Production animale

Les données, l’or digital

Aujourd’hui, s’il y a bien un sujet sur lequel il est impossible de faire l’impasse en lisant les journaux, ce sont les données. Pourquoi sont-elles si importantes ? A quoi servent-elles ? En tant qu’entrepreneur, l’agriculteur peut utiliser ses données d’exploitation pour définir des processus de gestion d’entreprise importants. L’exploitation Schwizer Walenstadt atteste le potentiel de l’enregistrement des données.

Toni Agner, chef d’exploitation du domaine Schwizer, en train d’enregistrer les données à la porcherie.

(Photo: màd)

Publié le

Ancien responsable du programme de production porcine, UFA AG

En production porcine et surtout en élevage, les données sont une source d’informations importante. Les performances animales ont un impact considérable sur le résultat d’exploitation. Les spécialistes affirment souvent que la gestion d’entreprise contribue à raison de 80 % au succès d’une exploitation. Une bonne gestion d’entreprise implique un enregistrement soigneux des données. Un programme de saisie des données indique, à l’aide d’analyses globales, dans quels domaines des améliorations sont envisageables. En général, une analyse plus approfondie permet même de prendre des mesures ciblées susceptibles d’améliorer la situation.

L’exploitation Schwizer Walenstadt obtient d’excellents résultats en utilisant le planificateur pour truies. Cette porcherie d’élevage nucléus et de multiplication produit et élève des grands porcs blancs suisses (GPB) et des cochettes Primera pour produire des remontes destinées aux exploitations d’élevage ainsi que des verrats Premo. Le cheptel s’élève à 140 truies réparties en sept lots de 20 truies chacun. Quelque 500 à 600 cochettes sont commercialisées annuellement. Le chef d’exploitation est secondé par deux collaborateurs. En tant qu’élevage de mise bas et de multiplication, l’exploitation Schwizer vise des performances maximales. Dans son cas, un planificateur de truies s’avère ainsi indispensable.

Moins de mort-nés

Le chef d’exploitation, Toni Agner, travaillait auparavant comme technicien d’élevage chez UFA. En débutant son activité sur l’exploitation, une de ses premières décisions fut d’installer le planificateur de truies UFA 2000.

Dans l’exploitation Schwizer, le planificateur de truies sert en priorité à enregistrer les performances de reproduction des truies. A l’aide d’une analyse par phase, Toni Agner détermine dans quels domaines l’exploitation dispose encore d’un potentiel d’amélioration, par exemple dans la gestion des naissances. Il peut aussi enregistrer les truies confrontées à des mises bas plus difficiles, pour s’en occuper et les nourrir de manière spécifique. Depuis l’introduction du planificateur de truies, le nombre de mortnés a diminué. Le nombre de jours perdus a lui aussi nettement diminué grâce à une surveillance rigoureuse des retours de chaleur à l’aide du planificateur.

Peu d’erreurs

Outre les performances animales, les processus de gestion et de travail ont été optimisés. « Le grand nombre de listes de travail proposées par le planificateur permet de disposer d’un aperçu précis des travaux à réaliser et d’éviter des doublons en enregistrant les listes remplies », explique Toni Agner. Selon lui, ces listes ont nettement amélioré la communication interne. Chacun étant constamment informé de ce qui a été fait pour chaque animal, il y a moins d’erreurs. Le planificateur de truies indique aussi les cochettes destinées à la vente. On peut même inscrire l’acheteur prévu. Le chef d’exploitation dispose ainsi d’un aperçu du nombre de cochettes qui lui reste à vendre. Cela permet aussi de différencier les truies destinées à remonter le cheptel et celles qu’il est prévu de vendre.

6468123_image_2_52.jpg

Hanspeter Hohl, technicien d’élevage, lors du test de performance.

(Photo: màd)

Plus de temps pour observer

Le chef d’exploitation est d’avis que la saisie digitale des données réduit considérablement la charge de travail administrative, ce qui lui laisse plus de temps pour réa liser ses travaux de porcherie et observer ses animaux. Lors de la taxation des cochettes avec le technicien d’élevage, les vaccins et le potentiel d’élevage sont directement enregistrés dans le planificateur. Cela permet de générer automatiquement un bulletin de livraison incluant toutes les données nécessaires. Lorsque le bulletin de livraison est établi, il n’y a plus de risque que des informations concernant les vaccins soient oubliées. Toni Agner ne pourrait plus se passer du planificateur de truies.

« Comme on est toujours informé de ce qui a été fait, nous commettons moins d’erreurs. »

Toni Agner, chef d’exploitation de Schwizer Walenstadt

Cet instrument signale par ailleurs les truies dont les performances ne correspondent pas aux exigences du chef d’exploitation. « Le système de feu d’avertissement programmable disponible sur les cartes des truies nous permet, à mes collaborateurs et moi, de vérifier en un seul coup d’œil les truies à surveiller plus attentivement. Nous pouvons ainsi identifier rapidement les truies les moins performantes et les réformer », précise Toni Agner.

Hanspeter Hohl, le technicien d’élevage qui taxe les cochettes, considère lui aussi que le planificateur de truies présente de nombreux avantages. Les données enregistrées par Toni Agner permettent à son technicien d’élevage de mieux planifier la commercialisation des cochettes. Hanspeter Hohl peut accéder aux résultats de l’exploitation en un seul clic et vérifier si des animaux sont encore disponibles. Il peut ainsi déterminer à l’avance le nombre d’animaux soumis au contrôle des performances individuelles et mieux planifier lesdits contrôles.

Soutien pour le service technique

En tant que conseiller d’exploitation, Hanspeter Hohl utilise aussi les analyses fournies par le planificateur de truies. « Les exploitations ne tirent pas toujours pleinement parti des possibilités offertes par les analyses des résultats », relève Hanspeter Hohl. L’analyse des résultats d’exploitation, que le conseiller peut réaliser dans le planificateur depuis son bureau, l’aide à préparer sa visite. Pour lui, c’est l’occasion de réfléchir à l’avance, d’aborder de manière ciblée les faiblesses de l’exploitation et d’aider le chef d’exploitation à élaborer une stratégie adaptée à sa situation. Plus les exploitations enregistrant leurs données et en autorisant l’utilisation sont nombreuses, plus les analyses de résultats globales seront précises. Elles fournissent un bon aperçu des performances et permettent d’identifier systématiquement les points faibles. Toutes les exploitations ont ainsi l’opportunité de se comparer et de se développer. La digitalisation et les données vont devenir de plus en plus incontournables. Des exploitations comme Schwizer Walenstadt prouvent qu’un enregistrement correct sur l’exploitation et une interprétation judicieuse des résultats fournis par le service technique sont dans l’intérêt de tous les participants. 

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici
Riga

10. - 17.09.2021

Voyage de lecteurs Pays Baltes du 10 au 17 septembre 2021

Désherbage mécanique
Désherbage mécanique

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.