category icon

Technique agricole

Sécurité et confort pour l’entretien des bords de route

Les machines utilisées pour l’entretien des bords de routes, des rivières ou la taille des haies doivent être sûres, ce qui requiert un équipement adéquat. Les constructeurs spécialisés travaillent au développement de machines sûres, performantes et confortables pour l’utilisateur.

Le modèle SP est équipé d’un bras semi-avancé

Le modèle SP est équipé d’un bras semi-avancé.

(Kuhn)

Publié le

Actualisé le

Rédacteur, Revue UFA

Les faucheuses débroussailleuses sont utilisées pour des travaux très spécifiques par les communes et également par des agriculteurs et entrepreneurs en travaux agricoles. Ces machines destinées à un usage presque professionnel sont conçues pour offrir une bonne vision sur la tête de coupe et permettent un maniement précis.

Dextra Visobra M54T
alt_text

Noremat et Lindner ont développé un tracteur adapté pour le travail à l’épareuse, avec des commandes ergonomiques et un gardeboue rétréci pour la visibilité.

(Jean-Pierre Burri)

La série Dextra du constructeur français Norémat comporte trois modèles d’une portée de 4,9 à 5,4 m. Le modèle Visiobra est le fruit de l’expérience du constructeur en termes de confort de travail. Il dispose d’un bras coudé avec téléscope offrant une visibilité optimale sur le groupe de broyage. Le fabricant recommande la série Dextra pour les entrepreneurs, les communes et les groupements d’agriculteurs effectuant jusqu’à 500 heures par an.

L’axe de pivot de la machine placé à gauche de l’axe du tracteur assure une bonne stabilité en l’absence de contrepoids, ce qui permet de bien rapprocher le tracteur sur des chemins étroits ou pour les travaux de taille sur des haies. Le déport avant du bras place la tête de coupe au niveau du chauffeur, qui peut ainsi surveiller à la fois la machine, l’accotement et la route. Le déport avant télescopique aide aussi à éviter les obstacles sans qu’il soit nécessaire de manœuvrer avec le tracteur.

Un système automatique de pressions différenciées dans le vérin d’orientation de la machine maintient une résistance à l’effacement stable dans chaque position de déploiement du bras. L’effacement horizontal évite que le rotor entre en contact avec le sol. Un amortisseur de recul permet l’escamotage du bras vers l’avant en cas de choc. Les risques de casses sont donc diminués lors de marche arrière notamment.

Plusieurs options sont proposées sur ces machines, dont un amortisseur 3 e point pour réduire les chocs sur le tracteur lors de trajets sur la route. Différents types de coupleurs servant à connecter les outils de coupe ainsi qu’un souffleur intégré sous la machine pour éliminer les résidus sur la route figurent également dans le catalogue des options.

Multi-Longer Gll EP 5557 SP

Kuhn fabrique des faucheuses débroussailleuses depuis une vingtaine d’années et propose actuellement quatre séries qui se distinguent principalement par la portée du bras et les équipements disponibles. La série Multi-Longer prévue pour une utilisation jusqu’à 800 heures par an se situe juste avant les modèles professionnels. Au sein de cette série, deux modèles sont munis d’un bras droit. Le modèle SP est à bras semi-avancé et le SPA à bras semi-avancé sur parallélogramme.

La dénomination EP indique des fonctions électriques proportionnelles de série pour la commande du pivot, de la flèche, du balancier et de l’orientation de la tête. Ces fonctions sont actionnées par un mono-levier et la proportionnalité fonctionne dans les deux sens, à la montée comme à la descente. Selon les indications fournies par le constructeur, plusieurs fonctions peuvent être réalisées en même temps grâce à la commande EP.

Le déport du bras vers l’avant est de 985 mm (mesure entre l’axe d’attelage aux rotules et l’axe du rotor). Suivant le tracteur utilisé, la tête de coupe est ainsi située à peu près à la hauteur du chauffeur et facilite les manœuvres d’effacement devant les obstacles. Plusieurs systèmes d’attelage sont disponibles. L’attelage trois points avec deux stabilisateurs est l’attelage proposé d’usine. Kuhn propose aussi un cadre d’attelage muni de stabilisateurs plus écartés ou encore le Stabi-Link, un châssis d’attelage qui se monte en cinq minutes selon les informations fournies par le constructeur. Suivant les travaux à exécuter, une tête de coupe de 1,2 m, un rotor pour le gros bois ou un lamier et un sécateur pour la taille de haies sont proposés.

