category icon

Production animale

Formation et convivialité

« Merci »: c’est par ce message que Paul Stucki a ouvert la journée UFA Herd Support 2018. Conformément à la devise du 60 e anniversaire d’UFA, le chef des ventes du service technique de Zollikofen a remercié les clientes et les clients pour leur fidélité et l’étroite collaboration entretenue avec les 116 exploitations UHS.

Martin Ruchti, spécialiste bétail laitier UFA, a attiré l’attention des chefs d’exploitation UHS sur les risques décou...

Martin Ruchti, spécialiste bétail laitier UFA, a attiré l’attention des chefs d’exploitation UHS sur les risques découlant d’un bilan énergétique négatif.

Publié le

Actualisé le

LANDI Treuhand Mittelland

Journée UHS

Depuis 2013, la moyenne d’étable des exploitations UHS est passée de 8800 kg à 9400 kg, et a donc augmenté de 500 kg. Les numérations cellulaires et la santé de la mamelle sont restées stables.

Prévenir les risques de kystes

Cet hiver, les kystes sont par contre un problème pour de nombreuses exploitations. Selon Martin Ruchti, spécialiste Bétail laitier chez UFA, éviter un bilan énergétique négatif a un impact déterminant sur la prévention des kystes. Les organes reproductifs étant insuffisamment approvisionnés en cas de déficit en énergie, les kystes sont une des conséquences directes d’un bilan énergétique négatif. A titre de mesure préventive, il faut viser un BCS correct au moment du vêlage (3,5) et procéder à un suivi intensif au cours de la phase de transition.

Plein gaz pendant la phase d’élevage !

« Indépendamment du niveau de performance ultérieur, un élevage intensif au cours des six premiers mois joue un rôle central », explique Simon Schurtenberger, spécialiste Bétail bovin chez UFA. Au cours de cette phase, un affouragement intensif favorise la division cellulaire. Un affouragement intensif aide aussi les veaux à produire davantage de cellules en vue de la production laitière et contribue à une meilleure résistance aux maladies. Un affouragement optimal et progressif est un élément incontournable pour disposer de vaches performantes et en bonne santé.

Marque auriculaire intelligente

Lors de la journée UHS, le fonctionnement d’UFA-Smartbow a pu être consulté de près sur l’exploitation de Christoph Rüegsegger et a fait l’objet d’une discussion avec les participants. A ses yeux, la surveillance individualisée de l’activité de rumination et des chaleurs est un des éléments clés d’UFA-Smartbow. Le programme est capable d’identifier des changements de comportement individuels de chaque animal, avant même l’apparition de symptômes manifestes. L’alarme déclenchée sur son téléphone mobile permet à Christoph Rüegsegger de réagir très tôt, avant même l’apparition de troubles métaboliques, et d’influencer ainsi le succès de la guérison. Ce système aide aussi l’éleveur à détecter les chaleurs. Il s’agit d’un avantage particulièrement évident chez les animaux qui font des chaleurs silencieuses ou en présence d’une forte charge de travail à l’extérieur pendant la période de végétation. Bien que la capacité d’observation de l’agriculteur continue à jouer un rôle important, le système Smartbow aide à améliorer la santé des animaux et par conséquent à réduire les frais vétérinaires et les coûts d’insémination. 

Auteure   Esther Koller, Trainee cadre du groupe fenaco-LANDI, 3360 Herzogenbuchsee

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.