category icon

Technique agricole

La qualité s’appelle Mergento

Un fourrage de qualité représente la base de la réussite en production animale. Encore faut-il le récolter avec le moins de pertes possible et sans terre. Un agriculteur présente son nouvel andaineur à tapis Mergento VT 9220 de Pöttinger.

Le Mergento permet une adaptation au sol en trois dimensions.

Le Mergento permet une adaptation au sol en trois dimensions.

Publié le

Rédacteur, Revue UFA

Sur son exploitation mixte, Remo Burgdorfer récolte du fourrage pour 70 vaches laitières et le jeune bétail. Sur ses prairies temporaires, il cultive de la luzerne ainsi que d’autres mélanges 3 ans et réalise jusqu’à cinq coupes par an. Le but est de limiter au maximum les pertes par émiettement et de ramasser le fourrage sans terre. « Le Mergento est une machine idéale qui soulève le fourrage sans le pousser sur le sol », explique Remo Burgdorfer, pour qui la qualité est essentielle.

Soulever le fourrage

L’andaineur à tapis Mergento VT 9220 est équipé d’un pick-up à cames et six barres porte-dents. La position traînante des dents coudées permet un ramassage propre sans griffer la terre. Le fourrage est ensuite guidé en flux continu contre un rouleau rabatteur et une toile déflectrice sur le tapis de transport. La formation d’andains réguliers est importante pour le ramassage avec une autochargeuse ou la réalisation de balles rondes bien formées et denses. Le rouleau rabatteur est suspendu sur ressorts et s’adapte à la quantité de fourrage. Il peut aussi être verrouillé en position haute comme pour le ramassage de la paille. Le fourrage est déposé sur toute la largeur du tapis de 90 cm pour être déposé en andains aérés et sans formation de paquets.

Grande flexibilité d’utilisation

La position des deux tapis et leur sens de rotation sont réglables séparément. Ils sont commandés depuis la cabine du tracteur soit par le terminal spécifique à la machine, soit par un terminal Isobus ou encore grâce aux touches de fonctions sur le joystick. « Le terminal de la machine fonctionne bien lorsque toutes les commandes sont sélectionnées correctement et dans le bon ordre », explique le mécanicien Rudolf Burgdorfer.

Pour la dépose des andains, cinq possibilités sont disponibles : central, latéral (gauche ou droite), 1 central et 1 latéral, 2 latéraux (gauche et droite) et finalement sans dépose (les tapis sont arrêtés un court instant et le fourrage transporté plus loin).

« L’entretien du Mergento reste simple. »

Remo Burgdorfer, agriculteur

Adaptation au sol en 3 dimensions

Les deux unités de ramassage disposent chacune de deux très larges rouleaux de jauge placés juste derrière le pick-up et d’un réglage centralisé de la hauteur. L’adaptation au sol dans le sens vertical, en position flottante, prévoit un débattement de + 475 mm à –195 mm. L’adaptation latérale offre une oscillation de +30° à –13° tandis qu’un vérin hydraulique assure l’inclinaison dans le sens d’avancement de l’ensemble pick-up / tapis. Remo Burgdorfer apprécie également le système d’arrêt automatique des tapis lors du relevage de la machine en bout de champ et leur démarrage lors de l’abaissement au tour suivant. De plus, l’entretien du Mergento reste simple avec l’entraînement du pickup par la prise de force et deux distributeurs double effet, l’un pour le relevage et le repli de la machine et le second, pour le réglage des variantes de dépose des andains. 

« Le plus important est de produire du fourrage propre »

Remo Burgdorfer gère avec un employé (et l’aide occasionnelle de son papa âgé de 70 ans) une exploitation agricole à Vinelz, dans le Seeland, au bord du lac de Bienne. Depuis maintenant treize ans, les 70 vaches laitières Holstein et Red Holstein sont traites à l’aide d’un robot. Sur l’exploitation de la famille Burgdorfer, tout le bétail comprenant les vaches et le bétail d’élevage est sous le même toit. En 2020, en même temps que des travaux de transformation pour la stabulation des génisses, un système d’affouragement automatique Lely Vector a été installé. « Depuis les veaux jusqu’aux vaches en lactation, chaque groupe reçoit une ration adaptée et en continu », explique Remo Burgdorfer, qui auparavant, réalisait les rations à l’aide d’une mélangeuse attelée au tracteur. La surface agricole utile (SAU) est répartie en maïs ensilage, prairies temporaires, betteraves sucrières, blé fourrager et les surfaces de compensation écologique nécessaires.

Selon Remo Burgdorfer, il est primordial de produire du fourrage très propre. Depuis plusieurs années, il s’intéresse aux andaineurs à tapis et son oncle, Rudolf Burgdorfer, qui gère un atelier mécanique au village et distribue les machines Pöttinger, a eu l’occasion d’acquérir un des premiers modèles de la marque en Suisse. Le Mergento VT 9220 est une machine de 9,2 m de largeur de travail maximale lors d’une dépose centrale et 8,6 m avec une programmation de dépose latérale du fourrage. Remo Burgdorfer dispose depuis peu de temps de cet andaineur et constate un ramassage très propre. « Sur nos terrains plats, le tracteur de 120 CV suffit largement pour tirer cette machine. » Sur l’exploitation, le Mergento VT 9220 remplace un andaineur double à dépose centrale. « La vitesse de travail élevée permet un rendement vraiment impressionnant », précise l’agriculteur.

Infos

La Revue UFA publie, en ordre dispersé et sous le titre « Test pratique », des comptes rendus relatifs à des machines agricoles. Des personnes intéressées, ou propriétaires de machines, sont choisis en collaboration avec les constructeurs ou les importateurs.

www.poettinger.ch

Articles les plus lues

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.