category icon

Production animale

La recherche pour un avenir plus durable

Durabilité et préservation des ressources jouent un rôle grandissant dans la garde d’animaux de rente. La recherche dans le domaine de l’alimentation animale peut y apporter une contribution non négligeable. Les derniers essais réalisés dans la ferme expérimentale UFA-Bühl montrent par exemple comment économiser du phosphore et des protéines brutes dans l’alimentation des porcs.

Grâce aux différentes coopérations, la recherche UFA est menée pour les acteurs du terrain. 

Grâce aux différentes coopérations, la recherche UFA est menée pour les acteurs du terrain. 

(Photo: UFA SA)

Publié le

Responsable du ressort Recherche et Essais chez UFA SA

Responsable du programme de production porcine UFA

UFA dispose d’un excellent réseau européen d’entreprises et d’instituts à la pointe de l’alimentation des animaux de rente. C’est ainsi que les spécialistes des fabricants d’aliments pour animaux organisés en coopératives se rencontrent chaque année lors de l’Intercoop Europe Feed Congress pour des échanges professionnels. On y présente et analyse les connaissances ayant trait aux nouveaux produits ou tendances en matière d’alimentation animale.

Recherche UFA avec des partenaires solides

Les connaissances acquises lors de ce congrès servent notamment de base aux sujets de recherche à UFA-Bühl. Ainsi, la ferme expérimentale effectue des tests sur le terrain dans des conditions indigènes et en suivant des méthodes scientifiques idoines, et ce, pour les porcs, les volailles et les veaux à l’engrais. L’objectif est de déterminer si les résultats des recherches internationales sont transposables à la Suisse. Aux sujets de recherche évoqués s’ajoute l’offre de nouvelles matières premières et d’additifs dans l’alimentation animale. Ces études s’intéressent à l’action des produits sur les animaux ainsi que sur leur impact économique pour l’exploitation. Les résultats ainsi obtenus servent à leur tour de base décisionnelle pour la mise en œuvre de ces produits dans les aliments composés. UFA-Bühl soutient aussi la recherche en Suisse : elle entretient à cet effet des partenariats avec l’Ecole polytechnique de Zurich (EPFZ), la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL) ou Agroscope ; UFA est en outre partenaire du projet MonoGutHealth dans le cadre du programme de recherche Horizon2020, qui vise à identifier des technologies et des outils innovants pour renforcer la résistance des porcs ou des poules et ainsi réduire les interventions vétérinaires.

Recherche sur les bovins, les porcs et les volailles

S’agissant des ruminants, UFA collabore avec Schothorst Feed Research (SFR) depuis plus de 15 ans, afin de développer l’alimentation des bovins en la maintenant à la pointe de la recherche. Les rations optimisées selon UFA W-FOS tiennent ainsi compte non seulement de la teneur en énergie et en protéine, mais aussi des proportions ainsi que des vitesses de fermentation. En équilibrant les aliments de manière optimale, la panse fonctionne de manière synchrone, accroissant l’efficience de la ration. En termes de durabilité et de rentabilité, il en résulte une vache en meilleure santé, affichant une fécondité accrue, une production de lait plus élevée et une durée de vie productive prolongée. Une collaboration avec SFR a également été mise en place dans le domaine des volailles et des porcs. Pour ces derniers, le système d’évaluation de SFR est basé sur la digestibilité des matières premières. Sur ce plan, la ferme expérimentale de SFR permet de réaliser des essais d’alimentation fournissant des résultats en termes de normes de besoins et de matières premières ; il en résulte des recommandations fondées pour la formulation des aliments pour porcs.

UFA-Bühl joue également un rôle important dans ce domaine. Différents essais ont en effet servi à comparer les systèmes d’évaluation d’UFA et de SFR. S’agissant des porcs, l’expérimentation s’est concentrée sur le phosphore et les acides aminés.

Economiser le phosphore

Un essai sur des porcelets mené à UFA-Bühl a permis de vérifier les prescriptions de SFR en matière de digestibilité du phosphore. Pour ce faire, on y a comparé les recettes standard d’UFA aux recommandations de SFR dans le cadre d’un dispositif expérimental particulier pour ce qui est de la teneur absolue en phosphore. Celleci était en effet plus faible dans les recettes de SFR que dans les recettes standard UFA. La disponibilité du phosphore pour l’animal s’est cependant révélée être identique et l’étude n’a pas dévoilé de différences significatives dans les paramètres de performance. Le gain moyen quotidien et la conversion alimentaire se situaient généralement à un bon niveau. On peut donc en conclure que les prescriptions de SFR concernant le phosphore peuvent être reprises pour ce qui a trait aux aliments pour porcelets, impliquant concrètement une réduction de 4 % de la teneur absolue en phosphore dans les aliments standard pour porcelets d’élevage – un développement favorable pour la préservation des ressources naturelles.

Durabilité, rentabilité et succès

La stratégie d’alimentation des porcs UFA W-PIG est basée sur une approche de conseil globale. Durables et respectueux des ressources, les aliments UFA pour porcs sont le résultat d’un savoir-faire local et de connaissances scientifiques acquises à l’étranger. Le calcul se base sur la digestibilité réelle des ingrédients, qui constitue le fondement d’une garde de porcs rentable. Planifier l’alimentation avec le plan d’affouragement des porcs UFA garantit des résultats de pointe pour les aliments complets de même qu’avec des aliments complémentaires. Ce succès peut être démontré et vérifié à l’aide des deux outils suivants : planificateur UFA2000 dans l’élevage et analyse des résultats d’engraissement des porcs UFA dans l’engraissement. Différentes stratégies pour les porcelets, la reproduction et l’engraissement renforcent les connaissances et la conscience des problèmes qui se posent dans la gestion, de la naissance à l’abattage des animaux. A cet effet, UFA W-PIG comprend un paquet global pour une garde de porcs couronnée de succès.

Potentiel pour l’azote

La protéine brute (PB) se compose d’acides aminés ; ce sont ces derniers qui sont utiles à l’organisme. L’animal a donc des besoins en acides aminés digestibles et non en protéine brute absolue. Les acides aminés que l’animal ne peut pas synthétiser lui-même, appelés acides aminés essentiels, doivent être apportés quotidiennement. Cette particularité a un impact direct sur la teneur en PB de l’aliment : plus on dispose d’acides aminés synthétiques différents, plus la qualité des protéines alimentaires peut être adaptée de manière ciblée aux besoins, et plus le potentiel de réduction de la teneur en protéines est élevé. Or des valeurs de PB plus faibles réduisent les émissions d’azote et ainsi, celles d’ammoniac dans la porcherie ; de même, elles permettent d’économiser des supports protéiques végétaux. Prendre en compte la digestibilité des acides aminés contribue donc à abaisser la teneur en PB dans la ration et ainsi, à préserver les ressources. 

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Testez vos connaissances: Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz
Quiz sur les céréales

Quiz sur les céréales

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Les questions portent sur l’origine du blé, ses caractéristiques ainsi que les pratiques agronomiques en la matière.

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.