category icon

Production végétale

La culture du maïs en 2019

Les dernières années ont montré que le maïs s’adapte aussi à un climat plus chaud et à des précipitations moins importantes. Les sommes de températures ayant tendance à augmenter, on peut se demander s’il ne serait pas judicieux d’opter pour des variétés de maïs plus tardives.

Jean-Paul Krattiger

Jean-Paul Krattiger

Publié le

Actualisé le

Responsable de secteur, UFA-Samen

Maïs

Le maïs poursuit son développement dans de nombreuses régions d’Europe ce qui tendrait à confirmer l’adaptation de cette culture au changement climatique. Cette tendance pourrait se manifester dans notre pays en 2019 en raison des perspectives peu favorables sur certaines cultures comme la betterave sucrière ou par manque de fourrage ou encore par l’état peu optimal des cultures d’automne au sortir de l’hiver.

D’autre part, en 2018, nous avons pu une fois de plus observer que le maïs ensilage a obtenu des rendements en matière sèche bien supérieures aux prairies particulièrement dans les zones touchées par la sécheresse.

Intérêt de la culture

Le maïs peut être considéré comme une plante rustique et intéressante pour la biodiversité. En effet, ses besoins se résument à une mise en place dans un sol bien réchauffé qui favorisera un développement juvénile rapide, un désherbage et une fumure adaptée au potentiel de rendement attendu. Puis la chaleur et l’eau feront le reste. Un nombre impressionnant d’insectes se retrouvent dans les maïs ce qui peut être facilement observé lors d’une visite dans les parcelles en août ou en septembre.

Graphique des sommes de températures à Reckenholz pour les années 2012 à 2018.

Choix variétal

Le potentiel de rendement augmente avec la tardivité des variétés. Toutefois, les variétés plus tardives nécessitent une somme de température supérieure aux variétés précoces pour arriver à maturité.

Sur la base des données enregistrées par Agroscope sur le site de Reckenholz au cours de ces dernières années ( graphique ci-dessous ),on constate par exemple, que la somme de température de 1500° C est atteinte vers le 28 août 2018 alors qu’il a fallu attendre le 25 octobre en 2016.

Ce constat pose la question sur l’intérêt de semer des variétés plus tardives que d’habitude en 2019. Les agriculteurs privilégient souvent l’utilisation de deux voire plusieurs variétés pour la production du maïs ensilage. Dans le cas où les conditions météorologiques se maintiendraient au niveau de 2017 ou 2018, il serait envisageable de prendre l’une ou l’autre variété dans un groupe de précocité plus tardif ce qui permettrait également de mieux réguler la teneur en matière sèche lors de la récolte.

Pour le maïs grain, le mélange de variété n’est pas recommandé. L’objectif est de choisir une variété avec une bonne adéquation entre le rendement et la teneur en eau à la récolte. Certains producteurs pratiquent le semis d’un maïs en deuxième culture après une coupe d’herbe, une culture d’orge ou de pommes de terre précoces. Dans ce cas, il s’agit de privilégier des variétés très précoces pour éviter de retarder les semis d’automne par une récolte du maïs trop tardive.

Actuellement, il est prématuré d’affirmer que les conditions météorologiques suivront cette évolution dans les années à venir. Il vaut donc mieux procéder par étape et faire des essais progressivement. 

Auteur   Jean-Paul Krattiger,  UFA-Samen, 1510 Moudon

www.ufasamen.ch

Journée de la CIIPM ( IMIR )

Le Cercle International d’Information des Producteurs de Maïs ( CIIPM ) organise un séminaire le mardi 12 février 2019 à Aesch. Les thèmes suivants sont au programme : 

  • Fertilisation adéquate du maïs en fonction du site et du climat ( Jean-Louis Galais, Chambre d’Agriculture de la région Alsace ) 

  • Sélection de variétés tolérantes au stress thermique et hydrique : « De la recherche au produit » ( Dr Pascal Schopp, KWS-Saat AG, Einbeck, Allemagne ) 

  • Comment le Smart Farming / Agriculture 4,0 est-il réalisé dans la pratique ? ( Florian Abt, Bildungs- und Beratungszentrum Arenenberg, CH-Salenstein )

Le séminaire débutera à 9h30 et se terminera vers 13h00, au Gasthof Mühle, Hauptstrasse 61, 4127 Aesch.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.