category icon

Production animale

Le pouvoir tampon joue un rôle crucial

Les poudres hygiéniques contribuent à réduire la charge en germes à l’étable. Un pH supérieur à 9 contribue à freiner la prolifération des germes. Malgré des valeurs pH élevées à l’état pur, toutes les poudres hygiéniques ne permettent pas nécessairement de stabiliser le pH sur une longue durée.

Les poudres hygiéniques réduisent la pression liée aux germes dans les logettes.

Les poudres hygiéniques réduisent la pression liée aux germes dans les logettes.

Publié le

Actualisé le

Beratungsdienst Landor

Poudre hygiénique

La plupart des agents pathogènes responsables des mammites sont des germes d’environnement. Les vaches laitières s’infectent fréquemment via les logettes, l’aire de repos en contact avec la tétine étant très riche en germes. Ceux-ci sont transportés directement par la vache elle-même dans la logette. Dans une stabulation, les vaches se couchent 3 à 4 fois par jour dans une nouvelle logette. Même lorsque les couloirs sont propres, de faibles quantités d’urine et de fèces parviennent immanquablement dans les logettes, via les onglons. La présence d’urine et de fèces se traduit systématiquement par la présence de bactéries, dont de nombreux agents pathogènes. En entrant dans une logette, la vache marche avec ses onglons antérieurs à l’arrière de la logette. De nombreux agents pathogènes sont alors déposés dans cette zone. Peu après, en se couchant, la vache pose directement sa tétine dans la zone souillée. La surface externe de la logette est en contact avec la vache. Protéger la vache des agents pathogènes causant des mammites implique de réduire la charge en germes à cet endroit. La distribution quotidienne de poudres hygiéniques contribue à réduire considérablement la pression liée aux germes dans les logettes. Dans les box de vêlage, la pression infectieuse est également très élevée et il s’agit également de la réduire.

Réduire la pression liée aux germes par un pH élevé

Les poudres hygiéniques réduisent la pression liée aux germes à plusieurs niveaux, à savoir en favorisant une hausse du pH, en éliminant directement les bactéries à l’aide de substances actives biocides et en développant un effet asséchant. Les poudres hygiéniques n’agissent que là où elles parviennent réellement. Pour développer un effet optimal, la poudre hygiénique doit former une fine couche entre la tétine et le matelas. Une zone exempte de germes est ainsi créée. Il convient de procéder à un nouvel apport lorsque cette fine couche de poudre est recouverte. Pour avoir un effet durable, la poudre doit donc être épandue quotidiennement.

Poudre pour un effet durable

Les agents pathogènes générant des mammites privilégient un pH neutre. Un relèvement du pH dégrade leurs conditions de vie. Les germes privilégient un pH oscillant entre 4 et 9 (voir encadré).Les poudres hygiéniques doivent par conséquent relever le pH à un niveau supérieur à 9 et le stabiliser à ce niveau.

A l’état pur, la poudre contenue dans la plupart des poudres hygiéniques présente un pH élevé. En ce qui concerne les poudres hygiéniques de haute qualité tels Desical et Hasolit B, le pH du produit à l’état pur oscille entre 12 et 13. La principale propriété des poudres hygiéniques destinées à réduire la charge en germes consiste à maintenir la valeur du pH à un niveau élevé pendant une longue période. On parle de « pouvoir tampon ». Seuls les produits de qualité tamponnent le pH à un niveau de l’ordre de 11-12. Même en présence d’acides, un bon produit tampon parvient à maintenir le pH à un niveau élevé pendant longtemps, sans que le pH baisse. L’effet tampon des autres produits est par contre souvent plutôt faible. Concrètement, cela signifie que le produit de base pur présente fréquemment un pH élevé mais que ce dernier diminue très rapidement dès que la poudre entre en contact avec des acides. L’effet aseptique (anti-germes) disparaît. Outre le pouvoir tampon, la teneur en biocides des produits hygiéniques est également un critère important. Une teneur trop faible en biocides réduit considérablement l’effet aseptique.

pH optimal de certains germes pathogènes

Staphylococcus aureus : pH 4,29,3  • Pseudomonas spp. : pH 5,6-8,0  • Escherichia coli : pH 4,4-9,0  • Lactobacillus spp. : pH 3,4-7,2  • Campylobacter spp. : pH 4,9-9,0  • Bacillus cereus : pH 5,0-8,8

Les poudres Desical et Hasolit B augmentent durablement le pH à une valeur supérieure à 9, entraînant ainsi une forte réduction des germes.

Bon climat d’étable

Les propriétés hygroscopiques des poudres hygiéniques contribuent à réduire les émissions d’ammoniac à l’étable. Ces propriétés favorisent également un assèchement rapide des logettes. Les bactéries prolifèrent moins rapidement dans un environnement sec. Le climat d’étable et l’hygiène générale s’améliorent. Simultanément, les insectes nuisibles ne disposent plus d’un milieu propice pour se multiplier. Pour développer un effet maximal, la poudre hygiénique doit être aussi sèche que possible lorsqu’elle est épandue. Il est par conséquent primordial d’accorder une grande attention au stockage. La poudre hygiénique absorbe également l’humidité de l’air et perd ainsi une partie de son efficacité. Dans la mesure du possible, les emballages entamés devraient rester fermés après l’emploi.

Dans les étables mal aérées, il faut veiller à éviter le développement de poussière, qui a un effet négatif sur la santé des animaux et du personnel. Les particules de poussière fines flottent dans l’air et peuvent engendrer des problèmes respiratoires lorsqu’on les inhale. Les poudres Desical et Hasolit B engendrent peu de poussière. Les particules de poussière tombent rapidement au sol grâce à la part de minéraux argileux contenue dans ces produits et ne constituent plus un wwrisque.

Des onglons sains grâce aux poudres hygiéniques

Les poudres Desical et Hasolit B peuvent également être utilisées pour les pédiluves. Pour que ces derniers puissent être efficaces, il faut que les onglons des animaux soient propres. La poudre hygiénique agit uniquement là où elle parvient réellement.

Les onglons sont asséchés en profondeur. La corne des onglons devient plus dure et plus résistante. Les onglons sont dès lors plus durs et plus sains. Les zones de la bordure de l’onglon soumises à une pression élevée bénéficient en quelque sorte d’un entretien préventif. L’hygiène des onglons est durablement améliorée. 

Auteur   René Simon, Landor, Birsfelden

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.