category icon

Production végétale

De la fluidité pour les pendillards

Les engrais de ferme ont le vent en poupe, notamment à cause des prix en hausse des engrais du commerce. Agissant sur l’odeur et la consistance du lisier, des additifs permettent d’optimiser l’épandage, d’améliorer la mise en valeur de l’azote qu’il contient et d’éviter les pertes.

Il n’est malheureusement pas toujours possible d’obtenir un lisier aussi liquide que celui issu d’un séparateur. Ainsi, il convient souvent d’intervenir...

Il n’est malheureusement pas toujours possible d’obtenir un lisier aussi liquide que celui issu d’un séparateur. Ainsi, il convient souvent d’intervenir en vue d’obtenir une consistance optimale pour l’épandage.

(Agrarfoto)

Publié le

Actualisé le

Conseillers au service externe de Landor

De nombreuses exploitations utilisent déjà des techniques d’épandage du lisier proche du sol. Celles-ci seront même obligatoires à partir de 2024. Elles doivent permettre aux engrais de ferme de bien s’écouler et d’être épandus sans pertes. Souvent très épais et visqueux, le lisier complet désespère plus d’un agriculteur·trice et ce, déjà lors du brassage.

Réduire les pertes d’ammoniac

De nombreux produits sont disponibles sur le marché pour traiter les engrais de ferme. La plupart de ceux-ci étant à base de poudre calcaire ou d’une autre matière porteuse, peu d’entre eux contiennent des micro-organismes (bactéries).

La fixation de l’ammoniac (NH3) reste le principal argument en faveur de l’utilisation d’additifs. Ce composé, qui émane du lisier sous forme de gaz, relâche une odeur âcre. Des agriculteurs·trices rapportent que grâce à l’utilisation d’un additif approprié, le lisier sent beaucoup moins mauvais, ce qui indique que l’ammoniac est fixé. A l’heure actuelle, il est techniquement impossible de prouver en laboratoire une teneur plus élevée en azote (N) du lisier.

Fluidifier

Les additifs permettent également d’éviter qu’une couche flottante et des sédiments ne se forment dans la fosse à lisier. Par ailleurs, le lisier étant nettement plus fluide, les machines utilisées pour épandre les engrais de ferme sont moins sollicitées. D’autres problèmes fréquents, tels que des caniveaux obstrués ou un brassage difficile en raison de la matière solide, peuvent également être évités. Les plantes profitent elles aussi de cette meilleure fluidité : le lisier ne restant plus collé sur ces dernières, cela diminue fortement les risques de brûlures.

Des produits efficaces

Mais quel produit est le plus adapté à quelle situation ? Les expériences pratiques montrent que des produits comme Microbactor ou Hasorgan MC, de Landor, contribuent largement à la bonne qualité des engrais de ferme. Les résultats se voient à la fosse ou, plus tard, à la manière dont le couvert végétal évolue, par exemple dans une prairie.

Les additifs permettent d’éviter qu’une couche flottante et des sédiments ne se forment dans la fosse à lisier.

Contenant de nombreuses souches bactériennes qui décomposent les matières solides, Microbactor, qui convient au lisier épais, peut aussi être utilisé en aviculture lors des préparatifs au nettoyage à l’aide d’un pulvérisateur à dos. Il permet ainsi de réduire le temps consacré au nettoyage du poulailler. En effet, la saleté se décomposant plus rapidement, le poulailler est plus facile à nettoyer.

Pour un lisier plus liquide, il est recommandé d’utiliser Hasorgan MC, qui contient des algues. Celles-ci permettent d’épandre des oligo-éléments et des acides aminés dans les champs.

Lors de l’utilisation d’un produit pour améliorer le lisier, il faut tenir compte du fait que les micro-organismes présents dans la fosse à lisier ainsi que ceux contenus dans les additifs tolèrent mal de grandes quantités d’antibiotiques.

Application et coût des additifs pour lisier

Microbactor

En automne, appliquer deux gallons (un gallon = 3,785 litres) pour environ 50 m 3 comme inoculation de base. Ajouter un gallon par mois ou par 100 m³ supplémentaire.

Hasorgan MC

Ajouter un bidon (20 litres) pour 80 m 3 de lisier complet, ou un bidon pour 100 m 3 lorsque le lisier est liquide.

La quantité totale de Hasorgan MC doit être incorporée deux à trois semaines avant l’épandage du lisier. Ces deux additifs sont autorisés en agriculture biologique.

Calculés en fonction de la quantité de lisier à traiter par m 3 , les frais se situent entre 1.00 et 1.60 CHF (par m 3 ).

Articles les plus lues

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.