category icon

Production végétale

De la luzerne pour ennoblir le mélange

Le réchauffement climatique se fait ressentir sur toute la planète. En production fourragère, il est indispensable de connaître les sites et les besoins des plantes et de tenir compte des nouvelles réalités afin de limiter au mieux les nouveaux risques. C’est en effet en adaptant la culture au site et à l’utilisation qu’on obtiendra le meilleur rendement possible.

En cas d’utilisation sur une longue durée (trois ans), on opte couramment pour une stratégie de trois à quatre coupes par an. 

En cas d’utilisation sur une longue durée (trois ans), on opte couramment pour une stratégie de trois à quatre coupes par an. 

(Semences UFA)

Publié le

chef de produit Production fourragère, Semences UFA

Grâce à sa part élevée de protéines, allant jusqu’à 20 %, la luzerne convient particulièrement bien à la production de fourrages riches en protéines. La reine des plantes fourragères préfère les sols calcaires, profonds et chauds, bien approvisionnés en phosphore et en potassium. Les exploitations produisant beaucoup d’engrais de ferme doivent adapter leur stratégie de fumure en fonction de la luzerne. Une fois l’engrais de ferme épandu, il faut veiller à ce que la luzerne pousse bien et ne pas ajouter de lisier l’année du semis.

Entretien et coupe

En semant un mélange luzerne-graminées, on obtient des rendements plus stables et souvent plus élevés que pour une luzerne pure : le couvert végétal est plus dense, les adventices moins nombreuses, le fourrage moins souillé et les pertes au séchage sont plus faibles. A partir de la troisième coupe au plus tard, les graminées fournissent elles aussi des protéines, contribuant ainsi au rendement souhaité. Pour que la luzerne puisse se développer dans le mélange, il est impératif de semer avant la fin du mois d’août. A la deuxième ou la troisième coupe, il faut attendre que les bourgeons soient formés avant de faucher, afin de permettre l’enracinement des plantes et de préserver ainsi durablement la part de luzerne dans le mélange. La luzerne doit être au moins de la taille d’un poing au début de l’hiver pour résister au froid ; plus elle sera grande, mieux elle résistera.

Le mélange de luzerne UFA King Gold est composé de trois sortes de légumineuses et de fétuque élevée. Il est ainsi adapté aux sites secs avec peu de précipitations et convient à l’ensilage. La fétuque élevée ayant un développement juvénile lent, elle a besoin de place et de lumière pour s’établir dans le couvert. Il est important, surtout l’année du semis et la première année d’utilisation, de faucher le mélange un peu plus fréquemment qu’un mélange de luzerne normal, afin de favoriser le développement de la fétuque élevée. Combinée au trèfle violet longue durée et aux graminées, la luzerne offre un rendement plus constant sur toute l’année que lorsqu’elle est cultivée seule. Ce mélange préfère les sols calcaires où l’eau ne stagne pas et un climat chaud et plutôt sec.

Mélanges de luzerne de Semences UFA

Avec UFA Weluz (cultures dérobées), UFA Regina Gold (deux ans), UFA Luzerne Duo Gold (trois ans), UFA Harvestore Gold (trois ans), le mélange polyvalent UFA Queen Gold (trois ans), et le dernier arrivé UFA King Gold (trois ans), Semences UFA propose pas moins de six mélanges maison différents de luzerne, adaptés à tous les types de production et de besoin. Deux autres mélanges standard de luzerne sont également disponibles pour la production fourragère professionnelle : UFA 323 Gold et UFA 320 Gold. UFA 323 Gold convient aussi aux sites non adaptés au ray-grass. La luzerne atteint toutefois ses limites à partir de 1000 mètres d’altitude. Les mélanges de Semences UFA contiennent tous au moins deux variétés de luzerne différentes en guise d’assurance supplémentaire pour le rendement. 

Plantes de couverture : quand sont-elles intéressantes ?

Les plantes de couverture ont pour mission de protéger les plantules durant la levée et de concurrencer les adventices. Elles doivent se développer en peu de temps, pour que l’on puisse les couper rapidement (affouragement en vert dans l’idéal). Le trèfle d’Alexandrie « Tabor » (monocoupe) est une plante de couverture idéale pour le semis d’été. Le ray-grass Westerwold ne convient pas dans tous les cas, car il peut entraver la levée du mélange et perturber le principe de substitution du mélange fourrager. En outre, dans certains cas, le ray-grass Westerwold peut passer l’hiver et pose problème pour l’installation du mélange.

L’avoine et l’orge de printemps sont de bonnes plantes de couverture pour les semis de printemps. Pour éviter que les plantes de couverture ne dominent, il ne faut pas semer plus de 75 kilos de semences par hectare. Ces plantes sont recommandées surtout dans les mélanges de graminées et de trèfle blanc, qui lèvent lentement. Il faut toutefois que la première coupe puisse être fauchée et évacuée. Le broyage n’est pas recommandé pour les mélanges avec plantes de couverture, car la couche de résidus broyés couvre les plantules et pourrait les étouffer. Les mélanges 200 à levée rapide et de luzerne n’ont pas besoin de plantes de couverture ; celles-ci pourraient même concurrencer trop fortement le trèfle.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.