontré que 0,5 à 1 % des vaches qui mettent bas sont touchées par une torsion de matrice (Berchtold und Rusch, 1993). Les torsions de matrice représentent entre 5 et 30 % des cas de mise bas difficiles. Il convient toutefois de relever qu’il est normal que l’utérus bascule légèrement. Par définition, on parle de torsion de matrice lorsque l’utérus effectue une rotation de plus de 90° par rapport à l’axe longitudinal. La plupart du temps, le degré de rotation varie entre 180 et 270°. La rotation peut se faire aussi bien sur la droite (60 à 90 % des cas) que sur la gauche.

Aujourd’hui encore, les causes des torsions de matrices n’ont pas été encore totalement élucidées. On sait toutefois que certains facteurs ont un impact important: 

  • Chez les bovins, l’attache des ligaments de l’utérus est spécifique. Suite à l’asymétrie de l’utérus, lors de gestation dans une seule corne de l’utérus (le veau remplit soit la corne droite soit la corne gauche de l’utérus), il se peut qu’une rotation de l’utérus survienne. 
  • Age des animaux: les torsions de matrices sont plus fréquentes chez les vaches qui se trouvent entre la 2 et la 4 e lactation. 
  • Forts mouvements brusques de la mère (chute, animal sautant sur un autre, transport, etc.) ou du veau à naître. 
  • Mauvais tonus de la matrice (solidité de la paroi de la matrice) 
  • Veau de grande taille et faible quantité de liquide amniotique 
  • Sexe du veau 
  • Race de vache (les torsions sont plus fréquentes chez les vaches Brown Swiss).

Le facteur le plus important pour établir un pronostic est la durée et le degré de la torsion. Les éventuelles blessures causées aux voies de mise bas (p. ex. saignements et contusions), le déroulement plus difficile du vêlage avec un risque accru de naissance mort-né et de rétention placentaire chez les vaches concernées sont d’autres conséquences négatives découlant d’une torsion de matrice.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.