category icon

Production végétale

Durabilité grâce aux trichogrammes

En Suisse, dans la culture du maïs, la lutte contre la pyrale est pratiquée dans le respect du développement durable, et ce depuis longtemps. L’intervention biologique contre la pyrale du maïs est appliquée en priorité, car la lutte avec des produits chimiques n’est pas autorisée en Suisse.

La cage de ponte éclairée sert à observer les pyrales du maïs dans la parcelle.

La cage de ponte éclairée sert à observer les pyrales du maïs dans la parcelle.

Publié le

Actualisé le

Protection des plantes dans le maïs

Le maïs est une des plus importantes cultures au niveau mondial. En Suisse également, le maïs est une culture essentielle et représente une composante importante dans l’alimentation du bétail. Le principal ravageur de cette plante est la pyrale du maïs. Ce papillon discret de couleur jaune-brun est présent en Suisse dans toutes les zones de culture du maïs. Les larves de la pyrale sont très voraces et créent des galeries dans la tige de la plante. De gros dégâts peuvent apparaître à cause de la casse des tiges et des perforations. Les cultures atteintes sont également affectées par des pertes de rendement et de qualité conséquentes.

alt_text

Ponte de pyrales du maïs parasitée: des trichogrammes (guêpes auxiliaires) vont éclore des œufs parasités.

Favoriser la lutte biologique

Dans la stratégie de lutte contre la pyrale du maïs, l’emploi de trichogrammes est une mesure importante pour maintenir la pression de la population du ravageur à un faible niveau. Cette mesure biologique fait partie du plan d’action Protection durable des plantes.

L‘Office de l’agriculture et de la nature du canton de Berne, la Chambre d’agriculture du canton de Berne ainsi que l’Office fédéral de l’agriculture ont créé un projet pilote pour la prévention des effets secondaires lors de l’utilisation de produits de traitement des plantes. Dans le cadre de ce projet pilote, l’emploi de trichogrammes pour la lutte contre la pyrale du maïs est notamment favorisé. La pression de la pyrale peut être maintenue à un faible niveau en procédant à un lâcher annuel et continu de trichogrammes sur l’ensemble de la surface et en empêchant ainsi la création de refuges pour ce ravageur.

Lâcher d’auxiliaires par les airs

De plus en plus d’agriculteurs choisissent de lâcher les trichogrammes avec un multicoptère, ce qui facilite le travail et favorise une application sur l’ensemble de la surface. L’aspect de préservation du sol est un autre avantage de cette méthode. Au printemps, l’agriculteur transmet les coordonnées de ses parcelles à sa LANDI ou à Semences UFA Auxiliaires. Des pilotes formés à cet effet programment les données des parcelles et des surfaces pour le multicoptère et l’épandage est ensuite pris en charge automatiquement. L’agriculteur ne s’occupe plus de l’application des auxiliaires. Il est simplement prévenu avant le premier lâcher que le pilote va épandre les trichogrammes avec un multicoptère dans les jours à venir sur la ou les parcelles annoncées.

Afin d’assurer une application correcte et au moment approprié dans toutes les régions concernées en Suisse, le début du vol de la pyrale du maïs est suivi par le monitoring Agrometeo avec près de 30 lieux d’observation et de piégeage de la Station de recherches ACW Changins. Avec le vol des papillons de la pyrale commence également la ponte sur les plantes de maïs. Le lâcher de trichogrammes doit impérativement intervenir au bon moment pour que la lutte contre la pyrale soit un succès.

Outre les lâchers par multicoptère, l’application manuelle des trichogrammes reste une méthode largement utilisée dans la pratique. Dans les régions affectées par des attaques de pyrales faibles à moyennes, il est possible de procéder à un lâcher unique à l’aide de Trichocap Plus. Dans les zones avec des attaques moyennes à élevées, il est recommandé de procéder à deux lâchers avec les Optibox à suspendre ou les Optisphères à lancer.

Observation dans une cage

En 2016, Semences UFA Auxiliaires a géré une cage de ponte pour la pyrale sur une parcelle de maïs à Wintersweiler en Allemagne. Les papillons sont attirés dans le piège avec une lumière afin de les faire pondre sur les plantes de maïs. Le but consistait à observer le début du vol des parasites, la ponte sur les plantes de maïs et le taux de parasitage des œufs de pyrale par les guêpes de trichogrammes. La ponte sur les plantes de maïs a pu être observée dans la cage au moment du vol des pyrales. Avec un lâcher de trichogrammes au moment opportun, 70 à 80% des œufs ont été parasités au cours des huit semaines d’observation.

Météo difficile en 2016

Cette année, le maïs n’a pas seulement dû lutter contre la pyrale. Les conditions météo ont parfois été difficiles pour les agriculteurs également. Le printemps 2016 a été longtemps très pluvieux et frais (MeteoSuisse 2016: bulletin de climat printemps 2016. Zurich). Cette situation avec des conditions difficiles durant la période des semis a été complexe pour de nombreux agriculteurs. Les semis ont parfois été effectués tard à cause des terres constamment humides empêchant le travail du sol. Durant la période de croissance des premiers mois d’été, des averses fréquentes et de violents orages ont détrempé, voire inondé les nouvelles cultures (MeteoSuisse 2016: bulletin de climat juin et juillet 2016. Zurich). Avec les températures élevées et en constante augmentation qui ont prévalu durant les mois de juillet, août et septembre, le maïs a généralement pu rattraper le retard causé par les mauvaises conditions au départ de la culture.

Mesures mécaniques en complément

Outre des mesures de lutte biologiques, des mesures préventives mécaniques sont également nécessaires. Le hachage des chaumes de maïs ainsi qu’un labour soigné après la récolte empêchent l’hivernage des larves dans les restes de tiges. La lutte conjointe à l’aide de mesures biologiques et mécaniques permet de décimer les populations de ce ravageur au printemps suivant et empêche par la même occasion la création de refuges pour son hivernage. 

AuteureDr Juliane Preukschas, Semences UFA Auxiliaires, Nordring 2, 4147 Aesch; nuetzlinge@fenaco.com

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.