category icon

Production végétale

Diversité grâce au semis en bandes

Avec la méthode du semis en bandes, des prairies extensives existantes peuvent être améliorées et revalorisées à moindres frais. En respectant quelques points importants, après une année déjà il est possible d’atteindre au moins partiellement le niveau de qualité Qll.

Johannes Burri

Johannes Burri

Publié le

Actualisé le

Responsable de division, UFA-Samen

Prairies extensives

Conditions et préparation

alt_text

2. Est-ce qu’une revalorisation de la prairie par un semis en bandes en vaut la peine ? – Oui: s’il reste (encore) des plantes et graminées sauvages présentes. – Non: lorsqu’il s’agit d’une vieille prairie artificielle, dégradée, sans présence de plantes et graminées sauvages.

alt_text

3. Qui réalise le travail ? Dispose-t-on des machines adaptées et du temps nécessaire ? A-t-on obtenu une autorisation cantonale pour la revalorisation par un semis en bandes ?

Début

alt_text

4. La revalorisation d’une prairie débute de préférence en automne avant l’année du semis. Les bandes pour la revalorisation sont réalisées au mois de septembre à l’aide d’un chisel, d’un cultivateur rotatif performant ou d’une charrue légère. Idéalement, la distance entre les bandes est d’environ 6 m. Un nouveau semis sur 20 à 25 % de la surface totale est optimal.

Préparation du lit de semis

alt_text

5. Immédiatement après le labour (ou chisel), les bandes doivent être préparées à l’aide d’un cultivateur rotatif. Ce travail casse les mottes de terre et de gazon et favorise la germination des adventices.

alt_text

6. Lors de conditions « poussantes », les bandes reverdissent quelques semaines déjà après le travail du sol. Ces repousses doivent être éliminées régulièrement par un travail mécanique…

alt_text

7. … un vibroculteur, une herse à prairies ou une herse étrille conviennent bien pour ce travail. Si nécessaire, ce désherbage doit être répété tard en automne et au printemps suivant. La profondeur de travail est de 3 cm.

Semis

alt_text

8. Les hêtres bourgeonnent, la dent-de-lion fleurit, le voisin sème son maïs: autant d’indicateurs montrant que la meilleure période pour le semis des bandes de revalorisation commence. Pour la mise en place, le lit de semis devrait être propre et raffermi.

alt_text

9. UFA Amélioration Q2 CH-i-G est un mélange de graines très concentré, spécialement prévu pour de plus petites surfaces à revaloriser. Il contient 30 espèces et groupes d’espèces de plantes sauvages comptant pour la qualité Qll. Un mélange Standard comme UFA Salvia CH-G ne convient pas, car la part de fleurs de ce mélange est trop faible.

alt_text

10. La quantité de semis est de 4 g/m 2 . Un calcul précis de la surface nette à semer et le réglage correct de la machine sont impératifs: double quantité de semis = demi succès !

alt_text

11. Le semis est déposé en surface et nécessite de ce fait un passage soigneux avec un rouleau.

Soins juvéniles

alt_text

12. Afin d’éviter l’égrenage des graminées poussant en bordure des bandes semées, la végétation des surfaces touchant les bandes doit être maintenue basse. Cette mesure réduit en même temps la pression des limaces de la prairie existante.

alt_text

13. Les fleurs et les graminées sauvages semées germent deux à trois mois après leur mise en place. Les adventices qui lèvent spontanément sont beaucoup plus rapides et l’aspect du nouveau semis paraît désastreux. Il doit en être ainsi: les adventices apportent de l’ombre au semis en germination et empêchent un dessèchement.

alt_text

14. Lorsque la lumière ne parvient plus au sol et que les adventices commencent à fleurir, une coupe de nettoyage devient nécessaire. Attention ! Il faut éviter de gratter le sol de la surface semée avec l’andaineur ou le pickup de l’autochargeuse.

alt_text

15. Trois mois environ après le semis, l’observateur moins attentif perd les nerfs de frustration et à cause des adventices. Alors qu’en regardant attentivement, on reconnaît les premières rosettes des fleurs: le semis est réussi.

Résultat

alt_text

16. L’année du semis, un contrôle de qualité ne fait encore aucun sens. Le résultat devient visible en mai de l’année suivante par une multitude de couleurs(image 1) . Lors des foins au mois de juin, la faneuse se charge de répartir les graines des fleurs dans l’ancien gazon. Afin que toutes les graines arrivent à maturité et tombent au sol, le foin sèche durant trois jours complets sur la parcelle.

AuteurJohannes Burri, Semences UFA, 8401 Winterthour www.semencesufa.ch

PhotosJohannes Burri

Contribution qualité

L’amélioration d’une prairie existante vaut la peine, car la contribution Qualité est importante. Lors de l’amélioration par un semis en bandes, les fleurs et graminées sauvages régionales sont maintenues localement sur la parcelle. L’exploitation se poursuit sans interruptions et les coûts pour l’amélioration restent limités.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.