category icon

Production animale

Infection par la grande douve du foie

L’infection par la grande douve du foie est un problème fréquent. Chez les vaches laitières, l’infection se traduit par une chute de la production laitière et par des troubles de fertilité. Chez les génisses, la grande douve du foie engendre des retards de croissance.

Habitat favorisant la contamination par la grande douve du foie.

Habitat favorisant la contamination par la grande douve du foie.

(Kurt Pfister)

Publié le

Actualisé le

Vétérinaire spécialisé en parasitologie, Parasite Consulting

La grande douve du foie ( Fasciola hepatica )est un vers qui se nourrit de sang et qui vit dans les canaux biliaires du foie. La limnée tronquée, qui mesure 5 à 10 mm et qui vit dans l’eau et la boue, est l’hôte intermédiaire de la grande douve du foie. Les moindres recoins où l’eau s’accumule suffisent à son développement. Les larves se développent dans les œufs qui sont excrétés avec les selles. Les larves évoluent ensuite en milieu aqueux et pénètrent dans la limnée tronquée, où elles poursuivent leur développement. Au stade infectieux, la grande douve du foie pénètre dans l’animal hôte via le fourrage ingéré.

Action pathogène

Dans l’animal, le jeune vers transite de l’intestin aux canaux biliaires en passant par le foie. Il détruit alors les tissus hépatiques et provoque des inflammations du foie et des canaux biliaires tout en perturbant le métabolisme du foie. Chez les vaches et les génisses, l’infection survient généralement de manière chronique sans que des symptômes visibles se manifestent. Des études réalisées en Suisse ont démontré que chez les vaches, une infection sans symptômes visibles peut déjà se traduire par une baisse de la production laitière et par des troubles de fertilité. Les génisses au pâturage affichent des accroissements réduits.

Marche à suivre en cas de doute

Le diagnostic de la fasciolose doit s’effectuer dans le cadre du suivi de troupeau, à l’aide d’examens cliniques vétérinaires et parasitologiques et de contrôles de pâturage : il s’agit d’évaluer l’état des pâturages et d’identifier les zones humides susceptibles d’abriter des populations de limnée tronquée. Il est indispensable d’établir un diagnostic parasitologique ( analyse d’échantillons individuels de selles de plusieurs animaux en se focalisant sur F. hepatica). A titre d’alternative, il est aussi possible d’analyser des échantillons de lait et de sang à l’aide d’un test ELISA. Dans ce cas, l’analyse doit aussi porter sur des échantillons individuels. Il faut également tenir compte des retours d’information fournis par l’abattoir ( confiscation du foie ) et faire contrôler les animaux qui arrivent sur l’exploitation.

Lutte médicamenteuse

Sachant qu’il s’agit d’une infection de troupeau, en cas d’infection avérée et de contamination du pâturage, il faut impérativement traiter l’ensemble du troupeau. Les vaches laitières devraient être traitées pendant la phase de tarissement. Le choix du médicament utilisé est du ressort du vétérinaire. Il est néanmoins recommandé d’utiliser une préparation contenant du triclabendazole. Les génisses doivent être traitées deux à quatre semaines après avoir été rentrées à l’étable en automne.

Mesures préventives

Les mesures préventives doivent impérativement être axées sur une gestion de pâturage qui tienne compte des causes d’infection potentielles. Pour des motifs de protection de l’environnement, la lutte chimique contre l’hôte intermédiaire n’est pas conforme. Pour éviter la prolifération de la limnée tronquée dans les pâturages, il convient de prendre les mesures suivantes : 

  • Eviter à tout prix de pâturer des prairies humides ou marécageuses où la présence de la grande douve du foie a été attestée. 
  • La surface pâturée doit être clôturée pour être maintenue à bonne distance des ruisseaux, car la limnée tronquée peut vivre à plusieurs mètres d’un cours d’eau. 
  • L’accès aux zones humides doit impérativement être fermé à l’aide d’une clôture. 

 

Activité de loisir

Activité de loisir

Au printemps, les activités de loisirs en plein air reprennent. Testez vos connaissances sur le droit d'accès libre, le droit foncier, les questions de responsabilité ou les offres et événements agrotouristiques à la ferme en participant au quiz agricole de la Revue UFA.

Vers le quiz
Quiz Agri: Le lisier - Un engrais de haute valeur

Quiz Agri: Le lisier - Un engrais de haute valeur

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Pourquoi est-il obligatoire de stocker le lisier en hiver ? Quel système d’épandage réduit le plus les pertes d’ammoniac ? 

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.