Production animale

Production élevée à partir du fourrage de base

UFA Herd Support offre d’excellentes conditions aux exploitations qui souhaitent aller de l’avant et atteindre des résultats optimaux à l’étable. Grâce à un affouragement optimal, les exploitations concernées réalisent des performances excellentes, affichent une bonne fertilité et produisent une grande quantité de lait à partir du fourrage de base.

(photo: UFA SA)

Publié le

Outre des animaux sains et une production laitière économique, la comparaison avec d’autres exploitations est une motivation importante pour s’améliorer. C’est précisément là qu’UFA Herd Support intervient. Combiné aux résultats du contrôle laitier, le plan d’affouragement axé sur les besoins de la panse selon UFA W-FOS (matière organique vraiment fermentescible) est un instrument idéal pour optimiser les performances individuelles des animaux. Il en résulte un grand nombre de chiffres-clés que le conseiller technique en vaches laitières étudie avec le chef d’exploitation et qui permet d’effectuer les ajustements nécessaires.

Des performances élevées

En 2019, le nombre d’exploitations UHS est passé à 303 unités. Les exploitations UHS ont enregistré une performance de lactation moyenne de 9601 kg de lait, avec des teneurs en matière grasse (4,07 %) et en protéine (3,38 %) stables. Plus d’une centaine d’exploitations ont atteint des performances d’étable supérieures, la meilleure performance d’étable culminant à 14 630 kg. La fertilité n’est pas prétéritée par ces performances élevées. L’intervalle inter-vêlage de 392 jours se situe en effet à un niveau très réjouissant. Les meilleures exploitations parviennent même à atteindre un intervalle inter-vêlage inférieur à 365 jours. Concernant l’âge au premier vêlage, il existe encore une certaine marge de progression. L’année dernière, dans les exploitations UFA W-FOS, l’âge moyen au premier vêlage était supérieur à 28 mois. Chez les races laitières élevées de manière intensive, un âge au premier vêlage de 22 à 24 mois est toutefois tout à fait réaliste. Un âge précoce au premier vêlage et une longue durée d’utilisation augmentent la production laitière par jour de vie et améliorent la rentabilité.

5732328_snip_1582881548448.png

Production à partir du fourrage de base

Pour des motifs écologiques et économiques, il convient de produire le plus de lait possible à partir du fourrage de base (produit sur l’exploitation). Un professionnalisme accru a permis d’augmenter régulièrement la part de lait produite à partir du fourrage de base. L’année dernière, les quelque 12 000 animaux participant au programme UHS ont produit en moyenne plus de 6700 kg (voir illustration)à partir du fourrage de base. Après une légère augmentation en 2018 à cause de la sécheresse, les quantités d’aliment complémentaire distribuées se sont stabilisées en 2019. En 2019, les quantités d’aliment complémentaires (MS) se sont élevées à 117 g/kg de lait.

Bien que les résultats actuels des exploitations UHS soient tout à fait réjouissants, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. Il y a lieu d’analyser et d’optimiser continuellement les détails qui peuvent l’être. Il s’agit d’une condition incontournable pour réussir en production laitière, aujourd’hui comme demain. 

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

11. - 18.09.2021

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.

  • Les cookies nécessaires permettent d'activer les fonctionnalités de base. Le site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies, et ne peut être désactivé qu'en modifiant les préférences de votre navigateur.