category icon

Production végétale

Des opportunités en production fourragère ?

Le maïs très précoce et le sorgho ensilage multi coupe peuvent être mis en place après une culture de céréales immatures ou à la suite d’orges récoltées tôt. La durée de végétation courte ou encore le faible besoin en eau du sorgho permettent leur développement dans les régions favorables.

Le sorgho fourrager produit une grande quantité de fourrage et se contente d’une faible pluviométrie.

Le sorgho fourrager produit une grande quantité de fourrage et se contente d’une faible pluviométrie.

Publié le

Actualisé le

Semences UFA

Conseillère Semences UFA

Maïs très précoce et sorgho ensilage

Les variétés de maïs dites très précoces avec des indices FAO compris entre 140 à 190 sont bien adaptées pour des semis jusqu’à fin juin voire début juillet dans les régions favorables situées en dessous de 600 m. Ce mode de culture peut entraîner selon les conditions météorologiques un retard de récolte et de mise en place de la culture suivante. C’est pourquoi il est nécessaire de respecter certaines conditions afin d’obtenir satisfaction. Le semis doit être réalisé très rapidement après la récolte du précédent et une fumure adaptée s’avère nécessaire. L’objectif étant de profiter au maximum de l’humidité résiduelle dans le sol. Même avec de faibles précipitations en 2018, de bons résultats ont été observés. La réussite se mesure en comparant les rendements économiques réalisés avec les deux cultures avec le potentiel prévisible d’une seule culture principale.

Le sorgho fourrager multi coupe pour garantir du fourrage

Cette espèce est intéressante en remplacement des mélanges dérobées type 106 si ceux-ci n’ont pas les conditions d’humidité propices pour leurs installations. Le sorgho multi coupe ou sudan grass à l’avantage de pouvoir se développer avec très peu de pluviométrie et de produire en l’espace de 8 à 10 semaines une première coupe de fourrage. Il repousse ensuite jusqu’à 2 coupes. Une hauteur de coupe de 10 cm est nécessaire afin de favoriser la reprise de végétation. Les apports d’azote recommandés sont de 30 unités par coupe. La densité de semis adaptée à nos régions se monte à 40 kg / ha. L’utilisation en fauche ou en pâture ( au fil pour limiter le gaspillage ) n’est possible qu’après avoir atteint une hauteur de plante de 60 cm. En effet, la plante est riche en dhurrine qui se transforme ensuite en acide cyanhydrique. L’accumulation de la toxine provoque des problèmes respiratoires pouvant entrainer la mort des animaux. Une fois la hauteur atteinte, la toxine n’est plus problématique dans le fourrage préfanné, ensilé ou séché. Les valeurs alimentaires sont bonnes. Elles peuvent être améliorées par le mélange de trèfle d’Alexandrie au semis. En BIO le sorgho est de niveau 3, il est possible d’utiliser de la semence non traitée. Les techniciens Semences UFA sont disponibles pour des renseignements, et peuvent être contactés sans hésitation ! 

Auteurs   Christophe Pittet et  Diane François, Semences UFA, 1510 Moudon www.semencesufa.ch

Semences UFA dispose de trois variétés de maïs adaptées pour ces semis

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.