category icon

Production animale

Sûre, propre, disponible

Pour que leur qualité soit assurée, les aliments composés bio sont soumis à des contrôles stricts, de la production des matières premières à la livraison. La technologie moderne utilisée dans l’usine permet de produire des aliments pour plusieurs espèces d’animaux de manière diversifiée et en économisant de l’énergie.

Déroulement de la production d’aliments composés à l’usine d’Hofmatt, de la réception des matières premières à la livraison.

Déroulement de la production d’aliments composés à l’usine d’Hofmatt, de la réception des matières premières à la livraison.

Publié le

Rédactrice, Revue UFA

En 1996, LANDI Gelterkinden et LANDI Subingen ont été les premières à produire des aliments UFA bio. L’usine de Hofmatt, à Herzogenbuchsee, a été reconvertie à la production d’aliments UFA bio en 2004. Les montants importants qui y ont été investis en ont fait une usine de fabrication d’aliment moderne, performante et produisant exclusivement des aliments bio, selon le cahier des charges Bio Suisse.

Approvisionnement

Depuis 2019, tous les produits fourragers bourgeon doivent provenir de Suisse ou de l’Union européenne, ce qui représente un vrai défi pour l’approvisionnement en matières premières. Toutefois, une grande partie des matières premières est déjà d’origine suisse et issue de producteurs bio. Les fermes bio se caractérisant par des structures plus petites, les matières premières sont livrées sous forme de lots également plus petits et par davantage de producteurs, ce qui augmente le risque de fluctuation des teneurs. Outre les cultures expressément destinées à la fabrication d’aliments composés, une part importante des matières premières sont des sous-produits issus de la transformation de denrées alimentaires. Ces sous-produits sont valorisés dans l’alimentation du bétail de rente. A Hofmatt, des quantités importantes de son, de tourteaux de colza et de tournesol bio sont ainsi transformés en aliment composé.

Matières premières

Le risque de présence d’impuretés dans les matières premières est impant une place prépondérante dans la production des aliments compoportant. L’assurance-qualité occusés, le contrôle des matières premières revêt une importance primordiale. Avant chaque livraison de composants fourragers, un échantillon est prélevé et fait l’objet d’un contrôle qualité instantané sur place. Les camions ne pourront décharger leur cargaison qu’à condition que les résultats soient positifs. Ce contrôle qualité inclut un test sensoriel, un contrôle des ravageurs, une estimation des mycotoxines ainsi que le calcul du taux d’humidité et du poids à l’hectolitre. La présence de salmonelles est vérifiée sur les matières premières particulièrement sensibles. Lorsque le résultat du test est négatif et que, par conséquent, la matière première concernée est exempte de salmonelles, elle peut être utilisée.

Le laboratoire d’UFA analyse ensuite une nouvelle fois les matières premières afin d’en déterminer les teneurs. Les aliments composés sont également analysés de manière systématique pour que leur qualité soit assurée jusqu’au client final et que l’exactitude des déclarations soit avérée.

Usine d’Hofmatt

Les aliments composés bio produits à l’usine d’Hofmatt sont élaborés dans le cadre d’un processus de broyage en deux étapes et d’un processus d’hygiénisation.

Processus de broyage

Depuis 2015, le broyage s’effectue en combinant un cylindre à rouleau et un moulin à marteaux, c’est-à-dire en deux étapes. Les matières premières sous forme de farine qui sont déjà suffisamment fines sont tamisées, seuls les composants plus grossiers étant écrasés avec le cylindre à rouleau. Un tamisage supplémentaire intervient ensuite et seule une petite partie des composants est encore acheminée vers le moulin à marteaux. L’utilisation d’un cylindre à rouleau permet de réduire les besoins en énergie de 30 %.

Hygiénisation et pressage

Une fois broyé, l’aliment est hygiénisé, c’est-à-dire chauffé sous vapeur à une température atteignant jusqu’à 80° C. Durant ce processus, les germes, comme les salmonelles, par exemple, sont tués. En modifiant la structure de l’aliment, le processus d’hygiénisation lui confère une bonne aptitude au glissement. Associée au contrôle des matières premières dans le laboratoire d’entreprise d’UFA, l’hygiénisation garantit une qualité élevée. Les aliments UFA sont commercialisés sous forme de farine, de granulés ou de crumbs. L’usine d’aliment composé d’Hofmatt est équipée de sa propre ligne de floconnage pour produire des aliments combi pour ruminants.

Distribution

La proximité de l’usine d’Hofmatt et de l’usine d’UFA à Biblis garantit des conditions de distribution optimales. Lors du chargement des sacs ou des aliments en vrac, un échantillon de chaque lot est prélevé et conservé. Il permettra de réaliser des analyses supplémentaires en cas de problème. Les aliments bio en sacs sont acheminés automatiquement vers le dépôt de palettes de l’usine voisine de Biblis. A partir de là, Traveco les transporte dans les LANDI ou chez les clients finaux. 

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.