PA 5155 VFR Motion
alt_text

Le bras à portée variable pivoté vers l’avant améliore la vue sur la machine. 

(Mc Connel)

Le constructeur de faucheuses débroussailleues McConnel propose une très large gamme de machines. Le plus grand modèle affiche une portée de 9 m. La série 55 compte deux machines dont le modèle 5155 VFR Motion qui peut faucher jusqu’à une distance de 5,5 m (ou 5,1 m en position avant).

Le bras VFR à portée variable permet un déplacement de la tête de fauche de 1,2 m vers l’avant et de 1 m vers l’arrière. Cette position avancée améliore la visibilité sur la tête de coupe et contribue aussi à une meilleure concentration sur la route. Le bras hydraulique pivote à 100 degrés et dispose d’une géométrie parallélogramme, à l’image de la plupart des séries de la marque. L’utilisateur peut ainsi varier la portée latérale de la tête sans modifier la hauteur. Il est également possible de tailler une haie verticalement à proximité du tracteur.

Cette machine peut être équipée d’un système de flottaison angulaire assurant un suivi du sol sur le plan horizontal ou d’un système de flottaison soulevée. Cette seconde version suit automatiquement le relief du sol avec une amplitude de 300 mm. Les systèmes de flottaison permettent une vitesse d’avancement plus élevée et ménagent le terrain.

« A l’aide d’un monolevier, le système Motion de contrôle des mouvements régit sept fonctions dont six proportionnelles. La précision et la simplicité d’utilisation sont les principaux avantages de ce système », explique Thomas Hofer de l’entreprise Ott Machines agricoles SA, importateur de la marque. L’assortiment proposé par McConnel compte un grand nombre de têtes de broyage, plusieurs barres de coupe et de lamiers à disques.

E-Kastor 535 PA
alt_text

Rousseau propose trois modèles de faucheuse débroussailleuse avec un entraînement électrique du rotor.

(Samuel Stauffer)

L’entreprise française Rousseau construit des faucheuses débrousailleuses depuis 1962. En 2017, l’épareuse E-Kastor a obtenu une médaille d’argent au Sima de Paris pour son concept de transmission électrique de l’entraînement du rotor. Cette machine affichant une portée horizontale de 5,51 m est la plus petite de la gamme électriques E-TP, les modèles E-Thénor et E-Fulgor atteignant respectivement 5,70 et 7,50 m. Comparé à une épareuse conventionnelle, le système hydraulique du rotor est remplacé par un système électrique. « Dans un contexte privilégiant l’écologie, l’absence de réservoir d’huile réduit les risques de pollution, notamment dans le cadre des travaux réalisés le long des cours d’eau. Les vidanges et le recyclage de l’huile usagée sont aussi évités », explique Samuel Stauffer, importateur de la marque pour la Suisse. Pour la maintenance, aucune compétence en électricité ou intervention sur le circuit électrique ne sont nécessaires, selon le constructeur. Le boitier de puissance est prévu pour être remplacé en échange standard.

L’énergie nécessaire pour le rotor dépend du travail à réaliser. La vitesse du rotor est réglable de 500 à 3000 t / min depuis la cabine du tracteur, indépendamment de celle de la prise de force. Le rendement de la transmission électrique est élevé et avoisine 90 %.

L’attelage 3 points avec des barres de rigidification est proposé d’usine et un châssis d’attelage est disponible en option. Une commande monolevier électrique (EPS 4) avec des fonctions proportionnelles est prévue de série.

Pour être stables en position de travail, ces machines au bénéfice d’une portée importante impliquent un bon équilibre à l’arrière du tracteur. Un bras déporté vers l’avant facilite le travail de fauche et l’évitement des obstacles. Il permet aussi de mieux voir la route et d’anticiper les risques. La projection de débris est le troisième risque à prendre en considération. Ce risque peut être réduit en optant pour un système de suivi automatique des reliefs. 

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.