category icon

Production végétale

Cure de bien-être pour le sol

Les sous-semis dans le colza constituent une alternative à l’utilisation d’herbicides. Les plantes accompagnatrices, non hivernantes, ne se contentent pas de concurrencer les adventices; elles apportent aussi d’autres avantages.

Le mélange UFA Colza Fix a été développé spécialement pour entraver le développement des adventices dans le colza.

Le mélange UFA Colza Fix a été développé spécialement pour entraver le développement des adventices dans le colza.

Publié le

Actualisé le

Colza associé

Depuis 2011, on cultive en Suisse du colza en association avec d’autres plantes sous forme de sous-semis. Cette technique culturale alternative est de plus en plus appréciée et plus de 1000 ha sont depuis cultivés ainsi dans le pays. L’attrait pour les systèmes de production durables est notamment lié à la pression croissante de l’opinion publique, qui est souvent opposée à l’utilisation des produits phytosanitaires.

Le mélange UFA Colza Fix

Le mélange standard UFA Colza Fix a fait ses preuves et s’est établi ces dernières années dans la culture de colza. En Suisse romande, la pratique des sous-semis est déjà relativement répandue et cette méthode culturale conquiert chaque année de nouveaux producteurs en Suisse allemande.

Une couverture rapide du sol après le semis du colza est garantie grâce à différentes légumineuses, du guizottia et du sarrasin. Les espèces non hivernantes doivent permettre d’obtenir une culture de colza sans adventices après l’hiver. Si le résultat n’est pas satisfaisant, il est toujours possible, dans le pire des cas, d’effectuer un traitement herbicide au printemps. Une densité de semis de 30 kg/ha est recommandée pour UFA Colza Fix, ce dernier étant aussi disponible pour la production biologique.

Date de semis

En principe, la date de semis idéale est la même que celle du colza, voire quelques jours plus tôt. Semences UFA recommande de semer le colza associé une semaine avant les semis traditionnels, notamment pour que le colza, qui se développe un peu plus lentement en raison de la concurrence exercée par les plantes, puisse atteindre le même objectif de taille qu’en l’absence de sous-semis. Un semis tardif (après le 1 er septembre) limite la croissance des légumineuses et compromet les chances de succès.

Techniques de semis

Il existe globalement deux techniques principales. Chacune à ses avantages et ses inconvénients. En cas de semis en un seul passage, les semences de colza et celles du sous-semis peuvent être mélangées puis semées en lignes en une fois. Avec cette technique, il faut garder en tête que la quantité de semences se compose de la somme de celles du colza et du sous-semis. De plus, il faut effectuer soi-même le mélange de semences avant de semer. Le semis en deux passages augmente l’effet de concurrence sur les adventices. Le sous-semis peut être semé lors du dernier passage de préparation du sol. Le colza est semé au plus tard deux jours après avec un semoir monograine. Les semences, tant celles de colza que celles du sous-semis, doivent impérativement être en contact avec le sol. Le semis à la volée est déconseillé pour le sous-semis car la levée est irrégulière.

Trois nouvelles variétés fortes pour les semis de 2018

La sélection de colza d’automne tourne à plein régime. Elle livre, à un rythme soutenu, de nouvelles variétés qui apportent une plus-value par rapport aux variétés actuelles. Des nouvelles variétés sont disponibles pour les semis de 2018: RGT Trezzor, Leopard et Kicker. Elles présentent toutes trois un potentiel de rendement élevé. De plus, leur résistance à Phoma lingam est meilleure. À l’inverse, trois variétés sont retirées: Visby, cultivée depuis 2008, SY Carlo et RGT Bonanza.

Leopard est le successeur d’Avatar dans le programme de sélection de NPZ. C’est une des variétés les plus productives, avec une teneur en huile élevée. Sa résistance à la verse et au phoma est très bonne. Cette variété peut être cultivée sur tous les sols. Sa facilité de battage est comparable à celle d’Avatar.

RGT Trezzor convainc sur tous les points, qu’il s’agisse de potentiel de rendement, de résistance à la verse ou de teneur en huile. Sa tolérance élevée au phoma apporte une sécurité face à de nombreuses souches de champignons.

Kicker est une variété tardive, tant au niveau de la floraison que de la maturité. En culture intensive, cette variété se récolte après le blé, remplaçant ainsi la variété RGT Bonanza. La patience est de mise lors du battage pour pouvoir tirer parti de l’ensemble du potentiel de rendement. Le gène spécifique APR 37 procure à cette variété une résistance très élevée au phoma, ce qui peut être avantageux pour la culture extenso.

Avatar a fourni de bon services ces dernières années. Cette variété ne parvient cependant plus à rivaliser avec les nouvelles obtentions au niveau du rendement. Sa précocité à la floraison et à la maturité, ainsi que sa facilité de battage, sont légendaires et ne seront donc pas oubliées de sitôt.

RGT Attletick présente un bon potentiel de rendement et une teneur en huile élevée. Cette variété se distingue là où d’autres atteignent leurs limites. C’est sur les sites difficiles qu’elle peut faire valoir ses atouts. Les connaisseurs parviennent à obtenir des rendements de pointe.

Le colza HOLL est produit avec la variété V316 OL. Aucune alternative n’existe actuellement sur le marché. Depuis son inscription, cette variété a toutefois confirmé tous ces avantages dans la production de colza HOLL. Ce dernier se cultive sous contrat et doit être rigoureusement séparé du colza classique, du semis jusqu’à la récolte. Si des variétés de colza classique ont été cultivées jusqu’à présent sur la parcelle, il faudrait renoncer à y produire du colza HOLL pendant un moment, afin que les repousses ne compromettent pas la qualité de l’huile du colza HOLL.

Colza bio Les variétés lignées Sammy et Vision sont disponibles en qualité bio pour la production biologique.

Opportunités et risques

Les sous-semis ne parviennent généralement pas à concurrencer complètement les adventices. Les parcelles qui subissent une forte pression de liseron, de chardon et de chiendent sont moins propices aux sous-semis. Outre la diminution des herbicides, les sous-semis offrent d’autres avantages dans le colza.

Dans un sous-semis bien établi, les légumineuses permettent de fixer de l’azote supplémentaire dans le sol. Si des éléments nutritifs excédentaires sont encore présents dans le sol en automne, ils peuvent être prélevés par le sous-semis puis mis à disposition de la culture principale au printemps suivant après avoir été minéralisés.

alt_text

Les légumineuses qui font partie intégrante des mélanges pour sous-semis apportent de l’azote supplémentaire dans le sol, grâce à leurs nodosités.

Un sous-semis permet, par ailleurs, de contrer le risque d’érosion du sol. Le réseau racinaire de l’ensemble du couvert contribue à l’amélioration de la structure du sol.

Les coûts occasionnés par ce procédé sont généralement compensés par la contribution pour le non-recours aux herbicides versée dans le cadre des paiements directs.

Dans les essais de colza de Semences UFA, aucune baisse de rendement significative n’a pu être observée dans les procédés avec sous-semis.

Dans de bonnes conditions, un sous-semis avec UFA Colza Fix dans le colza se solde par de précieuses retombées économiques et écologiques pour l’agriculture suisse. 

Auteur   Fritz Leuenberger, Semences UFA, 3421 Lyssach

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.